Elktronik Sciety + Crack Ov Dawn + Zuul FX – 15 janvier 2005 – Espace Curial – Paris

Pas de commentaires      1 048

Encore un concert à l’Espace Curial, sorte de MJC du 20ème qui depuis quelques mois accueille des concerts métal. Le décor extérieur n’est pas des plus prestigieux mais la salle est plutôt correcte. Ce soir, 3 groupes assez différents se sont succédés, Elktronic
Sciety (indus-métal), Crack Ov Dawn (glam-rock) et Zuul FX (metal agressif à touches indus).

Elktronic Sciety commencent, et on constate direct l’impact visuel du groupe. Les lumières de l’Espace Curial ne sont pas très variées, immobiles et peu puissantes, mais mettaient bien en valeur leur jeu de scène. Leurs looks sont bien nickels, leurs instruments désignés, tous sont en habits assez « industriels », combinaisons, vynil, lunettes d’ouvrier, empoussiérés.

Celui qu’on remarque indéniablement le plus est un des gratteux, dont le look rappelle fortement Rob Zombie, grosses dreadlocks s’échappant d’un chapeau de cow-boy en cuir, barbe noire fournie, fringues en cuir, terrible!

Ils pratiquent un indus/métal qui laisse une bonne part aux instruments organiques, guitare et basse étant assez présentes, d’autant que la rythmique, bien qu’assez technoïde, est assurée par un batteur. La claviériste agrémente le tout de nappes et samples divers bien intégrés, en particulier des voix maculées d’effets qui complète le chanteur, dont le registre est majoritairement scandé façon indus mais part parfois en mélodique. Dommage d’ailleurs que le chant mélodique ne soit pas plus utilisé parce qu’il rendait plutôt bien en live.

Leur style général m’a rappelé parfois ce qu’a pu faire Ministry ou White Zombie en plus mélodique, mais elle a une identité propre, les musiciens étant vraiment bons, et chacun se fait plaisir, le bassiste multipliant les riffs bien présents sur sa
6 cordes sans tête(!), le gratteux sosie de Rob Zombie impressionnant lors de soli à la technique bien originale, mêlant tapping, vibrato et bottleneck avec une rapidité desarmante.

Dommage le son manquait vraiment de pêche, sûrement à cause du son de batterie – pas trouvé terrible sur les 3 groupes – et des guitares rythmiques qui manquaient de puissance.

Enfin j’ai bien aimé, le groupe est à l’aise sur scène et fait très pro, j’aime assez la musique même si je trouve que ça reste un peu trop tout le temps en mid-tempo, en tous cas purs solos par un gratteux bien impressionnant.

Crack Ov Dawn arrivent alors, maquillés comme sur la pochette de leur 1er album récemment sorti, Dawn Addict, c’est à dire un peu comme le groupe de Marilyn Mansn sur le dernier album, fond de teint blanc et rouge à lèvre débordant. Nous les avions interviewés juste avant, ils nous avaient précisé que c’était leur premier concert, et il est vrai qu’ils n’étaient pas parfaitement au point, j’attendais un truc plus pro comme ils ont la plupart de l’expérience dans d’autres groupes. Enfin ils ont pas eu de bol question technique aussi, la double pédale s’est cassée, le sampler n’a plus fonctionné et une des guitare s’est désaccordée, ce qui leur a valu d’arrêter un morceau après quelques mesures et plusieurs temps morts.

Ils ont joué la plupart des titres de leur 1er album sur lequel ils pratiquent un glam rock assez heavy, assez centré sur les voix des 2 chanteurs, dont Hreidmarr d’Anorexia Nervosa, qui chantent assez souvent en harmonie. Dommage qu’on n’entendait pas assez Hreidmarr et trop son accolyte. Il parsèmeront le concert de remarques humoristiques liées aux paroles de leurs morceaux qui émaillent en particulier les pseudo-satanistes et le milieu goth.

J’aime bien quelques titres sur l’album et ils rendaient pas mal sur scène, en particulier « Rise n’Fall » et sa bonne grosse rythmique à la double pédale, mais ils ne m’ont pas emballé plus que ça. La plupart des titres manquent d’origialité, glam rock assez classique à peine renforcé d’une énergie plus métal. Enfin Crack Ov Dawn auront, malgré les contre temps, bien plu au public présent, principalement venu pour eux.

Je n’avais jamais entendu de Zuul FX avant ce concert, ils évoluent dans un style beaucoup plus extrème que les 2 groupes précédents et la salle se videra un peu avant leur set, dommage…

J’ai trouvé ça pas plutôt mal malgré un son un peu « bouillie », surtout au niveau de la guitare. Bien énergique, leur musique est thrashisante mais moderne et nappée de quelques sons synthétiques, les styles de riffs sont variés, planant autour de Machine Head et Fear Factory. Rien de très original et pas encore parfaitement carré mais c’est plutôt bien fait, pas du tout monotone et bien aggressif.
Le chanteur assure sur scène, sûrement grace à son expérience au sein du groupe death français No return, même si on entendait pas trop les quelques parties chantées qui avaient l’air de pouvoir être bien rendues.

Ca bougeait bien, j’ai hâte d’entendre l’album qui devrait sortir début mars parce que là c’était pas idéal question son.

Encore un concert sympa à l’ESpace Curial, pas formidable mais plaisant, les 3 groupes ayant assez correctement, mention bien en particulier à Elktronic Sciety. Par contre, les photos le montrent bien, grosse absence de lumières sur cette scène, c’est la son principal défaut, elle manque donc carrément d’ambiance par rapport à la Loco.

A savoir que Zuul FX et Crack OV Dawn rejoueront le 1er mars à la Loco avec Lycosia et MXD (10€) dans le cadre d’une soirée organisée par leur label commun.

jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 498 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *