Cult Of Luna – Cult of Luna

9 Commentaires      2 023
Style: post-hardcoreAnnee de sortie: 2001Label: Earache Records

Rédemption…c’est le mot qui m’est venu à l’esprit en écoutant ce premier chef d’œuvre des suédois de CULT OF LUNA. D’ailleurs je verrais bien cet album comme bande son d’un film dont le synopsis pourrait mettre en scène un monde post-apocalyptique où notre seul salut résiderait en une rédemption de l’être qui…hop je m’emballe. Retournons à nos moutons !

1998 : formation de CULT OF LUNA suite au split d’Eclipse précédent groupe hardcore du chanteur Klas Rydberg et du guitariste Johannes Persson.
1999 : enregistrement d’une première demo et d’un split avec Switchblade.
2001 : enregistrement de ce premier album éponyme.

Avec cet album très sombre, très riche, CULT OF LUNA nous invite à visiter les affres de la colère, et de la culpabilité humaine. En un peu plus d’une heure, et huit morceaux (dont deux instrumentaux), CULT OF LUNA va nous dispenser un metal noisy lourd, rampant, ondulant entre des riffs tour à tour monolithiques, acérés, harmoniques, obsédants, une section rythmique digne d’un mammouth en pleine décongélation et un chant hardcore hurlé, rauque, émotionel s’il en est.

Afin de suggérer ou de marquer une ambiance (obscure, ambiguë, froide le plus souvent) CULT OF LUNA ne fait pas non plus l’économie de l’utilisation judicieuse mais parcimonieuse de samples sibyllins, d’un orgue Hammond conquérant, d’un piano mélancolique et d’un violoncelle réellement saisissant.

La production est également excellente : chaque élément est savamment mis en place, dosé de façon à venir parfaire cette œuvre. Un effet hypnotique se dégage de cet album, surtout durant les premières écoutes de cet album et ce, malgré un son abrasif et rugueux que l’on ne retrouvera pas sur les œuvres suivantes du combo.

Les textes vont venir parachever l’expression de cette musique, et nous content à grand renfort de métaphores, de thèmes apocalyptiques, décadents, voire bibliques, le chemin d’un être en quête de rédemption, empruntant le «Dark Side of the Sun » et qui finira en plein désarroi, ne trouvant les réponses à ces questions qu’à travers « The Sacrifice » et ces dernières
paroles “All lessons must be taught heart and minds are unified by now. Sweep up all those mistakes. Feed the wide open wounds…”

En vous penchant sur ce disque, vous allez découvrir la première œuvre majeure d’un groupe qui ne l’est pas moins. Certes Neurosis avait déjà jalonné la voie de ce style musical et de cette forme d’expression artistique. Néanmoins CULT OF LUNA va venir y apporter une nouvelle vigueur, certainement due à leur jeunesse.

  1. the revelation embodied
  2. hollow
  3. dark side of the sun
  4. sleep
  5. to be remembered
  6. beyond fate
  7. 101
  8. the sacrifice
Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

9 Commentaires

  1. kollapse says:

    excellent album que ce 1er Cult Of Luna , meme si il ne vaut pas ses suivants « the beyond » et « salvation » il est tt de meme indispensable à ceux qui apprécient la scène metal/post-hxc (enfin isis,neurosis,pelican…)

  2. neurotool says:

    ceci est purement subjectif…certains te diront justement que c’est le 1°album leur préféré.
    Et j’ai longtemps pensé çà d’ailleurs mais maintenant je n’arrive plus à les départager…

  3. Crusto says:

    Mon preferé de ceux que j’ai ecouté, c’est THE BEYOND.

    Et honte a moi, oui tappez-moi, mais j’ai meme pas entendu une seule seconde de Salvation (pourtant j’aime ce groupe!!)

  4. kollapse says:

    c bien évidemment subjectif j’avais juste pas envie de me casser le cul de le dire , cela me paraissant évidant…il est vrai que g assez du mal à dire lequel est celui je préfère tant ils sont de qualité!en meme temps je ne pose pas + la question.

  5. Pierre says:

    Cult of Luna sera en Concert à Paris, à l’Espace Curial, le 09/02/2005 avec, en 1ère partie, Bleeding Through.

  6. jonben jonben says:

    Cult of Luna jouera avant je crois, la 1ère partie sera assurée par un groupe français qui a l’air plutôt pas mauvais, Dysphoria.

  7. Ocean? says:

    Nan. Disphoria ouvre, ensuite COL et en tête c’est Bleeding Through ;-)

  8. meshujira says:

    COL en 1è partie de bleeding through?mince c le monde à l’envers…(de + COL n’a rien à voir avec bleeding through…j’aurais préféré dirge et disphoria en 1è parie de COL…d’accord je sors)

  9. Ocean? says:

    Bah en fait COL s’est rajouté après coup à l’affiche. Faudrait que je me renseigne mais la tournée de bleeding étant bookée, ça ne devait pas être trop possible de changer. Je ne sais pas trop. En tous cas si COL fait le même show qu’à la loco, ça va tuer :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *