Benighted – Insane Cephalic Production

6 Commentaires      2 492
Style: brutal deathAnnee de sortie: 2004Label: Adipocere Records

Retour sur un album sorti en début d’année chez Adipocère et qui devrait ravir les amateurs de gros brutal (qui décidément ne pourront pas se plaindre d’avoir eu une mauvaise année dans le style…).
Benighted est un groupe français qui officie dans un brutal death assez technique et très carré.

Rien à redire techniquement donc, nos gai lurons maîtrisent parfaitement leurs instruments et nous atomisent gaiement, tout au long de ces 10 titres pour quelques 35 minutes de bonheur masochiste et bruitiste qui composent cet Insane Cephalic Production.

Pas forcément hyper originale en soi, la musique du combo prend néanmoins une dimension supplémentaire grâce à une très intéressante alternance de vocaux qui ne se contentent pas de venir d’outre-tombe. En effet le sieur Julien, hurleur du groupe, propose une alternance et diversité de vocaux réellement bienvenue et qui évite de se lasser des titres de cette galette et de noyer au final cette dernière dans la masse des sorties de brutal death.

Les styles pratiqués par Julien sont donc, outre une voix cadavérique et hyper grave, des growls, mais aussi un chant plus aigu, limite hardcore comme sur l’excellentissime « Fœtus », « chanté » en français s’il vous plaît !
Au final on n’est pas très loin de la schizophrénie vocale d’un certain Sven, hurleur de Aborted mais aussi des excellents In Quest, et en tout état de cause cette diversité de fort bon aloi est parfaitement gérée et exploitée par le groupe, pour servir des lyrics et un concept général tournant autour de la folie.

L’album est très homogène et s’écoute très bien pour qui apprécie le genre, mais on pourra citer quelques moments particulièrement excellents sur ce disque comme le précité « Fœtus » mais aussi les énormes « Bestial Breeding » ou « Insane Cephalic Production ». On notera aussi la participation vocale de Mick, chanteur de Destinity sur « Perpetual Cannibalism », même si très honnêtement je ne l’aurais pas forcément deviné tout seul…

Le tout est en outre servi par une production excellente, puissante mais claire qui fait de ce Insane Cephalic Production (encore) une sortie de grande qualité et de Benighted (encore) un groupe français qui fait son entrée dans la cour des grands et qu’il sera bon de surveiller de près à l’avenir.

  1. bestial breeding
  2. stay brutal
  3. foetus
  4. deviant
  5. perpueral cannibalism
  6. self-proclaimed god
  7. dementia (the precocious symptoms)
  8. phlebotomized
  9. insane cephalic production
  10. insomnies
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 884 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

6 Commentaires

  1. Ocean? says:

    L’était temps de la faire cette kro ;-).
    Cet album, avec le Kronos et le Arkhon, est tout bonnement ce qui s’est fait de mieux en France en 2004 en matière de Brutal death. Et sur scène, ça envoie des bûches, ils ont retourné la velvet stage au Fury !

  2. Zguegory says:

    D’accord pour le Arkhon et le Benighted, mais je n’accroche définitivement pas le Kronos… j’essaie encore, mais c’est pas gagné :/

  3. Ocean? says:

    Psss t’y connais rien moustique ! :D
    On te revois quand à Paname au fait ? ;-)

  4. krakoukass Krakoukass says:

    « revoiT » Ocean? pas « revoiS », attention on a des lecteurs qui t’arracheraient la langue pour moins que ça!

  5. jonben jonben says:

    Le fanatique de l’orthographe a encore frappé!

  6. Ocean? says:

    Il ferait mieux de revenir de temps en temps sur msn, au lieu de râler comme ça çui-là :D
    Quant à ma langue, celui qui la veut est un peu barge, elle est toujours chargée d’alcool. Mais bon… :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *