Billy Talent – Billy Talent

album-billy-talent

Voilà sans aucun doute l’un de mes disques hors metal favoris de l’année 2003. Ce disque est tout simplement une petite bombe d’énergie brute.

Billy Talent, composé de 4 canadiens, officie dans un registre à la croisée de plusieurs genres différents. Et là faut que je fasse gaffe à la peau de banane car ce n’est pas forcément facile à décrire sans qu’on interprète mal ce que je vais dire. Tentons le coup : un poil punk-rock, pour le côté énergique de la musique et les chœurs assez nombreux, un poil pop, pour le côté accessible des compos formatées radio (ce n’est pas péjoratif attention), un poil hardcore pour le chanteur et son timbre très spécial.

Imaginez un At The Drive-In plus direct, moins complexe dans la structure des chansons et vous ne serez pas loin du compte. On retrouve donc la folie de ATD, notamment et surtout chez le chanteur, très versatile, qui passe d’un chant un peu nasillard (On pense parfois aux Sex Pistols) à une voix éructée à la ATD. Et vraiment on sent qu’il y met tout son cœur le bougre !

On retrouve donc ce côté barré dans pas mal de compositions du groupe comme l’excellent et très At The Drive-Inien « Line & Sinker » ou le génial « Living in the Shadows ».

Excellent de bout en bout, l’album est extrêmement dynamique, ce qui lui donne ce petit côté punk-rock dont je parlais. On est cependant très loin du côté « déconne permanente » d’un groupe comme Offspring, puisque la musique, en apparence joyeuse, met en lumière des textes parfois assez sombres comme sur « This Is How it Goes » qui traite d’une maladie handicapante : « you can steal my body but you can’t steal my soul » s’écrie ainsi le chanteur avec toute la virulence que ces propos sous-entendent. De même dans « Standing in The Rain » le groupe nous raconte le destin tragique d’une prostituée condamnée à attendre « sous la pluie ». « If you want me, well I guess I want you too » renvoie t-elle à l’invite des hommes qui lui achètent ses faveurs et attendent d’elle qu’elle y prenne un quelconque plaisir.

Malgré la folie perceptible dans le timbre du chanteur, et en dehors de l’aspect sombre de certains textes, le côté quasiment pop-rock (les guitares envoient quand même attention) du groupe fait que même votre copine est susceptible d’apprécier Billy Talent.

Le groupe est paraît-il absolument excellent sur scène (avec son chanteur surexcité), il ne nous reste donc plus qu’à espérer qu’une tournée les amène prochainement dans notre beau pays, pour s’en rendre compte par nous-mêmes.

  1. this is how it goes
  2. living in the shadows
  3. try honesty
  4. line & sinker
  5. lies
  6. the ex
  7. river below
  8. standing in the rain
  9. cut the curtains
  10. prisoners of today
  11. nothing to lose
  12. voices of violence

A PROPOS DE krakoukass

krakoukass Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben. Adresse de contact : krakoukass@eklektik-rock.com

krakoukass a écrit 670 articles sur Eklektik.

Pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • slipknot-the-gray-chapter-newDrugzath | 21 octobre 2014
    Slipknot – .5: the Gray Chapter
    Enfin une tres bonne chronique sur cet album ,pas comme chez nos compères de VS Webzine ;--) .Je te rejoints en tout point sur ce que tu a mentionné .Pour ma part un bon album qui se lasse pas au fil des écoutes .
  • slipknot-the-gray-chapter-newkrakoukass | 20 octobre 2014
    Slipknot – .5: the Gray Chapter
    Merci pour ton commentaire. ;) Loin de moi l'idée de proclamer que quiconque n'aime pas cet album est un abruti obtus (les personnes visées sont plutôt les couillons qui n'ont jamais aimé Slipknot -pour des raisons souvent basées sur des préjugés ou une haine du so called Nu Metal- et ont toujours craché sur le groupe, ...
  • slipknot-the-gray-chapter-newMths | 20 octobre 2014
    Slipknot – .5: the Gray Chapter
    Merci de bien faire comprendre que quiconque n'aime pas cet album est un "rageux bas du front", ça fait toujours plaisir. Et si ce n'est pas le message que tu voulais faire passer, je t'invite cordialement à retravailler le début de ta chronique... Je trouve que, dans les titres qui ont été balancés sur le Web, il y a q...
  • fartbarf-dirtypowerRémi | 19 octobre 2014
    Fartbarf – Dirty Power
    masques, vocoder et Lap dance? merci au revoir.
  • occultation - silence in the ancestral houseIkea | 15 octobre 2014
    Occultation – Silence in the Ancestral House
    Sans aller jusqu'au coup de cœur, un très bon album. Tout à fait d'accord sur l'ambiance, très réussie, renvoyant aux films d'Argento, Fulci et consorts. Quant au côté Ghost... Il est présent mais Occultation est tellement plus raffiné, insidieux, que j'ai tendance à le mettre à-part. Clairement, un groupe qui montre ...
  • krieg-transientdarkantisthene | 13 octobre 2014
    Krieg – Transient
    très belle sortie, je suis moins fan de la "2ème" partie de l'album mais ça reste très intéressant dans le style.
  • White Lung - Deep FantasyRIRIMARTIGUES | 09 octobre 2014
    White Lung – Deep Fantasy
    Je découvre et suis déjà sous l'emprise. Ca t'attrape et tu ne lâches plus...
  • vampiresquid-nautilusworldshaq | 07 octobre 2014
    Vampire Squid – Nautilus World
    Merci pour la découverte, très bon album de Death technique-mais-pas-trop, bien produit, et en name your price sur bandcamp : aucune excuse de ne pas lâcher quelques ronds pour une galettes vraiment bien fichue.