Walls Of Jericho – All Hail the Dead

8 Commentaires      2 028
Style: metal/hardcoreAnnee de sortie: 2004Label: Trustkill

Walls of Jericho ne passe pas par quatre chemins, et débroussaillent les oreilles à grands coups de machettes plombées. Originaire de Detroit, ville agonisante selon les dires, et mené par leur frontwoman, Candace, le quintet ne fait vraiment pas dans la dentelle avec ce disque efficace au possible. Ils n’en sont pas à leur premier coup d’essai, ce All Hail the Dead est leur troisième album, les deux précédents datant de 1998 et 1999. Leur metalcore fait penser… à du metalcore, à Hatebreed et d’autres groupes de la même trempe comme Bury Your Dead, mais attention grande maîtrise du genre ici, et non pas fade copier/coller.

Comme leurs compères de Hatebreed pour qui Slayer est une des références ultimes, on sent chez eux ce côté métallique qui va puiser dans l’oeuvre de Kerry King et consorts; sinon le reste résonne très hardcore façon new York: allez chercher du côté de Madball.

La chanteuse est plus que convaincante et rivalise largement avec d’autres vocalistes masculins. Son chant est quasiment toujours aboyé et cela ne me dérange pas, puisque je n’accroche vraiment pas sur les parties chantées d’autres groupes metalcore comme Killswitch Engage ou Caliban. Autre point de comparaison, il n’y a pas chez Walls of Jericho ces relents eighties qu’on retrouve chez KSE et qui m’énervent tant. Que la musique de WOJ puisse évoquer vaguement Slayer (et donc les années 80) cela ne me dérange pas du tout, mais l’aspect eighties qui suinte chez KSE ne m’accroche pas du tout…: Question de goûts.

Bref, si vous aimez le metal/hardcore mais que les mélodies et les phases 80’s de KSE vous ennuient alors vous allez aimer ce All Hail the Dead. Mais attention! Je ne veux pas créer une scission entre les fans de WOJ et ceux de KSE. Que les fans de KSE ne se méprennent pas, je reconnais que ce groupe est sûrement le meilleur dans le genre; mais il y en a, comme moi, qui apprécient le metalcore sans les apprécier, eux,sur tous les points et même sur des points qui font leur points forts.

Pour en revenir à ce All Hail the Dead, on y change assez souvent de rythmes pendant les chansons, histoire de placer un riff bien hardcore ou une mosh part lourdissime et ultra efficace à vous dévisser la tête et mordre les lèvres de bonheur jusqu’à vous les faire saigner. Sinon on peut tomber sur des choeurs très typés hardcore (« Revival Never Goes Out of
Styl ») que certains apprécieront, et un double chant: presque mélodique et écorché en superposés, qui rend assez bien (« More Life in the Monitors »).

Les deux guitaristes ont chacun leur côté de la stéréo et s’entendent parfaitement, jouant de ce mix radical avec talent en se courant après et se répondant pendant les mosh part (« Jaded » par exemple) et en dehors de celles-ci (« All Hail the Dead »).

On a le sentiment à l’écoute de ce disque de ne pas être en présence d’un énième groupe quelconque du genre…allez savoir, c’est peut-être ça le talent: faire les choses mieux que les autres sans savoir réellement pourquoi.

Hargne, hardcore, metal et mosh-parts se croisent dans un fracas sourd et massif. Non pas seulement un bon mais un très bon disque « simple » et redoutablement efficace pour se défouler!

A ne pas rater lors du Eastpack Resistance Tour, qui passe à Lyon et à Paris, et qui réunit Sick Of It All, Walls of Jericho, Unearth, Suicide Machines,…. Voir la rubrique Concerts du site.
On y sera !

  1. all hail the dead
  2. there’s no i in fuck
  3. a little piece of me
  4. another anthem for the hopeless
  5. revival never goes out of style
  6. day and a thousand years
  7. through the eyes of a dreamer
  8. 1:43 am
  9. jaded
  10. thanks for the memories
  11. more life in the monitors
  12. fixing broken hearts
  13. to be continued…

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

8 Commentaires

  1. jonben jonben says:

    WOF, font pas le poids pour moi…
    C’est clair je suis plus de la branche Killswitch Engage…
    Mais je serai au concert, on va d’ailleurs faire une interview de Walls Of Jericho.

  2. fewz says:

    ah oui, j’ai oublié de faire un petit commentaire sur la pochette:hideuse.y’a eût du gros laisser aller là-dessus…bon allez, c’est pas grave, on leur en tiendra pas rigueur °-°

  3. cava76 says:

    C’est quand même bien puissant et la production rend vraiment le tout très agressif, par contre le chant me fatigue un peu.

  4. Crusto says:

    Raaaaaaaaaaaaaahh!!! WOJ c’est énÔrme les gens!!!
    J’attends avec impatience leur concert!!!

  5. melc says:

    seulement 15 !!!??? putian met 17 nom de dieu !!!!!!!!!

    ah jonben, je vais te tuer, tu vas arrêter me comparer un gorupe de métal à un groupe de HxC !!!!!!!!!!!!!!!!! GGGGGGGGRRRRRRRRRRRRRRR

  6. fewz says:

    bon j’ai mis 15 ok…ça peut sembler peu…mais j’ai du mal à avec les notes…disons que j’ai Franchement adoré l’album et que j’ai plus que hâte de les voir sur scène!!!!!!!

    \m/

  7. krakoukass Krakoukass says:

    Mhaa Fewz à quoi tu carbures?? Tu mets 16,5 aux Libertines et 15 à WOJ ??????

  8. fewz says:

    les critiques fusent, les critiques « fewz », huhu haha…bon ok je sors,… =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *