Mayhem – 05 mai 2004 – Locomotive – Paris

Pas de commentaires      686

Spectrum et Ancetres, pas vu et comme je connaissais deja Spectrum je crois que je n’ai rien loupé vu que la derniere fois j’avais pas trouvé ca bien.

Defiled: Un gros death assez furieux. Les japonais ont quelque peu reveillé la loco qui commencait a s’endormir apres la prestation des deux premiers groupes. Le pit a commencer a se remplir doucement et les premiers pogo se lancaient. D’un point de vue musical, je suis pas fan de death donc necessairement j’ai pas trouvé ca terrible. Ca cogne ca fait un boucan montre mais au final je n’ai rien retenu de bien passionant. Je constatais juste que malgré les efforts du gratteux qui jouait des parties tres variées (vu aux doigts du bougre) un seul son se degagait de sa guitare et donc de l’ensemble.

Cadaver: Je ne connaissais pas et je dois dire que j’ai pas spécialement envie de connaitre maintenant. Une espece de trash/death/black avec un chanteur bien ridicule : je ne citerais comme exemple que la douche a la bière et le crachat en l’air qui lui retombe sur le front. Une fois de plus c un sentiment de brouillon qui se degage du set, on a l’impression d’entendre 10 fois le même morceau et quand le public s’enthousiasme pour un titre « connu » (pas de moi) je n’entends rien d’autre que le titre precedent avec un refrain un peu different. Le set était un peu trop long et on finissait par devenir dingue a force d’ecouter toujours la meme chose.

Mayhem: Cette fois le rideau se ferme on se doute que la scene sera « decorée »et on ne se trompe pas. Le set commence très largement en retard pour des questions de sécurité: ces gros malins de mayhem ont mis des couteaux partout sur la scene alors qu’ils n’avaient pas prevenu la loco qu’ils seraient la. Du coup interdiction de monter sur la scene « sinon on interrompt le show ». Voila qui ne va pas me deranger, mes slameurs néo-demeurés qui se jetent dans la foute droit comme des piquets les genoux les premiers et qui se retrouve par terre, ca va 5 minutes. Bref premier tests de batterie derriere le rideau, la grosse caisse sonne tres etrange, limite plastique, mouais.. bizarre. Le set commence donc vers minuit et c’est la que les choses serieuses commencent. Beaucoup attendaient Maniac au tournant, et effectivement il en a pris pour son grade. Son chant bien que « pas mauvais » manquais serieusement de pêche, dès le « whore » d’ouverture on voit bien que le monsieur n’est pas la pour nous en foutre plein la gueule au niveau vocal mais plutot pour faire le clown sur la scene avec des attitudes et une gestuelles des plus theatrales. Puisqu’on parle de théatre, le costume de faucheuse de Maniac était assez amusant par contre le bracelet avec le couteau qui depasse…….mouais…. Le debut du set est marqué par un son bien trop brouillon peut etre est ce du a la deuxieme guitare qui apporte trop de profondeur, je ne sais pas, toujours est il que rien ne ressort vraiment du son, surtout avec la timide voix de maniac, decidemment pas habitué a gueuler dans un micro. La batterie de hellhammer et rapide, très…..trop… le son assez moyen des futs confirment la premiere impression du son de batterie et on se retrouve avec une batterie tout aussi brouillon que le reste. Se suivent quelques anciens titres de DeathCrush, de DMDS, peu de GDOW et pas enormement de Chimera. En fait le show a duré un tout petit peu plus d’une heure avec un rappel a deux balles et le public n’en avait manifestement pas assez reclamant a corps et a cris « funeral fog », « buries by time and dust » et « pure fucking armaggedon ». Bref y a du foutage de gueule dans l’air. Sans doute que l’effet star system a fait perdre au groupe l’envie de se donner a 100% pour son public. Accordons au moins a Maniac une présence sans faille, une bonne attitude de showman et un coté theatral qui lui est si cher (apres on aime ou on aime pas… ca……) et une bonne interpretation globale des titres de Chimera et de GDOW, par contre j’ai toujours beacoup de mal avec la voix de Maniac sur les morceaux de DMDS. Donc malgré les qq soucis d’ordre technique plutot une soirée correct, mais on etait en droit d’en attendre plus de la part de Mayhem.

Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *