Vancouver – The Moment

13 Commentaires      1 677
Style: post-hardcoreAnnee de sortie: 2004Label: Division

Vancouver est une réunion, qualifiée dans un premier temps d’éphémère, de musiciens venant d’Impure Wilhelmina, Unfold (R.I.P) et Iscariote (R.I.P), une sorte de dream team du hardcore suisse romand (la partie francophone de la Suisse) qui, au regard de la qualité des groupes précités risque de faire mal, très mal…
Petite précision : la finalité de cette chronique n’est pas due à un chauvinisme exacerbé de ma part (je suis Suisse) mais à une simple constatation : cet album est une véritable tuerie, particulièrement pour un premier effort.
Vancouver pratique un hardcore newschool proche de ce qu’a pu nous offrire un groupe comme Breach (R.I.P aussi). Alternant passages lourds voire pachydermiques, morceaux instrumentaux, voix claire ou hurlée, et j’en passe, ce disque est un trésor d’originalité, à multiple facette. Au fur à mesure des écoutes se révèle toute la profondeur du travail des musiciens.

Les trois digressions instrumentales ne vont rien gâcher au plaisir de l’auditeur, au contraire. Ces intermèdes apportent un lien entre les différents morceaux. « Exosphere » en est le meilleur exemple. Un morceau d’une beauté magistrale exécuté au violoncelle, qui prend l’auditeur aux tripes tout au long de ses 2 minutes et des poussières. Un pur bonheur de tristesse. « Damocles » et « Altamon », beaucoup plus dépouillées dans leur instrumentation, ont un côté très ambiant, voir minimaliste qui apporte un plus indéniable à l’album.
Les deux premiers morceaux font penser à ce qu’à pu faire Unfold période « Pure », batterie quasi martiale sur certain passage et basse saturée. A signaler quelques passages parlés de très bon effet. La suite sera beaucoup plus « mélodique », mais rassurez-vous, les tutus et autres ballerines sont encore loins, très loins…

« Apollo » est construit autour d’une mélodie, à priori assez simple, mais diablement efficace, qui sert de fil conducteur tout au long du morceau. Mais rien de répétitif, au contraire la rythmique, la deuxième guitare ainsi que la voix ne cesse de surprendre l’auditeur, même après un certain nombre d’écoute.
« A Valid Gait », comme « Apollo » est construit à partir de 2-3 notes de guitare entêtantes pour développer tout un morceau d’une puissance et d’une hargne redoutable. Tout s’enchaîne, se croise, se sépare pour mieux repartir. Un grand moment. Mais le meilleur de l’album reste à venir. Après un intermède dont je parle précédemment, Vancouver nous offre leurs deux meilleurs morceaux.
« The detachment » débute tout d’abord avec un riffs, mais quel riffs, le genre de truc qui vous scotche, qui vous pousse à irrémédiablement augmenter le volume. La suite, un condensé de ce qui se fait de mieux en matière de rock. Il suffit pour s’en convaincre d’écouter le travail effectué à la batterie. Quelques passages d’une lourdeur invraisemblable, le tout restant d’une cohérence prodigieuse.

« The portrait » nous prouve qu’un hurleur peut se transformer en « vrai » chanteur. Sans doute, avec « Exosphere », le morceau le plus émouvant. Une voix claire, une batterie caressée, et une mélodie reposante pour clore cet album monstrueux.
Au final, Vancouver nous offre, pour un premier album, un skeud que je qualifierais d’indispensable. On en redemande. A espérer enfin que ce groupe ne sera pas éphémère, il le mérite, par pitié…

mp3 de Maraschino

  1. maraschino
  2. the ninth hour
  3. damocles
  4. apollo
  5. exosphere
  6. a valid gait
  7. altamon
  8. the detachment
  9. the portrait
Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

13 Commentaires

  1. jonben jonben says:

    Exosphère, j’en chialerais presque…

  2. trashoss says:

    et t’es pas le seul…

  3. jonben jonben says:

    Génial cet album en fait… dommage qu’il ne soit sorti qu’en Suisse.

  4. trashoss says:

    eh ben non, enfin pour autant que tu fasses pas d’alérgie au shopping sur le net:
    http://www.thespacepatrol.com/
    http://www.deepsend.com/

  5. manu says:

    ptin vu la chro je vais sans doute le commander ya moyen de choper un ou deux mp3 ?

  6. trashoss says:

    essaye peut être soulseek, tu vas peut être trouver ton bonheur, sinon ya le lien dans la chro, même si c’est pas le meilleur morceau

  7. wakos says:

    Ben pour ceux qui n’habitent pas en Suisse, vous pouvez essayer de le commander sur http://www.cede.ch, en tout cas il est dans leur catalogue … J’y ai jeté une oreille rapidement (eh oui, en même temps j’ai acheté Kid kilowatt !!!) et à ce que j’ai pu entendre, ça promet ! Encore un CD qui va me causer des problèmes avec mes voisin ;o)

  8. trashoss says:

    A vérifier mais il me semble que cede.ch ne livre qu’en suisse…

  9. fewz says:

    bien dévasté ce disque…Great!

  10. Pierre says:

    On le trouve au Virgin maintenant!

  11. Martin says:

    En concert avec Impure Wilhelmina et The Evpatoria Report le 11 février à Ebullition, Bulle, Suisse infos sur http://www.mad3music.com !!

  12. kollapse says:

    Skeud excellentissime! En espérant aussi qu’il y aura une suite… 17/20.

  13. Martin says:

    Il entrent en studio en mars et il me semble bien que c’est un gars de Samael qui produit l’album. Au concert que j’ai cité plus haut ils joueront que des nouveaux morceaux, alors je viendrai mettre mes impressions!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *