Dark Age

Pas de commentaires      721


Comme tout le monde ne connaît pas encore Dark Age en France, peux-tu nous présenter le groupe ?


Bien sûr. Nous nous appelons Dark Age, nous nous sommes formés en 1996, et nous avons fait 4 albums à ce jour, ainsi qu’un EP, Remonstrations. Notre dernier album Dark Age est sorti en France l’année dernière. Nous sommes 5 dans le groupe et nous faisons du death metal mélodique.


Tu parles de death mélodique. Penses-tu que Dark Age appartienne à la même famille que celle de groupes comme In Flames ou Soilwork ?

Oui je le pense. Nous avons en effet cette alternance de vocaux durs et de vocaux clairs comme les groupes que tu cites. Nous avons cependant peut-être davantage d’éléments de metal « traditionnel » que ces groupes. Mais beaucoup de gens nous comparent.


Votre dernier album semble vous porter davantage devant les projecteurs. Es-tu satisfait des réactions à propos de cet album ?

Oui beaucoup. Ce sont les meilleures réactions que nous ayons eues jusqu’à présent, dans tous les pays l’album a de bonnes chroniques. C’est la première fois que des gens nous reconnaissent « hey wow c’est Dark Age »… Vraiment on est très satisfait de cet album et de la façon dont les choses se passent.


Quelles sont les influences de Dark Age ?

Woaw. Nous avons nombre d’influences car je pense que nous sommes plutôt ouverts d’esprit. Tu sais nous sommes musiciens et je pense qu’en tant que tels, nous ne devons pas nous imposer de limites et de barrières. Nous écoutons beaucoup de choses, surtout en rock et métal bien sûr. Cela peut aller de Black Sabbath à Darkthrone, Emperor, Metallica, Soilwork, jusqu’à des trucs plus « modernes » comme KoRn… En fait tout ce qui botte le cul. On écoute un peu de cette scène metalcore aussi, qui tend à se répandre partout. Comme Hatebreed par exemple… Vraiment on écoute beaucoup de choses différentes.


Quels seraient les meilleurs albums de 2004 pour toi ?

Un album très calme que j’aime beaucoup, c’est le Perfect Circle. Je réfléchis à ce qui est sorti en 2004… (long silence). Oui le Fear Factory, Archetype, on l’aime beaucoup, même si le son de batterie est un peu trop triggé…


Tu n’as pas entendu l’album de Disillusion par exemple ?

Si en effet il est très bon… Il y a plein de choses en fait… En fait les albums que l’on écoute le plus en ce moment sont le nouveau Strapping Young Lad (NDKrakou : Alien qui n’est pas encore sorti) et le nouveau Disbelief (66Sick pas sorti non plus) qui est très bon.


Tu parles de SYL, es-tu fan de Devin Townsend ?

J’adore l’album City, qui est un de mes albums favoris de tous les temps, un album hallucinant vraiment.


Je le pense aussi… Et que penses-tu du nouvel album, Alien ?

Il est énorme aussi, même si je pense qu’il n’est pas aussi bon que City.


Peut-être est-il impossible à égaler d’ailleurs…

Oui tu as peut-être raison… Toujours est-il que Devin Townsend est vraiment un mec super. J’ai aussi entendu un peu du nouvel album de Soilwork qui s’annonce vraiment très bon, très bien produit et tout…


Avez-vous commencé à écrire de nouveaux titres ?

Oui en effet, et ils s’inscrivent dans la même direction que ce qu’on fait à présent. Je ne peux pas t’en dire beaucoup plus car nous n’en sommes quand même qu’au début, mais je dirais qu’a priori notre objectif est de faire ce qu’on sait faire encore mieux. Il y aura peut-être plus de blasts ou peut-être pas, on ne sait pas encore vraiment…On laisse les choses couler naturellement…


Comment Johan Edlund (Tiamat) s’est-il retrouvé à chanter sur Dark Age. Etes-vous des fans de Tiamat ou était-ce juste le fruit du hasard ?

Un peu des 2 en fait. On est tous fans de Tiamat et d’albums comme Clouds et tout le reste. Johan vivait à Hambourg l’année dernière mais il a déménagé récemment à Berlin. Tiamat sont sur la même agence de promotion que nous et le groupe va souvent dans un bar métal à Berlin où nous allons traîner aussi… Nous nous connaissons donc comme ça, on se voit souvent. De mon côté j’avais des parties composées sur lesquelles je me disais « Ce serait vraiment cool que Johan chante sur ces parties ». Je lui ai demandé et il m’a répondu « Pourquoi pas oui, appelle moi ». On l’a appelé, il est venu au studio, et c’est comme ça que tout s’est fait, on a enregistré ses parties, bu de la vodka, c’était très cool. C’est un type adorable…


Que penses-tu du téléchargement sur Internet ?

Question difficile… Ca dépend. Je pense que c’est le parfait media de distribution et de partage de la musique pour les petits groupes par exemple. D’un autre côté on investit tellement dans la musique, argent, temps, amour même. Et c’est un peu difficile de constater que certains groupes sont obligés de jeter l’éponge car ils n’ont plus les moyens de continuer… Je pense que tout n’est pas à cause du téléchargement, car heureusement, et particulièrement dans le métal, il y a beaucoup de collectionneurs, c’est ce que j’adore dans cette scène. Mais pour les distributeurs et labels, je pense qu’ils doivent revoir leur stratégie de distribution de la musique, car la musique dématérialisée tend à devenir la norme… Je suis curieux de voir ce qu’ils vont faire en réaction…


Personnellement je ne connaîtrais pas Dark Age si je n’avais pas téléchargé le dernier album d’abord. J’ai adoré et j’ai acheté tous les albums dans la foulée, donc je pense que c’est quand même un bon moyen de promotion pour votre musique…

Oui tout à fait, c’est ce que nous faisons tous en fait : on télécharge d’abord et si on aime on achète. Je pense que c’est la meilleure façon de faire.


Ok… Le dvd qu’on trouve avec l’édition limitée du dernier album montre des passages assez marrants en studio mais il montre aussi quelques extraits live, qui trahissent certaines faiblesses dans l’interprétation live. Etait-ce une volonté d’honnêteté et de mise à nu de votre part que de montrer qu’un groupe est composé d’êtres humains et que tout n’est donc pas toujours parfait ?

Tout à fait. Je n’aime pas les groupes qui se présentent de façon artificielle. Les gens qui nous apprécient savent que nous sommes des gens « vrais », que nous ne trichons pas.
En fait le dvd était un concept auquel nous avons pensé pour donner du bonus aux gens qui achètent l’album, par rapport à ce que tu disais sur le téléchargement.


Qu’est-il arrivé à la mascotte alien (NDKrakou : il s’agit d’un personnage qui s’anime quand on lui presse le ventre ou un truc dans le genre. On le voit souvent dans le DVD où il est victime de nombreuses cascades et chutes en tout genre) ?

(rires) Elle est toujours en vie ! Tout le monde parle de cet alien maintenant. Cet alien est devenu culte (rires).


Il a eu des moments difficiles en studio…

C’est vrai mais il a survécu et nous envisageons de faire un petit jeu en flash avec cet alien…


Je te laisse les derniers mots pour la France…

Et bien oui, nous sommes contents du travail fait par Underclass ici. Nous avons joué à Belfort il y a quelques mois de ça, c’était un très bon show, et nous sommes très contents d’être revenus aujourd’hui pour jouer. Nous n’avons pas hésité une seconde même si ça fait de la route pour venir ici… Une tournée devrait être organisée aussi cette année (NDKrakou : avec une date à Paris en juin en principe) ce qui serait excellent car ce que nous préférons est vraiment jouer live et tourner…


Vous ne vivez pas de votre musique ?

En fait moi si, mais pas directement de Dark Age, mais plutôt de ce que je fais en tant que producteur puisque j’ai maintenant mon propre studio et ça commence à bien marcher…


Et les autres dans le groupe ?

André (le batteur), étudie les techniques environnementales ou un truc dans le genre, notre clavier (Martin) travaille dans un bureau, je ne sais pas exactement ce qu’il fait (rires) ! Notre bassiste (Torsten) est maçon et Jörn (lead guitare) est éducateur, il s’occupe d’enfants en maternelle.


Un grand merci à Lionel et Jérôme d’Underclass, ainsi qu’à Eike pour sa gentillesse et sa disponibilité !

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 893 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *