Born From Pain – In Love With the End

5 Commentaires      1 124
Style: metalcoreAnnee de sortie: 2005Label: Metal Blade

En voila un groupe qui en veut et qui a la gniak… A peine un an s’est écoulé depuis la sortie du très bon Sands of Time, que revoici déjà les compatriotes de Dave (celui qui aime le gouda) prêts à en découdre avec ce In love with the end sous le bras. Si ça ce n’est pas de la motivation, je n’y comprends plus rien, d’autant plus qu’ils ne sont pas avares en show (qui ont fait leur réputation), les menant jusqu’aux Etats-Unis et au Japon pour promouvoir leur album précédent.
Les mauvaises langues diront que ce rythme est normal compte tenu de la faible évolution musicale entre chaque album, c’est un point de vue qui se défend mais est-ce vraiment la le propos avec ce genre de groupes ? Je me permets d’en douter.

Pour ceux qui ne les connaissent pas, leur musique s’adresse aux fans de Hatebreed, Cataract (l’influence Slayer en moins) et autres poètes du genre.

En effet dès les premières notes de « Rise or Die » on est en terrain connu avec ce riff énorme (production Tue Madsen) en intro, sur lequel vient se greffer la section rythmique et cette impression de se faire broyer par un rouleau compresseur, les aficionados ne risquent pas d’être perturbés et ne manqueront pas de hurler « Rise up, Face up », comme l’éructe si bien Che Snelting avec ce timbre qui ressemble à s’y méprendre à Jamey Jasta (Hatebreed donc) … Dire que les 10 titres de cet album vont passer les doigts dans le nez le test de la scène est un doux euphémisme.

Comme tout bon groupe de hardcore qui se respecte, les lyrics restent fortement engagés socialement et politiquement (« Fear this world », « Suicide nations »), bref ils ont la haine et veulent nous la faire partager.

Alors non ce n’est pas varié pour un centime, il n’y a aucune subtilité, ni aucune démarche techico-atmo-progressive mais on s’en fout, le groupe s’applique à écrire des titres simples, bourrins, carrés, mid tempo, comme ces « Judgment » ou « The New Hate » qui mettront à coups sûr tous les pits qu’ils croiseront en feu et ils s’acquittent parfaitement de cette tâche, c’est tout ce qu’on leur demande.

Sur ce je vous laisse, j’ai rendez-vous avec mes cervicales !

  1. rise or die
  2. judgement
  3. the new hate
  4. kill it tonight
  5. renewal
  6. fear this world
  7. raging heart
  8. dead code
  9. suicide nations
  10. hour of the wolf
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

5 Commentaires

  1. Crusto says:

    Faut que j’ecoute. Le tout premier disque m’avait scotché deja…

  2. neurotool says:

    Un album sympa à acquérir pour le fun si vous êtes sensible au style décrit. Le genre d’album auquel je collerais un 13/20.
    ;-)

  3. cava76 says:

    A noter qu’il y aura une édition limitée, contenant un dvd bonus avec un set live complet du fest With full force 2004

  4. master of puppets says:

    Je n’ai que SANDS OF TIME, et c’est de la grosse bombe cet album ! EFFICACITE !!! C’est tout ce qu’on demande alors j’attends sagement la sortie de celui ci ! La kro donne envie ! :p

  5. Ilhan says:

    Pourtant Sands Of Time est trop rapidement lassant, ses prédecesseurs étaient meilleurs.
    Par contre grosse constante de ce groupe, toujours la même ambiance dans leur musique, qui donne ce coté agressif et sombre en plus.
    J’espere qu’ils auront pas trop composé à l’arrache pour celui la…

Répondre à Crusto Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *