Outcast – First Call Last Warning

3 Commentaires      1 140
Style: death metolAnnee de sortie: 2005Label: Thundering Records

Pour l’amateur confirmé de musique « in your face » que je suis, autant dire que mes oreilles en ont pris pour leur compte avec ce nouveau méfait du combo essonien, album confirmant ce que tout le monde pensait déjà du groupe après la sortie en 2002 de son MCD ravageur et encensé, The Source Of All Creation. Ici, point question d’en mettre plein les oreilles à l’auditeur au nom de tel ou tel style en vogue ces derniers temps, juste de lui asséner un thrash/death des plus destructeurs qu’Araya en son temps n’aurait pas renié pour un sou.

Ayant découvert le groupe live en janvier dernier (et m’étant conséquemment mangé une baffe sonore digne de ce nom), j’avoue avoir eu quelques appréhensions lorsque l’occasion fût venue d’insérer la galette dans mon lecteur (quoi de plus légitime pour un style aussi puissant prenant toute son ampleur sur scène ?)… que nenni, la production très propre et soignée signée Aurélien Mauro ne gâche en rien le plaisir, et les chansons passent comme lettres à la poste les unes après les autres. Entrée en matière énergique avec le puissant « Evolution » et son break endiablé (d’ailleurs ma chanson favorite de l’album de par son riff principal entêtant au possible), et même si l’accroche n’est pas d’intensité égale au fil de ces 41 minutes, l’ensemble ne lasse pas un instant et certaines claques telles ce « Lusting For Knowledge » dignes d’un The Haunted ne font que relancer une machine huilée au possible… La brutalité est belle et bien au rendez vous (batterie alternant blast effrenés et rythmiques tordues rappelant aussi bien Gojira [rah ce « Delirium Tremens »!!] que Meshuggah), mais comme chez les Outcast on n’est pas QUE des machines à headbanguer brutalement bière à la main, l’album se voit même ponctué d’un instrumental très mélodique et ambiant, pas tâche pour un sou, ainsi que d’une redescente toute en douceur clotûrant à merveille l’album et son derneir titre, « Inner Wisdom ».

Côté moins enjoué, le client lambda non aficionado du thrash moderne pourra se voir rebuté par une certaine linéarité (devant pour ma pomme beaucoup au chant assez plat [comprendre sans altérations remarquables] quoiqu’énergique de Wilfried, et à une batterie au son peut être trop synthétique), et un certain manque de personnalité, le groupe empruntant beaucoup aux références précitées. Mais l’efficacité est de mise, et il y a fort à parier que la suite des évènements se révèlera à la hauteur des acquis techniques flagrant que le groupe nous étale ici. Car pour le reste, c’est du tout bon, et même si Outcast n’a pas inventé la poudre, le fan de musique agressive et de soli endiablés y trouvera son compte à coup sûr (pour votre serviteur, une des meilleures surprises en la matière depuis le dernier Dew Scented remontant à 2003… c’est dire).
Bang that head that doesn’t bang !

  1. evolution
  2. the supreme descendance
  3. the same face from passion to hatred
  4. delirium tremens
  5. lusting for knowledge
  6. deus ex machina (instrumental)
  7. a way of substitution
  8. voices
  9. to what i belong
  10. inner wisdom
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

3 Commentaires

  1. Steeve [HxC] says:

    Un super groupe en perpective, j’ai l’occaz d’écouter ce nouveau titre ainsi que l’ancien album et je peux affirmer que ce groupe à un avenir et un bon avenir ! En +, un ti groupe francais en +, ca fait pas de mal !héhé !

  2. krakoukass Krakoukass says:

    Bien d’accord avec la kro, ça défourache furieusement. J’aime beaucoup. J’ajouterai juste que certains riffs m’ont fait penser à du Annihilator (période « Refresh The demon ») avec un son moderne. Thrasheux, thrasheuses, c’est pour vous!

  3. kollapse says:

    en effet pour ce que j’en ai écouté, ça envoyait pas mal!J’aimerai voir mnt ce que tt cela donne sur version longue…

Répondre à Krakoukass Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *