Bury Your Dead – Cover Your Tracks

8 Commentaires      1 274
Style: metalcoreAnnee de sortie: 2004Label: Victory

Eklektik présente :
Bury Your Dead in Cover your tracks the movie.

Bandes annonces :
Comme le rock ou le rap avant lui, le metalcore a désormais ses codes bien définis. Avec cet album Bury Your Dead réussit un challenge impressionnant en alignant tous les poncifs du genre en un peu plus d’une demie heure. Tout y passe, de la pochette et son buste féminin aguicheur aux titres abscons qui composent l’album. En sélectionnant une partie de la filmographie d’un éminent scientologue hollywoodien pour les titres de ce Cover your Tracks, Bury Your Dead fait déjà preuve d’un mauvais goût certain. Etrange parallèle donc, puisque face aux films sélectionnés, la “bande originale“ proposée par le groupe fait pâle figure. Et l’affaire se gâte lorsque l’on appuie sur la touche Play de sa platine.

Publicités :
Depuis ses débuts instables le groupe a su se métamorphoser en puissante machine hollywoodienne destinée à conquérir le monde du métal à n’importe quel prix.
Les membres de Bury Your Dead ne sont pas des inconnus de la scène hardcore. L’aventure débute en 2001 avec Hamartia, groupe qui, après avoir écumé les bars de la Nouvelle Angleterre et avant de splitter, donne naissance au side project Bury Your Dead.
Après une première demo, l’album You had me at hello sort en 2003 sur Alveran Rds. La tournée qui s’ensuit, au coté de Dead To Fall, Bleeding Through et Until The Dead, voit les membres de Bury Your Dead emprunter des chemins différents. Slim (guitare) rejoint Blood Has Been Shed tandis que Mark part maltraiter ses fûts chez Between The Buried And Me.

L’histoire aurait pu s’arrêter là mais avec l’arrivée d’un nouveau chanteur et d’un second guitariste, leur reformation fait suffisamment de bruit pour susciter l’intérêt du public et des maisons de disques. Fort d’un nouveau contrat avec Victory Records, Bury Your Dead se lance dans l’enregistrement d’un nouvel album avec Matthew Ellard aux manettes (Converge et Between The Buried And Me).

Cover Your Tracks le film :
La projection débute avec un “Top Gun” asséné à grand renfort de hurlements gutturaux et la voix puissante et monotone de Mat Bruso. Bury Your Dead déploie toute les (grosses) ficelles d’un metalcore efficace : une section rythmique parfaitement exécutée à dose de blast beats fulgurants, de guitares accordées trois tons en dessous et une attitude de bad guys parfaitement maitrisée. Les riffs s’enchaînent et se ressemblent, sans jamais réussir à faire décoller l’auditeur, la faute à un manque évident de folie dans cette belle mécanique.
Les titres défilent sans jamais nous surprendre : “Vanilla Sky”, “Eyes Wide Shut”, “Mission: Impossible 1 et 2”. On a le même sentiment de déjà vu qu’en regardant la rediffusion d’un film de Tom Cruise le dimanche soir sur TF1 : on connaît le début, on connaît la fin, ce n’est pas déplaisant à regarder mais ça ne casse pas trois pattes à un canard.

Etrange production aussi qui met la voix en avant au détriment des instruments au son terne et lointain. On retrouve alors, comme dans “The Outsiders”, des sonorités très neo metal dans la lignée d’un Slipknot ou d’un Sepultura.
De temps en temps Bury Your Dead introduit quelques nuances dans sa musique monolithique en apposant de légères touches mélodiques. Et à l’écoute du piano d’un “Eyes Wide Shut” ou du riff de “Magnolia” force est de constater que le résultat est juste…médiocre.

A défaut d’un véritable scénario, les dialogues sombrent souvent dans un mélodrame digne d’une mauvaise série B. Mat Bruso hurle à qui veut l’entendre que : “Everyone makes mistakes in love” ou “I’m tired of crying, tired of sleeping alone”.
Cover your tracks ne s’embarrasse ni de nuances techniques ni d’un quelconque sens de la mélodie. A force de vouloir nous en mettre plein la vue le groupe passe à côté de son sujet et peine à venir à bout des trente et une minutes de l’album. Et si les débuts de “The Color of Money” et “The Outsiders” sont intéressants le groupe retombe bien vite dans ses travers en juxtaposant les riffs sans imagination.
L’album se termine par un “Losin’it” aux paroles prémonitoires et Mat Bruso répète inlassablement un “Bury your fucking dead” le long d’un final à l’image de l’album : ennuyeux.

Générique de fin :
Pas d’erreur de casting dans ce “Cover Your Tracks”, les musiciens connaissent leur affaire, mais en choisissant de reproduire une recette pratiquée par de nombreux autres groupes, Hatebreed, Martyr AD… Bury Your Dead en oublie tout simplement d’être créatif. Cover Your Tracks est une longue bande annonce qui se contente d’aligner riffs dévastateurs, mosh parts frénétiques et hurlements ravageurs. Seulement, on a déjà entendu ailleurs de meilleurs riffs et de meilleures lignes de chant. Très vite l’ennui nous saisit à l’écoute d’un album pas totalement mauvais, seulement vain et inintéressant.

P.S. : Pour les courageux, il est à noter que Eulogy profite du succès récent de ce Cover Your Tracks pour rééditer le premier album du groupe : You had me at hello.

  1. top gun
  2. vanilla sky
  3. mission: impossible 1
  4. eyes wide shut
  5. magnolia
  6. the outsiders
  7. mission: impossible 2
  8. the colour of money
  9. risky business
  10. legend
  11. all the right moves
  12. losin’ it
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

8 Commentaires

  1. Keyser Söse says:

    Un peu exagéré le 8/20 quand même!

  2. kollapse says:

    pour ma part je ne trouve pas, ce disque m’ayant partiulièrement saoulé au bout d’un moment.

  3. slyve says:

    grave franchement tu prend le pire de Diecast (déja pas fameux) et ra Bury your dead, sinon sympa la chro dans la forme!

  4. Ilhan says:

    GROSSE DECEPTION!!!!

    Leur dernier opus : You had me at hello est un excellent skeud dans la veine hardcore tough beatdown etc… avec des passages intéressants, un peu originaux et bien toruvés, avec pleins de petits détails sympas, et un son de basse bien foutu. Enfin bref on avait un groupe prometteur, pret a sortir un classique au prochain album….

    ..

    .

    et la…

    c’est le drame…

    Cover your tracks est naze!!! parfois même, ils fricotent avec des riffs néo du plus mauvais gout (genre on a improvisé le truc en studio d’enregistrement).
    C’est mou, c’est chiant, et a part un ou 2 morceaux qui sont pas trop mal et avec des mosh bien sentis, le reste c’est de la daube.

  5. KAoS says:

    en effet, cet album est vraiment moyen. perdu dans toute cette mouvance métalcore…. chez Victory y’a Dead To Fall, et ça, ça fracasse!
    kaos @ http://www.hxc.ground.fr.fm

  6. fewz says:

    sympa la forme de la chro. C’est great vincz

  7. VINcz says:

    Merci à tous pour vos commentaires, ça m’fait tout chaud dans mon ptit coeur.

  8. fewz says:

    ouhloulou c’est tout mimi!! =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *