Thursday – Full Collapse

2 Commentaires      1 423
Style: emocoreAnnee de sortie: 2001Label: Victory

Sorti en 2001, Cet album est un de ceux qui a contribué à la forte poussée du style emo dont on entend tant parler en ce moment. Ayant déjà à leur actif un 9 titres chez Eyeball Records datant de 1999, personne je pense ne s’attendait pas à un tel album de la part de « jeudi ».

Comment expliquer le succès de Thursday? (Mais attention le mot succès est tout relatif, ça ne se compte pas ici en millions de ventes!) Peut-être est-ce du aux excellents At The Drive-In qui amenèrent un coup de projecteur sur l’emocore ou post-hardcore, peu importe avec leur dernier « Relationships Of Command » en 2000.

Mais ce serait ne pas reconnaître la véritable valeur de Thursday que d’attribuer les clés de leur succès à celui d’un autre groupe. Le quintet du New Jersey a tout pour séduire:des compositions aérées, puissantes et riches, une certaine loudeur, des moments d’acalmie à vous mettre des frissons dans le dos, des instrumentistes inspirés et surtout UNE voix unique, celle de leur chanteur Geoff Rickly. Certains trouveront son chant fatiguant car trop poussé, d’autres le trouveront au-dessus de toutes critiques.Au fil du rasoir, comme au bord de la rupture ou alors versatile et mélodieux, la voix du groupe se fait le canal par lequel tous les autres instruments nous atteignent en plein coeur. Les choeurs sont aussi très présents dans la musique de thursday mais sont toujours utilisés à bon escient.Ils ponctuent parfaitement les chansons, leurs rythmes et mettent idéalement la voix en valeur en y répondant avec toujours une ferveur maximale. Chaque titre de la galette se revèle être un bijou ou un moment fort de l’album. Je retiendrai avant tout « understanding In A Car Crash », l’urgent « Concealer », l’imparable « Cross Out The Eyes », l’épatant « Paris In Flammes », l’excellentissime et à fleur de peau « How Long Is The Night ».

Pas une seule faute de goût sur cet album, pas une seule erreur, il n’y a vraiment rien à jeter. L’émotion est palpable à chaque instant des 42 minutes 30 de l’album. Chaque son produit par le chanteur, chaque cri des c(h)oeurs, chaque note de guitare, chaque vrombissement de basse, chaque tintement de cymbales, chaque frappe du batteur se retrouve en totale
haromonie avec le reste du groupe et semble là pour nous faire ressentir qu’il y a encore de l’espoir quelque part, que l’on peut encore y croire. Car même si l’on est dans le noir et la nuit, Thursday se permet de demander Combien de temps dure celle-ci comme pour nous dire que l’on peut se permettre d’aller à l’encontre de tout ça, et nous insuffler l’horizon de
jours moins sombres…

Mais, cette année 2001, les tours du World Trade Center se sont retrouvées « full Collapse »…annonçant de sombres jours pour les malheureux Afghans et Irakiens. Le titre de l’album était-il annonciateur de tous ces désastres et malheurs?

Si vous avez découvert le groupe avec « War All The Time », ou si vous intéressez à la scène rock, cet album vous est indispensable. Un album d’une qualité et d’une inspiration comme on en voit rarement,beaucoup trop rarement, et dont vous ne pourrez plus vous passez.

  1. A0001
  2. understanding in a car crash
  3. concealer
  4. autobiography of a nation
  5. a hole in the world
  6. cross out the eyes
  7. paris in flames
  8. i am the killer
  9. standing on the edge of summer
  10. wind up
  11. how long is the night?
  12. i1100
Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. wakos says:

    Grandiose ce CD !!!!

  2. sunman says:

    très bonne chro, album qui tourne encore très régulièrement des années après sa sortie. Mythique, le meilleur Thursday

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *