Raunchy – Confusion Bay

1 Commentaire      1 051
Style: Pop metal futuristeAnnee de sortie: 2004Label: Nuclear Blast

Amis amateurs de Fear Factory, les maîtres ont beau être de retour avec un Archetype de très haute tenue, ils ont maintenant de la concurrence !
Raunchy est un groupe dannois officiant dans un style proche de leurs compatriotes de Mnemic, à savoir un métal futuriste rapide et aérien.
Comme chez Fear Factory on retrouve des nappes de synthétiseurs rendant les compositions très mélodiques et accrocheuses.

Ce qui différencie Raunchy des groupes précités, c’est certainement un petit côté pop (petit le côté attention!) ajouté à une production très « néo metal » qui rend la musique du groupe plus accessible pour un public non metal.

Cet opus (2ème album du groupe) est ainsi rempli jusqu’à la gueule de tubes plus accrocheurs les uns que les autres (le géniallissime « Summer of Overload », le dansant « Watch Out »…). Dès « Join The Scene » on sent qu’on a à faire à quelque chose de très puissant. Le batteur se déchaîne, la double est là et bien là et se fait parfaitement entendre, sans que le groupe perde pour autant ce côté hyper mélodique.

Le chanteur officie pour sa part, (ou plutôt « officiait » puisqu’il a été viré du groupe peu après l’enregistrement du disque) dans un registre assez difficile à définir. Je me suis creusé la tête pour tenter de le comparer à d’autres et à part un petit côté Jonny Santos de Spineshank, j’ai du mal à trouver des analogies convaincantes. En tout cas, il est tout à fait capable d’assurer avec versatilité tant dans les parties gueulées que dans les parties en chant clair (les refrains en général), et d’assurer avec brio. Lors de passages plus calmes (comme sur la très réussie ballade « The Devil ») on croirait parfois entendre Johan Edlund, chanteur de Tiamat (période A Deeper Kind Of Slumber).

Seule petite faiblesse de cet opus, une 2ème moitié d’album moins convaincante que la 1ère et une certaine lassitude qui a tendance à s’installer du fait peut-être d’une certaine uniformité de l’ensemble.
Néanmoins un excellent album qui laisse augurer de très bonnes choses dans l’avenir pour ce groupe.

  1. join the scene
  2. i get what i see
  3. summer of overload
  4. watch out
  5. 9-5
  6. show me your real darkness
  7. confusion bay
  8. the devil
  9. insane
  10. morning rise and a friday night
  11. bleeding #2
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 886 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. gemini_com says:

    Album de chevet pour ma part, un chef d’oeuvre inégalable dans le style pop-melodeath…je sais, ca paraît exagéré mais je l’adore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *