The Mad Capsule Markets – Cistm Konfliqt

5 Commentaires      1 140
Style: electro punkAnnee de sortie: 2004Label: Victor Entertainment

On peut parfois passer à coté de véritables joyaux sans s’en rendre compte. Des groupes fantastiques adulés par leur pays, mais qui ne franchissent que difficilement leurs frontières.
Eh bien, les Mad Capsule Markets font partie de cette catégorie.
Stars dans leur pays natal, le Japon, ils n’en sont pas moins reconnus par leurs confrères musiciens ainsi qu’une poignée de journalistes, même si la reconnaissance au niveau mondial, ne semble pas, pour l’instant, pointer le bout de son nez.

The Mad Capsule Markets en est pourtant à son onzième album et à 15 ans d’activité musicale ; débutant en 1990 comme un groupe de punk assez classique, l’usage des samples ne se fait pas attendre ainsi que l’ouverture vers d’autres styles musicaux.
Toutefois, le terme de fusion évoque les travers neo metal de nombreux groupes qui ne savent pas synthétiser leurs influences, et incorporent des clichés issus d’autres musiques pour se targuer d’avoir une certaine « ouverture d’esprit », et on ne pourra donc reprocher a personne d’éviter comme la peste tout groupe mettant en avant une telle qualité.
Mais à l’écoute de ce Cistm Konfliqt on ne peut s’empêcher de penser que ces trois japonais font un pied de nez magistral à tous les préjugés que l’on pourrait s’être fait sur la fusion.

D’une part, leur musique est aussi subtile qu’accrocheuse, d’autre part, aucun des styles manipulés ne viens prendre le dessus sur la cohérence de la chanson.
Observez bien les génies à l’œuvre sur « Sunny beach Rd ». Une petite mélodie pop ornant une guitare aux consonances reggae, se fait dépasser l’espace d’un instant par un dérapage hardcore pour finalement reprendre sa place juste a temps pour le final. Partout ou presque dans cet album, on retrouve des rythmes Drum’n Bass plutôt familiers, mais utilisés dans un contexte totalement innovant… tout le savoir des Mad Capsule Markets ne se trouve pas dans leur habileté à souligner tel ou tel élément, mais plutôt dans celle qui leur permet de les adapter parfaitement à la structure, la charpente même des chansons, pour les rendre aussi naturelles qu’un air des Beatles. Une comparaison qui se justifie d’autant plus que l’on ne peut échapper a ces accroches mélodiques.

Bien sûr, quand on compare cet effort à la bombe d’expérimentation électronique qu’était 010 ou à la diversité de style d’ Oscillator in Distorsion on en ressort forcément déçu. Mais le nombre déjà important d’albums de ce groupe nous rappelle aussi que ce n’est qu’un nouveau chapitre dans leur histoire ; une page sera tournée, encore une fois, et l’évolution sans fin de ce groupe reprendra comme si de rien n’était.

Cistm Konfliqt s’impose comme une sorte de résumé des épisodes précédents, tout en continuant à synthétiser l’essence même de ce qui fait les Mad Capsule Markets : des accroches mélodiques imparables, des rythmes empruntés a la Drum and Bass ou au Break Beat, des riffs simples mais entraînants, et enfin, une basse proéminente créant en quelques sortes le lien perdu entre Godflesh et le Pop-Punk.

  1. -start id-
  2. retalk
  3. bomb idea
  4. scary (delete streaming freq. from fear side)
  5. w.o.r.l.d.
  6. cracker!!!
  7. sunny beach rd
  8. grim monster
  9. loud up
  10. she loves it (explore the new day)
  11. let it rip (download from joujouka)
  12. happy ride
  13. cistm konfliqt
  14. pulse (live)
  15. island (live)
  16. world (video)

Chroniqueur

Mathieu Lubrun

Hororo est chroniqueur depuis 2004 sur Eklektik, bibliothécaire de profession, passionné de musique (metal, jazz, hip hop, electro …) et de comics. Alcoolique de concert et de disques, bavard et effervescent dès qu’il rentre en contact avec un artiste qu’il apprécie. Contactez-le pour lui dire tout ce que vous voulez à son adresse personnelle xhororox [AT] gmail [DOT] com et/ou suivez-le sur Twitter.

hororo a écrit 395 articles sur Eklektik.

Up Next

Vous pourriez aussi apprécier

5 Commentaires

  1. FireCat says:

    La 1ere chronique de Hororo ici, pas mal du tout!
    Donc oui ce groupe est vraiment à découvrir, une musique directe, originale et droguante comme il faut.
    Pour montrer que ce webzine porte bien son nom :)

  2. Mel says:

    … mwa ha ha ^^
    Une première chronique dont tu peux être fier, les idées sont là – le fond – et le reste suit – la forme – bon courage pour la suite… (et c’est moi qui dit ça :p)

  3. fewz says:

    chantmé de voir que quelqu’un apprécie ce groupe dans le zine! j’ai vu le groupe en live à paris (au divan du monde) pour la sortie de osc-dis et ça avait été bien fresh!excellent, je savais même pas qu’ils avaient sorti un disque en 2004! honte sur moi

  4. Hororo says:

    Si tu veut te tenir au courant de l’actualité du groupe je te recommande ce site de fan qui est très bien fournis :
    http://www.zombiezodiac.com/rob/mad/

  5. sano says:

    Roro travaille sur eklektik? depuis quand? pourquoi personne ne m’as prevenu? Sinon je ne peux pas encore parler de cet album vu que je ne l’ai pas encore ecouté mais j’en attend une bonne surprise. Felicitation roro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *