The Postman Syndrome – Terraforming

2 Commentaires      1 458
Style: emocore/metal progressifAnnee de sortie: 2002Label: Now Or Never

The Postman Syndrome est la dernière découverte d’un label du New Jersey, Now or Never Records, sur lequel est sorti un des premiers Dillinger Escape Plan.
Peu connus aux Etats-Unis, encore moins en France, certains d’entre eux sont encore étudiants mais ils ont pourtant le potentiel pour devenir une des futures pointures du metal/hardcore underground. Il est difficile de ne pas être excessif en ce qui concerne The Postman Syndrome, le premier album de ce groupe américain, Terraforming, est franchement génial. Ca ne fait qu’un mois que je l’ai et je le place déjà parmi mes 10 cds préférés, tant j’ai réussi à trouver dans leur musique le mélange de tout ce que j’aime dans la musique.

Que dites vous d’un groupe alliant la puissance et l’agressivité de Opeth, la recherche et l’atmosphère tripante de Tool, le potentiel mélodique de Radiohead, des touches jazzy, le tout appuyé par une virtuosité et une complexité digne des plus grands groupes de rock progressif.
Eh bien, le premier album de The Postman Syndrome possède ses qualités, il est d’une telle richesse qu’il est difficile de se souvenir de toutes les parties de morceaux qui peuvent durer jusqu’à 9 minutes, ce qui en rend l’écoute toujours surprenante.

Mêlant toutes sortes de rock et toutes sortes de métal, avec 3 chanteurs aux voix des plus mélodiques en harmonie aux plus extrêmes, 3 guitares et une basse s’entrecroisant, une batterie énormément travaillée, et par moments de la flûte ou de la trompette.
Les morceaux sont ordonnés en une histoire aux paroles vraiment originales, presque sans répétition, parfois sous forme de dialogue entre les différentes voix. Chaque morceau est un chapitre de cette histoire, dont le sens philosophique est tout de même assez confus et laissé à l’interprétation du lecteur.

Le problème est que les fans de pop aiment rarement le métal ou le hardcore extrême, donc il faut vraiment avoir des goûts très variés pour aimer the Postman Syndrome, car tous les morceaux passent d’arpèges et chants mélodiques à des riffs acérés et cris tonitruants, ce qui pourrait saouler certains par trop de diversité musicale et vocale.

En bref, si vous pensez que cette éloge est exagérée, le seul moyen de vous en rendre compte est d’écouter leur cd, dont 4 titres en mp3 sont disponibles sur leur site internet (www.postmansyndrome.com), et comme moi, vous aurez peut-être envie de commander ce cd sur internet pour découvrir les 8 autres titres.

  1. Amputees Make Bad Swimmers: Chapter I
  2. Hedgehog’s Dilemma: Chapter II
  3. Hedgehog’s Dilemma: Chapter III
  4. Schizorabbit And The Face Parade: Chapter IV
  5. Schizorabbit And The Face Parade: Chapter V
  6. Rotating Crib Toy: Chapter VI
  7. Rotating Crib Toy: Chapter VII
  8. Unfamiliar Ceiling: Chapter VIII
  9. Lonely In Your Arms: Chapter IX
  10. Interpretive Decorating: Chapter X
  11. Volume Fact: Chapter XI
  12. Volume Fact: Chapter XII
jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 497 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. kollapse says:

    excellent album et une révélation ! leur mélange de métal,rock,death,jazz et mélodies en tt genres font mouche sur tous les titres et on se lasse très difficilement de cet album très addictif…vivement le prochain !

  2. Pierre says:

    A noter aussi que les paroles sont extrêmement bien écrites et d’une beauté inégalée et certainement inégalable!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *