The Dillinger Escape Plan

Pas de commentaires      782

MelC et moi avons rencontré Greg Puciato dans le tour-bus que The Dillinger Escape Plan partage avec Poison the Well pour cette tournée européenne. Un tour-bus à 2 étages sympa mais très étroit et bas de plafond, heureusement assez luxueux étant donné qu’ils sont plus de 10 à vivre dedans.


Déjà je voulais te parler de Brian est-ce qu’il va mieux?


Oui, il s’est fait opéré il y a 2 semaines. Il avait le nerf de son majeur de gauche bloqué. Pendant qu’il jouait son doigt restait bloqué. Il a joué en ayant très mal pendant longtemps sans rien nous dire mais on s’est rendu compte qu’il n’allait pas bien.

Ce n’était vraiment pas le bon moment parce que notre album n’était pas sorti depuis longtemps et on était en pleine tournée. Brian nous manque beaucoup, il va mieux maintenant, je pense qu’il sera rétabli d’ici la fin de l’année.


Qui est le type qui le remplace?

Il s’appelle James, c’est un gars que l’on connait depuis un bail, il jouait dans un groupe s’appelant PHOENIX TX. Il est vraiment très bon techniquement et c’est pour ça que nous l’avons choisi.


Il avait plutôt interêt de toutes façons si il voulait jouer avec vous…

C’est un pote à nous, il est fan de notre musique depuis longtemps, venait à nos concerts et nous passait de temps en temps les démos des musiques sur lequel il travaillait, en les écoutant on s’était rendu compte qu’il était très bon.
Donc quand il a fallu qu’on trouve un remplaçant pour Brain parce qu’on partait en tournée, on l’a appelé pour lui demander si il se sentait de jouer avec nous. Il nous a dit qu’il avait déjà déchiffré quelques uns de nos morceaux. Il nous a rejoint dans le New Jersey et il a appris les morceaux en 3 semaines. On l’aime beaucoup mais j’ai vraiment hâte que Brian revienne, il fait partie de notre famille.


Vous jouez ce soir avec Burst et Poison The Well, tu connais bien leur musique?

Je ne la connais pas tant que ça. Nous avons joué avec Burst et Poison the Well aux Etats-Unis et les avons rencontré à cette occasion. C’était il y a quelques temps mais avant ça je n’avais pas vraiment écouté leur musique.

Maintenant que l’on connait bien ces 2 groupes, nous aimons bien leur musique mais c’est surtout comme personnes que nous les apprécions. C’est important, en particulier quand tu partages un tour-bus comme celui-là. Nous sommes devenu vraiment amis avec ces gars. Quand tu tournes 11 mois par an, autant être avec des gens que tu apprécies.


Vous avez l’air d’aimer l’Europe étant donné que vous êtes déjà venu 2 fois cette année.

En fait nous avons plus de succès en Europe qu’aux Etats-Unis. Là-bas nous n’avons pas autant d’opportunités qu’ici par exemple pour jouer dans des festivals, il y en a vraiment plein pendant l’été en Europe..
Tout ce qu’il y a de vraiment gros c’est le Ozzfest ou le Warped Tour aux Etats-Unis, mais c’est très cher pour en faire partie. Je ne pense pas qu’on corresponde vraiment à ce genre de festival.


C’est payant pour jouer à l’Ozzfest?

Oui ça coûte dans les 100 000 $ pour jouer là-bas! Il y a beaucoup de groupes qui ont payé ça et n’ont jamais eu la reconnaissance et les retombées financières qu’ils attendaient et sont maintenant dans la merde car ils doivent de la thune à leur label, ça ne vaut pas le coup.


Vous êtes venus en Europe il y a 2 ans avec System of A Down. Je n’ai pas pû venir mais j’ai rencontré quelques de personnes à l’époque qui m’ont parlé d’un groupe cacophonique en 1ère partie qu’ils avaient détesté.

Je pense que la plupart ont détesté. Mais par contre sûrement que certains de ceux qui détestaient à cette époque aiment maintenant ce que l’on fait.
De toutes façons, ces concerts qu’on a joué n’étaient pas très valables question son pour nous. On ne devait pas comprendre grand chose de ce qu’on jouait sur scène dans ces grandes salles sans qu’on ait eu le temps de faire une bonne balance. Notre musique a besoin d’un son clair. Je suis sûr qu’on avait un son pourri sur cette tournée mais tant pis.


Est-ce que vous accepteriez une autre tournée en première partie d’un gros groupe?

Oui bien sûr, ça a été une très bonne opportunité pour nous, nous n’avions jamais joué devant autant de monde en Europe à
part dans des festivals.


Avec quels groupes est-ce que vous voudriez jouer?

Je pense qu’il y a plusieurs critères, déjà évidemment ça doit être un groupe qu’on respecte musicalement. On ne veux pas jouer en première partie de groupes merdiques. On a refusé des tournées avec certains groupes, Disturbed par exemple. Nos fans attendent beaucoup de nous et ça ne serait pas les respecter que les faire venir à des concerts de merde.
Il faudrait que ce soit des groupes en même temps extrème et intéressants artistiquement, par exemple, on aimerait jouer avec Slayer, Tool ou Nine Inch Nails.


J’ai entendu plusieurs versions de ton entrée dans le groupe, peux-tu nous raconter comment ça s’est passé?

J’étais déjà fan du groupe avant, j’avais l’album Calculating Infinity, et The Dillinger Escape Plan était même un des seuls groupes
extrèmes qui m’intéressaient encore. Quand j’ai appris qu’ils se séparaient de leur chanteur, je me suis dit que le groupe
était fini.

Je n’avais pas Internet à l’époque, c’est un ami qui me l’a appris au téléphone. Il m’a dit qu’ils faisaient des auditions et
que je devrais leur envoyer des démos de ce que je faisais comme musique.
Je joue de la guitare depuis que j’ai 9 ans, je chante depuis que j’ai 15 ans et je travaillais sur des morceaux à moi ou dans des groupes dans lesquels
j’avais joué. J’ai trouvé l’email de Ben sur le site web du groupe car il y figurait directement à l’époque., je les ai contacté puis leur ai envoyé mes morceaux et des versions de leurs morceaux avec ma voix. Ils ont
aimé et m’ont appelé pour une audition. A cette audition ils m’ont dit qu’ils devaient faire un concert 2 semaines après et m’ont proposé d’intégrer le groupe, ca a été vraiment rapide.


Est-ce qu’ils cherchaient particulièrement un chanteur qui sache bien chanter mélodiquement?

Je crois que c’est une des raisons principales pour laquelle ils m’ont choisi. Je pense qu’ils voulaient varier le chant par
rapport à ce que faisait Dimitri, ne pas avoir des cris sur toutes les parties, faire des choses différentes vocalement.


Sur Miss Machine, tes voix sont différentes, mais ce n’est pas le seul changement par rapport à Calculating Infinity. Est-ce
que tu penses avoir une une grosse influence sur la composition de cet album, en particulier les titres les plus mélodiques?

Je pense qu’ils voulaient tous essayer de faire des choses nouvelles. C’est ce que Ben voulait faire, placer des parties de
guitares plus mélodiques, des passages qui n’étaient peut-être pas appropriés pour le chant de Dimitri. Je ne veux rien
dire de mal de Dimitri, c’est un très bon ami, il a une très bonne voix pour crier. Je crois que Ben aime écrire des morceaux
sans limitations, et il ne voulait pas se limiter à des cris. Je ne dis pas que je suis un chanteur génial, mais apparemment
ils apprécient.


Au sujet de ces chants clairs sur Miss Machine, certains fans de la première heure ont été déçu par ces passages et n’aiment
pas les morceaux qui en contiennent. Qu’est-ce que tu pourrais dire à ces fans pour leur faire comprendre que c’est une
évolution positive de votre musique?

Je m’en fous, ils peuvent toujours écouter Calculating Infinity et délaisser Miss Machine. Moi aussi il y a des groupes
que j’ai arrêté d’apprécier à partir de certains albums, en particuliers pour des groupes qui s’adoucissaient trop.

Je pense qu’il faut qu’ils comprennent que ça fait 5 ans que l’album était sorti et un musicien évolue en 5 ans. On avait pas
envie de refaire le même album. Certains groupes font ça, ils se démerdent plutôt bien en ressortant à chaque fois le même
album, Slayer, Hatebreed, par exemple, quand ils sortent un album, leurs fans sont satisfaits parce qu’ils sont en terrain
connu, les chansons les mettent dans l’ambiance directement.
J’ai entendu des gens dire que le dernier Converge ou les derniers Cave In étaient nuls parce qu’ils sont plus calmes, je
trouve ça débile dans ces cas là. Nos morceaux tarés sont tout aussi tarés que sur Calculating Infinity, mais d’autres ont plus
d’arrangements, des ajouts de synthés, etc.


Je suppose que vous n’attendrez pas 5 ans pour sortir un nouvel album.

Non, bien sûr. Ces 5 ans ont été dûs aux changements de musiciens et à l’EP avec Mike Patton qui nous a pris beaucoup de
temps, nous avons fait une tournée à cette occasion. Nous ne nous attendions pas à avoir autant de reconnaissance grace à cet
EP, ça a été très bon pour le groupe, mais moins bon pour les fans qui ont dû attendre plus longtemps un nouvel album.
Nous arrêterons de tourner au début de l’été 2005 et on s’attelera à la composition d’un autre album.


Vous avez déjà des morceaux de commencés?

Non, on ne compose pas en tournée. Je pense que vu qu’on joue tous les soirs nos anciens morceaux, si on se mettait à
composer maintenant, on finirait par écrire des morceaux trop proches de ceux qu’on joue actuellement.


Pour tout t’avouer, j’avais récupéré Miss Machine sur le net avant même qu’il sorte mais c’était en fait une version non
mixée de l’album. Est-ce que vous savez comment elle est arrivée sur internet?

Ca m’a vraiment fait chier quand j’ai entendu ça, on nous l’a piqué quelques semaines avant qu’on ait fini le mix. En fait je
l’ai téléchargé moi-même. D’ailleurs je télécharge beaucoup, ça ne me pose pas de problèmes.
Au départ j’étais allé sur des message boards et j’avais vu des messages de gens qui écrivaient que le son de notre album était
pourri, alors je l’ai téléchargé et je n’ai pas pû y croire. Ces versions n’étaient même pas proches d’un mix correct, c’était
vraiment n’importe quoi.
J’écoutais notre album avec le mix final chez moi sur ma stéréo et je trouvais qu’il sonnait bien, alors quand j’ai entendu
ce qui était sur internet, je me suis demandé ce qui était arrivé.
Quelqu’un travaillant au studio a dû ramener les pistes chez lui un soir, on a vraiment aucune idée de comment ça a pû se
faire. J’espère que les gens qui ont entendu cette version de merde de l’album l’ont téléchargé de nouveau dans sa version
définitive!


Au sujet de ton autre groupe Error, où est-ce que ça en est? Est-ce que vous sortirez un album après l’Ep sorti sur Epitaph?

En fait, Alec, le gars qui s’occupe de la programmation de la musique d’Error, est en train de travailler sur le nouvel album
de Nine Inch Nails, je crois qu’il sort vers mars. Nine Inch Nails étant son groupe principal, je pense que pour l’instant il
consacre toute son énergie au groupe.
J’aimerais bien qu’il m’envoie des idées de morceaux pour que je puisse poser des voix dessus, ça serait nickel, mais il doit
d’abord s’occuper de l’album puis de la tournée avec Nine Inch Nails.


Au fait, j’ai lu que vous joueriez un show unique en décembre avec Thursday dans le New Jersey d’où ils viennent, vous les connaissez ?

En fait , même si nous apprécions Thursday, ce sera surtout le show de retour de Brian, parce qu’il habite dans le New
Jersey. J’espère qu’il sera prêt pour ce concert. Nous repartons en tournée en janvier en Scandinavie et je préfèrerai que ce
ne soit pas là-bas qu’il fasse son concert de retour parmi nous. Ce concert avec Thursday se passe dans sa ville natale donc
ça serait bien plus confortable pour lui.
Sinon, on est amis avec les gars de Thursday, même si nos musiques n’ont rien à voir, je trouve ça cool qu’on joue sur la
même scène, ça permettra de mélanger les publics.

Merci à Yvonne MacLean de Petting Zoo

jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 497 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *