Scar Symmetry – Symmetric in Design

Pas de commentaires      922
Style: heavy death mélodiqueAnnee de sortie: 2005Label: Cold Records

Scar Symmetry ? Moué, jamais entendu parler…
Tiens ce groupe réunit des membres de Centinex, Carnal Forge ou autres Theory In Practice ? Ma foi voilà qui est intéressant…

Voyons donc à quoi ressemble ce Symmetric In Design

Le début du disque est horrifiant. J’entends par début les 5 premières secondes, qui me font à chaque fois penser à un vieil Iron Maiden (et pas le meilleur).
Mais boudiou la suite… Quelle suite…

Ces 5 premières secondes passées, c’est parti pour un excellent heavy/death mélodique…

Les 5 premiers morceaux sont tout bonnement géniaux, autant de tubes en puissance dans un style très très soilworkien (plutôt période moderne bien sûr parfois assez proche de Natural Born Chaos).

Si on compare Scar Symmetry à Soilwork ce qui semble assez inévitable on notera tout de même quelques différences.

D’abord dans Scar Symmetry l’alternance entre chant clair et voix death est beaucoup plus marquée, car la voix death est vraiment très… death (évoquant un peu celle du chanteur de Illdisposed), tandis que la voix claire est vraiment très… claire. On se situe moins dans le « mi-chemin vocal » que Speed utilise avec Soilwork. Je n’ai toujours pas réussi à savoir si c’est le même chanteur qui assure les 2 voix, mais si c’est le cas chapeau bas à Monsieur Christian Älvestam tant il maîtrise superbement les 2 extrêmes…

En tout état de cause les vocaux sont excellents et les parties mélodiques magnifiques comme sur « Chaosweaver » ou « Dominion ».

Ce qui distingue encore Scar Symmetry de Soilwork, c’est un côté heavy un peu plus prononcé chez les premiers. Attention ce n’est rien de très choquant, mais on retrouve par exemple beaucoup de solos de guitare (celui de « Detach From The Outcome » est particulièrement hallucinant de virtuosité par exemple) chez Scar Symmetry, chose en voie de disparition chez Soilwork depuis quelques années, ou même des sonorités qui évoqueront les bons vieux groupes de heavy chers aux plus anciens d’entre nous.

Pour le reste Scar Symmetry témoigne de la même habilité de composition et d’intégration d’éléments synthétiques comme en atteste ce « Reborn » vraiment très très soilworkien.

Les 5 premiers titres sont donc des bombes atomiques imparables, il est d’autant plus dommage que le virage heavy de « Veil Of Illusions », 6ème titre de l’album, ou de « Obscure Alliance » en 7ème position, vienne quelque peu nuire à la dynamique du disque car jusque là le sans faute était proche.

Heureusement tout rentre dans l’ordre avec « Hybrid Cult » ou l’excellent et brutal « Detach From The Outcome », même si la période de bravoure de ce Symmetric In Design reste indéniablement ses premiers morceaux.

En attendant Stabbing The Drama, le prochain album de Soilwork attendu pour la fin février, Scar Symmetry permettra vraiment efficacement aux fans du combo suédois de patienter… Je leur recommande donc chaudement de se jeter sur cet excellent album. Les allergiques à l’orientation mélodique de Soilwork passeront leur chemin car il n’y vraiment rien de nouveau sous le soleil de Scar Symmetry et c’est bien seulement ce manque d’originalité qu’on reprochera à Symmetric In Design.

  1. chaosweaver
  2. 2012 the demise of the 5th sun
  3. dominion
  4. underneath the surface
  5. reborn
  6. veil of illusions
  7. obscure alliance
  8. hybrid cult
  9. orchestrate the infinite
  10. detach from the outcome
  11. seeds of rebellion
  12. the eleventh sphere
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 897 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *