Oceansize – Music For Nurses

4 Commentaires      1 091
Style: rock moderne atmosphériqueAnnee de sortie: 2004Label: Beggars Banquet

Le premier album d’Oceansize, ‘Effloresce’, sorti en 2003, est un des meilleurs albums de rock que j’ai pu entendre cette année, le combo anglais créant un post-rock infusé de métal psychédélique où se croisent 3 guitares bourrées d’effets, une rythmique recherchée survolés d’une voix magnifique. Ils reviennent cette semaine avec un EP 5 titres, ‘Music For Nurses’, qui enfonce le clou, Oceansize est LE groupe de rock qui pourra transplanter Radiohead dans le coeur des rockers trouvant qu’ils se sont ramollis avec le temps.

En effet, Oceansize, malgré un son rock, sont bien énervés, l’influence métal dans la rythmique en particulier est grandissante sur cet EP, qui révèle un groupe passant du calme à la tempête sans aucune difficulté. Mais Oceansize ne sont pas du genre à casser les ambiances brusquement, leurs morceaux suivent plutôt des évolutions en crescendo, prenant le temps de passer par des stades successifs jusqu’à l’explosion finale.
Mais chaque titre est vraiment particulier, Oceansize nous surprennent avec un premier titre offensif, « One out of nONE », basé sur des guitares percussives à la saturation épaisse, et une batterie survoltée, toute en contretemps, qui ne laisse le temps qu’à quelques arpèges pour calmer le jeu. La voix recouvre le tout variant entre harmonies légèrement psychédéliques et cris tendus, tension qui s’accentue sur un final sur le fil du rasoir.

Oceansize repartent ensuite avec « Paper Champion » qui commence avec une batterie à sons électroniques et quelques notes de guitares aériennes chargées d’effet, limite trip-hop à la Massive Attack, le morceau évolue à mesure que les couches de guitares se superposent pour finir sur de gros accords saturés.
« Drag the ‘nal » est un titre ambiant sans rythmiques composé de nappes de synthés atmosphériques, très calme et assez court qui sert en fait d’intro au suivant « Dead dogs an’ all sorts » où l’orientation post-rock de Oceansize est particulièrement présente, la batterie limite jazzy, très lente fait progresser le morceau en accélérant le tempo et augmentant la puissance pour voir les guitares saturées arriver.

« Music for Nurses » se finit en beauté avec « As the Smoke Clears » et son riff d’intro massif, gros son à la Isis, qui retombe bientôt pour quelques moments de calme où la voix mélodique parfaite se pose sur un arpège. Un refrain bien percutant arrive ensuite, proche d’un Tool par exemple, la voix étant doublée par une voix gueulée, le son s’étoffe, plus métal, la distortion est accentuée tandis que la voix part en harmonies vocales dignes de Pink Floyd. On ne peut qu’en ressortir bouche bée…

Bon je leur pardonne la pochette un peu naze, surtout par rapport à celle d’Effloresce. Cet EP est indispensable si vous appréciez le premier album qu’il prolonge agréablement, nous faisant patienter avant le nouvel album. Je ne peux que vous encourager à découvrir ce groupe si ce n’est déjà fait, et surtout à venir les voir en live si vous en avez l’occasion tant leurs prestations sont vraiment magiques.

  1. one out of none
  2. paper champion
  3. drag the ‘nal
  4. dead dogs an’ all sorts
  5. as thew smoke clears
jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 499 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

4 Commentaires

  1. kollapse says:

    chef d’oeuvre complet que cet ep!!indispensable pr tt amateur de bonne zique.Groupe indispensable , vraiment.J’adore ce groupe , qui est génial ya pas à chier!

  2. radius_greg says:

    je ne m’étais pas trop penché sur ce disque à sa sortie, et il m’avait un peu déçu. Mais avec du recul il est redoutablement bien orchestré, surtout les 3 derniers titres, qui ne forment en fait qu’une seule grande pièce. Cet Ep réserve pas mal de surprises (l’electro classieuse de Paper champion, la fin démente de Dead dogs). Ce n’est certainement le disque le plus accessible d’oceansize, mais c’est à écouter découvrir d’urgence si l’on aprécie le groupe.

  3. kollapse says:

    J’aime tout ce que sort ce groupe et cet ep ne m’a pas déçu du tout, j’ai même aimé dès le départ. 5 titres excellents, où le trio de la fin, qui ne forme en effet qu’une seule et même pièce, est jouissif. Ceux qui aiment les 2 autres albums devraient donc se procurer ce « music for nurses »

  4. mangouze says:

    La n°2 on dirais du Tool. PAs mal comme groupe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *