Old Man Gloom – Christmas

3 Commentaires      1 077
Style: post-hardcoreAnnee de sortie: 2004Label: Tortuga Recordings

Qualifié de sous-Isis, Old Man Gloom est surtout un all-star Band du Hardcore. Il est vrai qu’on ne peut passer à côté du fait que le groupe compte dans ses rangs Aaron Turner (Isis), Nate Newton (Converge) et Caleb Scofield (Cave In). Alors oui, on peut le dire, Old Man Gloom est bel et bien un all-star band, quant au reste c’est à vous de voir. Après des premiers albums qui avaient conquis tout une scène, il s’avère que leur disque précédent n’ait pas eut les mêmes retombées que ses prédécesseurs. Chaque sortie livraison du groupe est déjà un petit évènement en soit mais Voilà une raison de plus de s’aventurer dans cet album à l’artwork rose écorché.

Autant le dire tout de suite, cet album n’est pas leur meilleur et ne se révèle qu’après maintes écoutes. Tout au long du disque on alterne entre piste énervée et piste atmosphérique… On passe continuellement d’un presque-Xiu Xiu à du post-hardcore. L’effet de surprise s’en trouve neutralisé; mais bref, passons. « Gift » en impose par sa fausse grandiloquence, l’image vallonnée qui est dépeinte. Les essais de bidouillages de Mr Turner ne sont pas sans intérêts et ne feraient pas tâche sur un album de post-rock électro; les assauts soniques bien qu’assez plaisants sont de trop courtes durées à mon goût; alors que les deux facettes co-habitent somptueusement chez Isis, ici la rupture trop franche entre chaque piste déçoit.

Le meilleur de l’album réside pour moi, aux alentours du mi-parcours.
L’enchaînement de Accord-o-matic, « The Volcano », « Close your eyes… » et « Girth and Greed » est magnifique. Le premier de ces titres relève des expérimentations sonores d’Aaron Turner, qui se révèle être un grand machiniste. Le second est un génial condensé de 7 minutes de ce qui fait la gloire du post-hardcore, un titre lourd et éthéré servi par des vocaux gigantesques. Le troisième est un titre d’acoustico-bidouillle: Nate Newton triture une acoustique et travaille ses gammes orientales pendant qu’ Aaron Turner lance des bruitages et une voix détachée de tout.

On aimerait et voudrait entendre dans un même élan (dans une même chanson) et de façon cohérente le son lunaire de certaines pistes et la lourdeur tellurique de certaines autres. Mais un tel exploit relèverait d’un éclair de génie magistral! Malheureusement ici les exploits ne sont que fragmentaires et fragmentés. Il n’en reste pas moins que l’album est plaisant! Alors que l’alternance « chanson calme, chanson saturée » m’avait un peu rebuté et déçu aux premiers abords il s’avère qu’une fois passé outre cet agencement,ce petit défaut, l’album se révèle majestueux.

J’ai mis du temps à vraiment aimer ce disque, mais ce sont surtout les quelques chansons géniales qui m’ont conquises. Espérons que le prochain opus de ces hyper actifs musicaux transcende ce qu’ils nous ont offert ici. En 2004 Aaron Turner a sorti « Panopticon » avec Isis et ce présent album. Peu importe le groupe avec lequel il sortira son prochain disque, il a intérêt à faire mieux que ces deux sorties sous peine d’être sanctionné immédiatement par d’autres formations (comme les excellentissimes suédois de Cult of Luna), et notamment Pelican qui a un calendrier de sorties chargé en 2005.

  1. gift
  2. skullstorm
  3. something for the mrs.
  4. sleeping with snakes
  5. lukeness monster
  6. ’tis better to receive
  7. accord-o-matic
  8. the volcano
  9. close your eyes, roll back into your head
  10. girth and greed
  11. sonic dust
  12. valhalla
  13. christmas eve parts i, ii, and ii (alt. version)
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

3 Commentaires

  1. Ocean? says:

    Globalement d’accord avec toi, ouaip. Un peu trop décousu, mais pas inintéressant.

  2. SonicDeathMonkey says:

    Le meilleur album du groupe ‘Seminar II’ était déjà basé sur la même dualité plage ambient-noise / plage hardcore écorchée. Je ne vois donc pas où se trouve le problème avec ce ‘Christmas’. Album qui se bonifie au fil des écoutes…

  3. fewz says:

    ben avec le temps ça serait mieux s’ils pouvaient allier les deux dans un même élan mais bon… il est clair en tout cas que cet album se bonifie au fil des écoutes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *