System Of A Down – Steal this Album

album-System-of-a-Down-Steal-This-Album

Ca faisait longtemps que la rumeur selon laquelle System of a down allait sortir un album
de chansons inédites circulait dans les magazines et webzines rock.
En fait « Steal this album » n’est pas considéré par SOAD comme un album traditionnel
mais plutôt comme un recueil de faces-b , un peu comme « Pisces iscariot » des Smashing pumpkins.
D’après les SOAD, ce cd est un pont vers le prochain auquel il donne une orientation.
Certaines des chansons datent d’avant même la sortie de leur premier album, d’autres sont des morceaux enregistrés en même temps que Toxicity mais qui n’ont pas été retenues pour la setlist finale.

J’ai choisi la pochette dessinée par Shavo, le bassiste chauve au bouc traissé super long, entre les 4 dessinées par les membres du groupe, le cd rouge au dessin psychédélique m’a attiré.
Les paroles sur beaucoup de chansons sont plus politiques que sur les albums, en particulier dans la contestation du capitalisme (« fuck the system »), de la main-mise des états-unis sur les pays pauvres, sur les armes et les guerres qui sévissent sur notre Terre (« Boom », « Nüguns »).
Certains morceaux sont assez particuliers, comme « roulette », chanson acoustique avec les voix de Serj et Daron pour une balade acoustique avec cordes qui donne plutôt pas mal, car l’esprit de SOAD et les voix nickel rendre l’ensemble bien réussi malgré la simplicité du morceau.
Sinon les autres sont du pur System of a down qui sont comme toujours assez variés
et le son des instruments est identique à celui de « Toxicity », donc nous avons là
de très bons morceaux de la qualité dont nous avait habitué SOAD, ce qui rend cet album
aussi bon que ces prédecésseurs malgré son statut de rassemblement de chansons délaissées.
Le single, « Innervision », était déjà une de mes chansons préférées de System depuis que je l’ai récupérée il y a 5/6 mois, et c’est vraiment un pur morceau dans la lignée de « Toxicity ».
Justement, le deuxième album du groupe a été élu 3ème meilleur album de métal (hard rock en fait en général) par « Metal Hammer », magazine anglais vraiment stylé et marant. « Toxicity » est juste derrière Guns&Roses(« Appetite for destruction » 1987) et Led Zeppelin(« four » 1971).
Il est vrai que SOAD se sont crées une place à part dans le métal, et on su alier une puissance énorme et des riffs surpuissants avec des mélodies peu communes, le tout appuyé par la voix incroyable de Serj Tarkan, qui a l’avantage de pouvoir gueuler sans que ce soit soûlant et chanter d’une voix ample et parfaitement juste.

En conclusion, je dirai que le moindre léger fan de System of a down se doit de
jeter une oreille à ce disque car il ne peut que lui plaire.

  1. chic’n’stu
  2. innervision
  3. bubbles
  4. boom!
  5. nüguns
  6. a.d.d.
  7. mr. jack
  8. i-e-a-i-a-i-o
  9. 36
  10. pictures
  11. highway song
  12. fuck the system
  13. ego brain
  14. thetawaves
  15. roulette
  16. streamline

A PROPOS DE jonben

jonben Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande.                           [http://jonben.jux.com] [http://jonben.bandcamp.com]

jonben a écrit 454 articles sur Eklektik.

Pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • leviathan - scar sighteddarkantisthene | 14 mai 2015
    Leviathan – Scar Sighted
    5 écoutes au compteur et je suis bien obligé d'admettre que je ne partage pas votre avis, camarades. Les 3 premiers titres (j'exclus l'instrumental introductif) sont trop brouillons et dissonants à mon got, Wrest n'excelle jamais dans ce genre. Par contre, lorsqu'il reste dans des cadres plus "classiques" comme "wicked filed"...
  • shibo-agooddayJohn | 14 mai 2015
    Shibo – A Good Day For Listeners
    Hi, man, thanks a lot for this review! I'm John, guitar player for Shibo.
  • wolflightFrontCoverangrom | 13 mai 2015
    Steve Hackett – Wolflight
    Pas plus que ça pour moi , malgré toute l'adulation que j'ai pour cet immense guitariste. Je trouve l'album sympathique à l'écoute mais rien de plus.
  • 633- deadly scenes-covercglaume | 13 mai 2015
    6:33 – Deadly Scenes
    Pour les autres indispensables de cette année, il faut maintenant aller écouter "You Are Waltari !" - le dernier Waltari donc - et surtout "Dirtylicious", le dernier Dirty Shirt !
  • Moonspell - Extinctleo | 12 mai 2015
    Moonspell – Extinct
    Excellent album ! Il tourne en boucle!
  • klone - here comes the sunangrom | 12 mai 2015
    Klone – Here Comes the Sun
    Ca accroche pas mal ici. Même si c'est le premier disque du groupe que j'écoute, en fait
  • leviathan - scar sightedGhost | 07 mai 2015
    Leviathan – Scar Sighted
    Tiens c'est marrant de lire la mention à The Ruins of Beverast puisque j'ai également fait un petit rapprochement sur certains passages et sur le côté monolithique de l'ensemble. Bien évidemment, ce dernier Leviathan est assez éloigné de TROB dans la forme mais il y a un petit quelque chose de similaire dans cette façon ...
  • unrest-grindcoredarkantisthene | 02 mai 2015
    Unrest – Grindcore
    totalement efficace, ça fout une patate d'enfer, quel plaisir de s'en prendre plein la tronche comme ça !