System Of A Down – Steal this Album

album-System-of-a-Down-Steal-This-Album

Ca faisait longtemps que la rumeur selon laquelle System of a down allait sortir un album
de chansons inédites circulait dans les magazines et webzines rock.
En fait « Steal this album » n’est pas considéré par SOAD comme un album traditionnel
mais plutôt comme un recueil de faces-b , un peu comme « Pisces iscariot » des Smashing pumpkins.
D’après les SOAD, ce cd est un pont vers le prochain auquel il donne une orientation.
Certaines des chansons datent d’avant même la sortie de leur premier album, d’autres sont des morceaux enregistrés en même temps que Toxicity mais qui n’ont pas été retenues pour la setlist finale.

J’ai choisi la pochette dessinée par Shavo, le bassiste chauve au bouc traissé super long, entre les 4 dessinées par les membres du groupe, le cd rouge au dessin psychédélique m’a attiré.
Les paroles sur beaucoup de chansons sont plus politiques que sur les albums, en particulier dans la contestation du capitalisme (« fuck the system »), de la main-mise des états-unis sur les pays pauvres, sur les armes et les guerres qui sévissent sur notre Terre (« Boom », « Nüguns »).
Certains morceaux sont assez particuliers, comme « roulette », chanson acoustique avec les voix de Serj et Daron pour une balade acoustique avec cordes qui donne plutôt pas mal, car l’esprit de SOAD et les voix nickel rendre l’ensemble bien réussi malgré la simplicité du morceau.
Sinon les autres sont du pur System of a down qui sont comme toujours assez variés
et le son des instruments est identique à celui de « Toxicity », donc nous avons là
de très bons morceaux de la qualité dont nous avait habitué SOAD, ce qui rend cet album
aussi bon que ces prédecésseurs malgré son statut de rassemblement de chansons délaissées.
Le single, « Innervision », était déjà une de mes chansons préférées de System depuis que je l’ai récupérée il y a 5/6 mois, et c’est vraiment un pur morceau dans la lignée de « Toxicity ».
Justement, le deuxième album du groupe a été élu 3ème meilleur album de métal (hard rock en fait en général) par « Metal Hammer », magazine anglais vraiment stylé et marant. « Toxicity » est juste derrière Guns&Roses(« Appetite for destruction » 1987) et Led Zeppelin(« four » 1971).
Il est vrai que SOAD se sont crées une place à part dans le métal, et on su alier une puissance énorme et des riffs surpuissants avec des mélodies peu communes, le tout appuyé par la voix incroyable de Serj Tarkan, qui a l’avantage de pouvoir gueuler sans que ce soit soûlant et chanter d’une voix ample et parfaitement juste.

En conclusion, je dirai que le moindre léger fan de System of a down se doit de
jeter une oreille à ce disque car il ne peut que lui plaire.

  1. chic’n’stu
  2. innervision
  3. bubbles
  4. boom!
  5. nüguns
  6. a.d.d.
  7. mr. jack
  8. i-e-a-i-a-i-o
  9. 36
  10. pictures
  11. highway song
  12. fuck the system
  13. ego brain
  14. thetawaves
  15. roulette
  16. streamline

A PROPOS DE jonben

jonben Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande.                           [http://jonben.jux.com] [http://jonben.bandcamp.com]

jonben a écrit 452 articles sur Eklektik.

Pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • ben-howard - i forget where we werejoss | 25 novembre 2014
    Ben Howard – I Forget Where We Were
    En parfait accord avec la chronique. On sent dès la première écoute qu'il se passe quelque chose de spécial, même si il en faudra plusieurs pour bien s'imprégner de l'album. Pour moi le sommet du disque se situe avec l'enchainement "End of the affair" et le superbe "conrad" qui montre qu'on peut encore, en 2014, faire d'ex...
  • bbKane | 24 novembre 2014
    Bloodbath – Grand Morbid Funeral
    Entièrement d'accord avec la chronique. Une bombasse d'album pour un groupe que je n'attendais pas à ce niveau. L'apport de Nick Holmes est indéniable dans la réussite de ce disque.
  • dark fortress_venereal dawnangrom | 21 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    ah oui quand même !!!
  • dark fortress_venereal dawnangrom | 20 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Je m'en fais écouter ça de ce pas !
  • dark fortress_venereal dawnkrakoukass | 18 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Ouaip excellent album pour sûr. Ils ont clairement franchi un pallier avec ce dernier opus. Très belle chronique camarade!
  • anopheli-ahungerMadrumo | 07 novembre 2014
    Anopheli – A Hunger Rarely Sated
    Vachement cool comme fusion !
  • kerretta-pirohiabeunz | 05 novembre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Effectivement, ya un côté Russian Circles bien prononcé. Merci pour le retour, ça fait bien plaisir ! Et jette-toi sur leurs albums précédents ! ;)
  • kerretta-pirohiaMarbaf | 02 novembre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Ben merde, j'étais passé à côté de ce groupe. Ça me fait penser à Russian Circles. Merci beaucoup pour la découverte (et pour le lien bandcamp).