Manes – Vilosophe

3 Commentaires      1 236
Style: dark metallic trip hopAnnee de sortie: 2003Label: Code666

Manes nous livre un album étonnant. Pour tous les blasés de la musique qui ont déjà tout entendu et qui traînent leurs oreilles moribondes en quête de sensations nouvelles, arrêtez vous sur cet album.
Mais attention, il faudra aussi avoir l’esprit ouvert. Du black métal de leur début ne reste que vagues réminiscences puisqu’on a droit maintenant à un néo avant-garde métal avec une touche mélancolique qui pourrait bien leur valoir le qualificatif dark en supplément (il faut bien leur trouver un style !!!).
C’est bien joli, tout ça mais à quoi cela ressemble-t-il au final ?
Prenez un mélange de pop, de trip hop, et bien sur de métal, mélangez le tout avec des ambiances bruitistes,du sax sur certains morceaux, des claviers, des boucles de samples, un chant clair et vous me dites : ça fait un sacré bordel !
Néanmoins le tour de force de Manes consiste à rendre ce bric à brac d’influences hétéroclites complètement homogène. Rien ne semble déplacé dans la musique que nous propose Manes. Tout arrive au bon moment et les parties claires s’enchaînant sur les parties métal coulent de source. Même les morceaux « les plus lents » dégagent une force et une puissance incroyable. La montée vers l’explosion est lente et inexorable et Manes vous fait décoller pour mieux vous laisser retomber. Et non content de cela il vous emmène encore plus haut à l’envolée suivante.
La voix du chanteur est ici très singulière et unique dans ses aspects mélodiques.
Les sons de batterie ont bénéficié d’un traitement extrêmement intéressant. Tout semble digitalisé et même si l’on a affaire à quelques samples au cours de l’album, il y a bel et bien un homme derrière les fûts.
Manes, groupe norvégien, nous vient de l’excellent label code666 qui avait déjà sorti à l’époque le fameux album éponyme d’AGHORA. Notons aussi la présence d’ATROX dans leur giron.
Si vous connaissez et appréciez EPHEL DUATH et leur dernier album « the painter’s palette » vous retrouverez dans MANES la même volonté d’exploration de terres musicales inviolées. A la différence près que Vilosophe est un album beaucoup moins brutal dans son approche mais tout aussi extrême dans son concept. Et beaucoup plus proche dans le concept musical, on peut comparer le groupe à ULVER qui officie lui aussi dans un concept electro.

Les morceaux à écouter absolument :

De « Death of the genuine », morceau au rythme jungle, drum and bass, soutenue par une basse très présente et une guitare bien grasse, en passant par « ende », morceau planant au sax discret mais omniprésent, puis « nodamnbrakes » et « Terminus A Quo/Terminus Ad Quem » alliant à la perfection un coté pop trip hop à des parties furieuses vous passerez par toutes les émotions.
Puis finissez vous sur « Diving With Your Hands Bound », morceau de plus de dix minutes qui prendra le temps de vous emmener au plus haut en faisant progressivement monter la pression.

  1. nodamnbrakes
  2. diving with your hands bound [nearly flying]
  3. white devil black shroud
  4. terminus a quo/terminus ad quem
  5. death of the genuine
  6. ende
  7. the hardest of comedowns
  8. confluence

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

3 Commentaires

  1. Joss says:

    Voilà plusieurs mois que j’écoute sans me lasser ce fabuleux disque. Un album superbe et vraiment à part !

  2. Ocean? says:

    Tiens, je ne savais pas que ce mec jouait dans Chton. Il ferait mieux de se concentrer sur Manes qui est lui vraiment excellent lol !
    Sinon avec un mec d’Atrox dans le line-up, ya des choses qui s’expliquent doucement :D
    Jonben : pas trop reluo le gaillard ? Parce que l’itw, hein…

  3. Vince says:

    La plus belle perle atmo jamais pondue par l’homme. Impossible de s’en lasser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *