Agnosys – Equilibrium (Mcd)

Pas de commentaires      760
Style: death progressifAnnee de sortie: 2004Label: Autoproduction

Voici un MCD auto-produit de facture extrêmement impressionnante…
1ère réalisation du groupe français Agnosys, on sent bien que les petits gars ont bossé sur ce disque avec passion pour un résultat qui s’entend… et se voit.
J’en veux pour preuve une pochette fort jolie, ainsi qu’un logo très dans le ton (et d’autant plus dans le ton que ce logo a été créé par Szpajdel déjà responsable du logo de débutants comme Emperor par exemple…

Mais mettons l’aspect visuel de côté pour nous apercevoir que la musique du groupe n’est pas en reste. Indéniablement death, le groupe a également une approche progressive assez évidente qui se retrouve dans la structure des morceaux et leur durée (4 morceaux pour 28 minutes de musique).

Parfois proches d’un Opeth ancienne époque (ce qui n’est pas la pire des comparaisons reconnaissez-le), les compos de ce Equilibrium alternent admirablement passages speed et moments d’apaisement (qui restent cependant bien métal et qui sont souvent portés par de superbes parties de gratte), comme sur « Lethal Path ». La dominante est néanmoins plutôt mid-tempo dans l’esprit.

Techniquement, difficile de prendre en défaut la fine équipe : le batteur Fabrice matraque efficacement ses fûts utilisant sa double comme il se doit lors de blasts aussi discrets que bien placés, alors que le chanteur, Maxime, utilise une voix death du meilleur aloi accompagnée de quelques growls épisodiques de très bonne tenue. En tout cas, on ne trouvera pas ici la moindre trace de voix claire et ça ne manque pas.

Mais ce qui impressionne le plus sur ce disque est le travail des guitares. Les parties de gratte tant rythmiques que solistes (superbe solo sur « Beyond Time ») sont en effet particulièrement impressionnantes et d’un haut niveau technique, comme en atteste l’excellentissime « Equilibrium » meilleur titre du MCD selon moi. Mais « Beyond Time » est également assez parlant dans ce domaine avec une introduction particulièrement bien jouée et des changements de rythme et de structure particulièrement passionnants…
Le son des guitares ainsi que l’esprit général m’ont parfois évoqué le Paradise Lost ancienne époque (jusqu’à Icon on va dire) même si la musique d’Agnosys reste quand même plus brutale.

Au rayon des petites faiblesses, on relèvera une production assez inégale selon les titres et également un son parfois étrange de la batterie qui amène parfois à penser que le tout aurait gagné en puissance si la batterie avait pris de l’EPO. Mais qu’on se rassure, ça reste réellement d’un niveau très supérieur à 80% des autoproductions auxquelles on se confronte habituellement.

Voilà en tout cas un très bon coup d’essai qui présage du meilleur pour la suite de ce groupe français ! A suivre, et de près !

  1. equilibrium
  2. lethal path
  3. eternal torments
  4. beyond time
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 873 articles sur Eklektik.

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *