Nostromo – Hysteron Proteron

1 Commentaire      1 058
Style: grindcoreAnnee de sortie: 2004Label: Sony BMG

Pour chroniquer l’album, autant parler du concert où nous avons vu avec Krakoukass, les Nostromo jouer en live (2 avril 2004 – Maroquinerie à Paris) l’intégralité de la partie audio de l’album : Proteron, qui comprend 6 titres piochés dans leurs albums précédents (dont le style est entre grindcore et métal extrème) réinterprétés avec guitares acoustiques.

Autant vous dire qu’on s’est pris une bonne claque : un concert intimiste dans une petite salle remplie (La Maroquinerie), assis sur le sol à 3 mètres d’une scène très basse. Sur scène, 4 bêtes de technique qui officient d’habitude dans le grind expérimental mais qui pour un 2ème concert unique jouaient aujourd’hui en acoustique des titres piochés dans leurs différents albums.

Je les avais déjà vu il y a 6 mois en saturé et j’avais pourtant trouvé leur musique en live incompréhensible et irritante. Peut-être était-ce dû au son déplorable parce que leur musique a un certain interêt sur album mais je trouve est difficile à apprécier en live à moins de bien connaître les morceaux.

En tous cas, les 3/4 d’heure qu’on duré ce concert « unplugged » ont vraiment été magiques, une déferlante de passages flamenco et riffs death ultra-rapides transposés à l’acoustique, une batterie aux sonorités étouffées(jeu au balais!) mais appuyées par une double grosse caisse, le tout surmonté de cris expressifs du chanteur noyés dans des effets. La musique conserve néanmoins un côté malsain et émotif qui nous a littéralement scotchés.

L’aspect mélodique de ces versions acoustiques est accentué du fait que le bassiste se soit mis à la guitare pour rajouter des parties mélodiques sur le jeu très métal rythmique du guitariste qui joue une partie proche de celle qu’il joue en saturé mais qui à l’acoustique est beaucoup plus distincte. On se rend compte rapidement que ce bassiste est un sacré guitariste, et que c’est lui qui assure en fait tous les solos aux influences hispanisantes du concert, ce qui rajoute par rapport aux versions bourrines énormément de mélodies.

En bref, si vous aimez la musique technique, vous serez époustouflés par la maîtrise de ces 4 types. Si comme moi les morceaux de Nostromo vous sont un peu indigestes, leur versions acoustiques vous étonneront sûrement. Ce genre d’inititative n’est vraiment pas ce que j’attendais de Nostromo, mais ils ont prouvé ce soir là que leur musique n’est pas seulement technique mais aussi chargée d’émotions.

L’album est vendu avec un DVD bien réalisé intitulé Hysteron retraçant la carrière du groupe et l’enregistrement de Proteron.

  1. rude awakening
  2. epitomize
  3. end’s eve
  4. sunset motel
  5. selfish blues
  6. turned black
jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 497 articles sur Eklektik.

Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. baboon666 says:

    Habillé d’un Pue l’ovaire NOSTROMO en ce moment même au bureau, je ne peux que pleurer le split d’un des plus talentueux et puissants combos Metal de la planète. Des gars humbles, monstres de précision et des concerts toujours parfaits. Cet album donne autant envie de pleurer de bonheur que les autres de hurler sa joie. R.I.P. Nostromo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *