Sybreed – Slave Design

sybreed slavedesign

Dans la série des grosses claques dans la tronche de l’année je voudrais le fils spirituel de Meshuggah, Fear Factory et Strapping Young Lad, Sybreed, un groupe qui déboule sans crier gare avec ce que je considère déjà comme un des meilleurs albums de l’année.
La sortie de cet album en France se fera chez Thundering Records en février 2005, et ce alors même que l’album est sorti aux States le 7 septembre… On peut s’étonner de ce décalage de près de 6 mois dans les dates de sortie d’un continent à l’autre, et on s’en étonnera d’autant plus que le groupe est… suisse.

Si vous ne souhaitez pas attendre, il vous restera l’import et vu la qualité de l’album, je vous garantis que vous ne regretterez pas votre achat.

Sybreed est né sur les cendres du groupe suisse Rain, de la volonté de Drop, leader de feu Rain, de poursuivre l’orientation cyber amorcée par son ancien combo.

Et voici comment naît « Slave Design », un album qui ne révolutionnera pas la face du métal autant le dire tout de suite (contrairement à ce que prétend le label du groupe), mais dont la qualité est admirable en tous points.

Distillant une ambiance cyber futuriste que ne renierait pas Fear Factory (artwork et titres des morceaux rappellent bien l’ambiance quasi matrixienne portée par les californiens), le groupe construit ses titres (presque tous dépassant les 5 minutes au compteur) sur fond de rythmiques destructurées, certes moins complexes que le combo suédois, mais incontestablement influencées par ce que fait Meshuggah.

Ajoutant à ces rythmiques destructurées, le côté catchy de Fear Factory, Sybreed définit en 10 titres (les 2 derniers étant des versions « édit » tout à fait dispensables) le cyber metal. Un poil plus violente que celle de Fear Factory, et beaucoup plus accessible que celle de Meshuggah, la musique de Sybreed prend parfois des accents technoïdes grâce à des rythmiques drum n’ bass (« Bioactive ») et les morceaux s’inscrivent très souvent dans des ambiances aériennes (portées par les synthés) qui évoquent Strapping Young Lad.

Souvent bien brutale (le bien nommé « Machine Gun Messiah » qui évoque instantanément Strapping Young Lad) la musique du groupe sait aussi se faire plus douce (la conclusion « Critical Mass » et quelques refrains, comme celui de « Decoy »). En tout état de cause, la lassitude ne s’installe jamais à l’écoute de cet album, grâce à des breaks, accélérations et changements de rythme tout à fait bienvenus.

Ben, chanteur du groupe, varie parfaitement les registres, oscillant entre une voix hurlée (qui rappelle parfois celle du chanteur de Meshuggah), une voix claire très réussie, et une voix agressive qui évoque parfois celle de David Draiman de Disturbed (particulièrement perceptible dans les vocaux saccadés de « Take The Red Pill »).

Produit par Drop (guitares, clavier), l’album jouit d’un son impeccable, très puissant qui insiste bien sur le côté « mitrailleuse » des rythmiques portées bien souvent par une bonne grosse double grosse caisse.

Je ne vais pas m’attarder sur chaque titre, mais sachez que des morceaux comme « Reevolution » avec son refrain aérien absolument somptueux, ou le sublimissime « Take The Red Pill » (qui a dit Matrix ?), sont des tubes en puissance, comme les 8 autres titres d’ailleurs !

Fans de Fear Factory ou Strapping Young Lad, cet album est pour vous ! Satisfaction assurée…

PS : Un titre est en écoute dans la Radio Eklektik…

  1. bioactive
  2. reevolution
  3. decoy
  4. synthetic breed
  5. next day will never come
  6. machine gun messiah
  7. take the red pill
  8. rusted
  9. static currents
  10. critical mass
  11. reevolution (syntax airplay edit)
  12. decoy (radio slave edit)
TAGS : , , ,
GROUPES:
STYLE: ,

A PROPOS DE krakoukass

krakoukass Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben. Adresse de contact : krakoukass@eklektik-rock.com

krakoukass a écrit 689 articles sur Eklektik.

3 commentaires

  1. en effet cet album est une pure tu-e-rie mes amis!ce skeud puisent des racines ds le cyber metal aux influs evidentes de SYL,Meshuggah,Fear Facto mais qui ne deteigne pas de maniere trop encombrante sur la personnalité bien marquée du groupe.En résumé j’aime bcp , bcp ce disque et devraient ravir les amateurs des groupes cités en peu plus haut ou pour les amateurs de bon metal bien puissant,froid et indus qui n’oublie pas les mélodies au passage (les refrains en voix clairs sont d’ailleurs particulièrement bien réussis)…je connais des danois qui feraient bien de prendre de la graine chez des ptits suisses…

  2. oups ya qques fotes d’ortografe la;)g t pressé aussi…

  3. Excellent album de cyber-métal…dans la veine du premier Mnemic (le meilleur). Merci à Krakoukass de m’avoir fait découvrir ce groupe

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • sannhet-revisionistShaq | 24 mars 2015
    Sannhet – Revisionist
    Belle découverte, encore une fois, avec des morceaux variés et prenants, dont les ambiances ne sont pas sans rappeler GY!BE mais avec une batterie qui pousse au cul, ce qui est une très bonne chose.
  • mispyrmingGhost | 10 mars 2015
    Misþyrming – Söngvar elds og óreiðu
    Bonne chronique et bon album voire très bon album effectivement ! Le premier morceau est tellement énorme et bien amené (la séquence finale est tout bonnement jouissive) que je regrette presque qu'il n'y ait pas d'autres morceaux aussi forts. L'ensemble est tout de même de très bonne facture et pour un premier effort longu...
  • mispyrmingMadrigal | 10 mars 2015
    Misþyrming – Söngvar elds og óreiðu
    Un album génial, je suis tout à fait d'accord, j'avais pas accroché autant à un album de black depuis des lustres
  • mispyrmingichimatsu | 09 mars 2015
    Misþyrming – Söngvar elds og óreiðu
    juste pour dire qu'il faut écouter ça : https://dustsculptures.bandcamp.com/album/far-above-the-pines pourquoi ? Parce que certains passages à la batterie de Misþyrming m'ont rappelé ce groupe ou artiste puisque Dust Sculpture est une seule personne. A quand la chronique ! En ce qui concerne Misþyrming, un peu tro...
  • VOLA-InmazesShaq | 04 mars 2015
    Vola – Inmazes
    Très jolie découverte. C'est vrai que la voix fait penser à Gavin Hayes... toujours est-il que Vola a réussi un très chouette mélange de rythmiques Djent et de compos progressives presque Pop-Rock comme ont pu le faire Oceansize ou Karnivool. Un mariage des genres qui me va très bien !
  • Sarpanitum - BlessedShaq | 04 mars 2015
    Sarpanitum – Blessed Be My Brothers
    Très très bon album, dans la lignée du non moins fabuleux EP Fidelium. Attendons le "On Strange Loops" de Mithras pour un match dont j'ai déjà réservé ma place au premier rang ^^
  • deathengine-mudkrakoukass | 02 mars 2015
    Death Engine – Mud
    Excellent album. Je n'avais pas écouté Amen, donc je ne me prononcerai pas sur l'évolution mais cet album m'a bien conquis.
  • 633- deadly scenes-coverangrom | 26 février 2015
    6:33 – Deadly Scenes
    @Kane : tu peux taper dans le EP avec Strobl il est fort bon aussi . Moi aussi j'ai du mal avec les fourre tout en général mais là ca marche , et foutrement bien. Je vais aller voir ça à Nantes en avril !