God Dethroned – The Lair of the White Worm

1 Commentaire      823
Style: death blackAnnee de sortie: 2004Label: Metal Blade

Un nouvel album de God Dethroned est toujours un évènement : avec ce groupe, les risques de déception sont minimes, tant le combo d’Henri Sattler a su, au fil des années, nous concocter des pièces maîtresses d’un black/death riche et inspiré. The Lair of the White Worm n’échappe pas à la règle, et pendant 40 minutes, God Dethroned nous propose 9 titres imparables, autant de morceaux amenés à devenir de futurs classiques de leur répertoire qui en compte déjà beaucoup.

« Nihilism » est le titre d’ouverture et c’est un régal : on retrouve God Dethroned exactement là où on l’avait laissé avec Into the Lungs of Hell, leur précédent effort. En effet, tout comme ce dernier, le disque a été enregistré au Berno studio en suède, Henrik Larsson étant toujours derrière la console, pour leur concocter un son des plus monstrueux. De plus, la marque de fabrique du groupe reste intacte : mélodie et agressivité sont les deux termes qui résument le mieux les hollandais.

Les nouveaux membres, Issac Delahaye à la guitare et Henk Zinger à la basse se sont parfaitement intégrés à la formation (on n’oubliera pas néanmoins leurs prédécesseurs Jens et Beef), et en compagnie d’Henri et Arien, forment un groupe des plus solides. Les titres suivants, « Arch Enemy Spain », « Sigma Enigma », « Rusty Nails » (rien à voir avec Grip Inc.) ou bien l’hymne « Loyal to the Crown of God Dethroned » (dédié a leurs fans) sont superbes. Un chant haineux, des parties de guitares bien envoyées, une section rythmique en béton, God Dethroned fait très fort ! Voila un groupe qui sait écrire de VRAIES chansons et une seule question se pose : mais comment font-ils pour nous offrir autant de « hits » dans ce style ? Tout parait simple et évident au premier abord, et à l’heure ou les groupes éprouvent les pires difficultés à écrire des classiques, God Dethroned les enchaîne avec une facilité déconcertante, propre a écoeurer n’importe quelle formation oeuvrant dans le même style.

Vous l’aurez compris, The Lair of the White Worm est l’album de cette fin d’année à posséder, un must de l’extreme metal et comble du bonheur, Metal Blade a eu l’excellente idée de coupler ce splendide CD avec un DVD sur l’enregistrement de l’album, le tout emballé dans un digipack, dans le même esprit que le dernier Vader. Indispensable !

  1. nihilism
  2. arch enemy spain
  3. sigma enigma
  4. the lair of the white worm
  5. rusty nails
  6. loyal to the crown of god dethroned
  7. last zip of spit
  8. the grey race
  9. salt in your wounds
Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. Neurotool says:

    un bien bon album en effet avec un peu plus de personnalité que le précédent néanmoins excellent(mais qui faisait un peu trop penser à Hypocrisy par moment…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *