Kevorkia – Elusive

12 Commentaires      1 468
Style: death coreAnnee de sortie: 2004Label: Autoproduction

Une bombe. Encore une putain! Le métal français se porte magnifiquement bien, on ne se lasse pas de le dire!

Kevorkia est un groupe originaire de Lorient et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il va dorénavant falloir compter sérieusement avec eux quand on envisagera l’avenir de la scène extrême française.

Ce qui est particlièrement intéressant avec Kevorkia, c’est que cela me semble être un groupe potentiellement très fédérateur. Pourquoi ? Simplement parce que loin de faire du metalcore, très en vogue ces temps-ci, le groupe réussit aussi selon un schéma proche, à marier avec une insolente réussite le death metal et le hardcore.

Du premier genre nos amis gardent une rythmique lourde à 200, de la double en pagaille et des growls réguliers. Du second, le groupe conserve essentiellement l’approche vocale résolument hardcore, un timbre complètement arraché, constamment au bord de la rupture.

Elusive est donc un album, violent, très violent même. A tel point que la 1ère écoute est difficile, compte tenu de l’intensité du contenu.

Ca démarre avec le fantastique « Elusive », brutal et on sait tout de suite que ça va faire mal pendant les petites 29 minutes (c’est court certes mais suffisant compte tenu de la brutalité) que dure ce disque.
Et la suite ne nous donnera pas tort, malgré un « …And Driven To Despair » qui arrive en piste 5 tel une acalmie salvatrice, et qui peut laisser croire que le groupe va nous épargner un peu. Mais il n’en est rien, nous sommes dans l’oeil du cyclone et la tempête reprend ses droits quelques minutes plus tard.

Elusive demande plusieurs écoutes pour réussir à passer outre la brutalité bestiale qui semble de prime abord se dégager des morceaux. En réalité, après avoir appuyé sur « play » à nouveau, on finit par découvrir un disque magistral, cohérent et homogène… Une grosse grosse claque en somme.

Difficile de rapprocher ce disque de ce qui se fait ailleurs. On pourrait toutefois établir un parallèle avec Korum, autre groupe français qui marie aussi brillamment le hardcore et le death metal. Attention cependant, la musique de Kevorkia est un poil plus directe que celle de Korum qui reste très technique.

Qu’on ne me fasse pas dire pour autant que les musiciens de Kevorkia sont des manches, car c’est loin d’être le cas. Le batteur atomise ses fûts, on entend admirablement bien la basse (avec des passages slappés du meilleur effet) et tout est très carré. Ajoutez à cela une production parfaite (assurée au Drudenhaus studio par Neb Xort de Anorexia Nervosa), et vous avez de mon point de vue une des meilleures productions de l’année, capable de plaire aussi bien aux coreux qu’aux metalleux!

PS : l’album contient en bonus le clip (très sympa) de « Elusive » dans une version un poil différente de celle de l’album…

  1. elusive
  2. point blank
  3. würm
  4. leaving
  5. …and driven to despair
  6. a drop of love
  7. our turn
  8. shadows walk with me
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 890 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

12 Commentaires

  1. stefane says:

    j ‘ai vu ce groupe en concert a chemillé et j’ai halluciné ,c’est ultra pro et ca degomme tout je suis fan !!!!!!!!!!!

  2. Ludo says:

    ‘Elusive’ est certainement l’un des meilleurs cds sortis cette année.
    Et quelle surprise, ca vient de chez nous!
    Pros jusqu’au bout!
    Soutenez les! 18/20

  3. hxc forever says:

    excellent cd!
    c’est un pur concentré de brutalité!
    je l’écoute en boucle !!!!

    bon couragfe les mecs et hésité pas à passé dans le nord!

  4. vsgreg says:

    ah ca fait plaisir de lire des commntaires positifs sur ce putain de disque, tout comme Karkou, le titre eponyme est ENORME avec son refrain hardcore surpuissant !!

  5. cava76 says:

    Karkou ? tient c’est pas mal aussi :-)

  6. Ocean says:

    Yaaah !Belle kro Krakoukass ! ok à 100% avec ce que tu dis.
    Kevorkia est l’un des plus beaux espoirs français. Attention toutefois de ne pas faire l’amalgame avec la scène metalcore à la Killswtich and co. Rien à voir. Ici ça dépote sévère !

  7. jonben jonben says:

    J’aime bien mais je trouve que ça manque d’accalmies… un peu trop 100% brutal pour moi.

  8. krakoukass krakoukass says:

    Fiotte!

  9. jonben jonben says:

    Quand on apprécie Madonna… rien à dire!

  10. jonben est gay! says:

    et le passage au piano sur le cd , c’est pour les gays?

    ;-)

  11. krakoukass Krakoukass says:

    MDR!

  12. 3nky 885 says:

    Moi qui pensait que rien de bon ne pouvait sortir de chez nous… et bien voilà la preuve du contraire… qui parvient à exploser ce fouttu paysage d’endormis ;)

Répondre à hxc forever Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *