Shinra – Demo

Pas de commentaires      825
Style: hardcore/metalAnnee de sortie: 2005Label: Autoproduction

Voici une démo de « HxC Métal Branlemiche Style ». Ciel. 4 titres (en exceptant l’intro, tiens d’ailleurs j’y pense, faudrait que tous les groupes du monde arrêtent de faire des plages d’intro, ça sert à rien, j’aime pas ça, et ça fait peur à mon chat ) de métal / hardcore, avec pour influences majeures Hatebreed (pour les grosses mosh parts) et… Slayer, référence inévitable du style pour les parties thrash plus enlevées. Par contre, je n’ai pas trop remarqué les influences Dying Fetus revendiquées sur le site, à l’extrème rigueur Sepultura, mais…bon, passons.

J’en viens au plus important (il faut que je fasse vite, le mec de Shinra m’implore sur le forum de lui envoyer la chronique du disque, et puis y’a Krakoukass qui n’en peut plus qu’il le harcèle sur Msn :), la musique. Du thrash hardcore, assez rapide, avec des grosses mosh parts à la Hatebreed, et des paroles assez décalées nous est donc servi ici dans un ma-gni-fi-que écrin en plastique transparent, agrémenté d’une couverture ornée du logo « Shinra » (en même temps, j’extrapole, j’en ai eu que les mp3).

Globalement, ça se tient, c’est efficace, on peut écouter les titres de la démo sans se lasser, et on se surprend même à remuer la tête sur certains passages bien accrocheurs, malgré que le style pratiqué ne soit pas celui que j’affectionne le plus. Paradoxalement, le titre instrumental « Le temps d’une ballade » m’a le plus agréablement surpris, notamment ce côté rythmique assez décalé (le batteur sort de bonnes idées) et son aspect plus atmosphérique, plus mélodique qui pourrait constituer des pistes à explorer pour l’avenir.

C’est plutôt encourageant dans l’ensemble, mais la mise en place gâche un peu certaines bonnes parties, surtout certaines accélérations où l’on sent que le rythme soutenu à la caisse claire et la cymbale sombre parfois dangereusement. Petit (tout petit) bémol niveau voix, le chanteur se force un peu trop à aller dans les graves alors que cela ne semble pas être son registre, mais pas de quoi empaler un chat sur un javelot.

Voila donc ici une démo fort sympathique et encourageante d’un groupe qui en a encore très largement sous la pédale pour nous surprendre et faire crisser bon nombre de cervicales lors de headbangings torrides et lassifs.

Note indicative : 3,5/5

  1. intro
  2. small bacon tomatoes quiche
  3. fucking bitch
  4. je vais bien
  5. le temps d’une ballade

Chroniqueur

marc

Je donne mon avis pas très éclairé sur des disques que j'aime bien ou je dis du mal de disques que j'aime un peu moins. Cet avis n'engage que moi-même, ma conscience et mon chat, vous êtes libres de ne pas être d'accord (quoique...) et de venir en discuter dans les commentaires afin que je vous convainque que vous vous trompez.

marc a écrit 38 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *