Society 1 – The Sound That Ends Creation

Pas de commentaires      798
Style: neo metal à 2 ballesAnnee de sortie: 2005Label: Earache Records

Revoilà la bande à Matt Zane, le frappadingue amateur de spectacles déconseillés aux ames sensibles qu’on appelle « suspensions » et qui consistent comme le nom le laisse présager, à se faire suspendre par… des crochets plantés dans le corps (ce que le nom ne laissait peut-être pas supposer de prime abord). Charmant n’est-il pas ?

Quand on sait que le sieur a décidé de se mettre au néo métal en formant un groupe, Society 1, en 1999, il y avait de quoi être septique. Quand on sait que le 2ème album du groupe Exit Through Fear proposait en bonus la vidéo d’une suspension de Matt Zane himself (suspendu par 6 crochets à viande plantés dans son dos, miam !), il y avait de quoi être encore plus septique quant aux ambitions musico-artistiques du gaillard et de sa troupe.

Bref le combo signé sur Earache, revient aujourd’hui avec un nouvel opus The Sound That Ends Creation.
Premier constat, le Matt a décidé de nous faire peur maintenant, en affichant un beau pentacle à l’envers sur la pochette du skeud.

Côté musique, car vous allez me dire à raison que c’est ça qui vous intéresse au final, on a toujours affaire à une espèce de néo metal indus, parfois réminiscent de Static-X (dans le meilleur des cas) parfois réminiscent de… je ne sais pas en fait, un truc rock, basique, et chiant en tout cas.

En effet, niveau compos, le bon cotoîe malheureusement l’insipide et le chiant. Ainsi, si les compos les plus speed (qui sont au nombre de 4), « It Isn’t Me », « 6 Months », « Lord » ou encore « Bleed » ne sont pas désagréables évoquant justement Static-X, d’autres compos (et la majorité j’en ai bien peur) sont beaucoup plus insignifiantes comme « No Father » ou « Touch A Girl » qui sont mid-tempo et sans intérêt, évoquant la pire platitude néo-rock metallienne (comme celle qu’on trouve sur le très décevant dernier album de Flaw par exemple) avec un chant sans expression et mou (qui rappelle un peu Ozzy Osbourne) qui se veut certainement gothique (dixit la fiche promo) mais qui est tout juste gonflant. Enfin j’imagine que ça plaira aux MTV kids…

Bref, je fais la moyenne, j’ajoute un point pour la production plutot honnête et j’arrive à 7.
Certes le néo n’est plus au mieux de sa forme, mais il existe quand même beaucoup mieux que ça aujourd’hui dans le genre… Quant à savoir ce qu’Earache est encore venu faire dans cette galère (de la thune répondront les mauvaises langues), je préfère ne pas chercher à comprendre… A oublier !

  1. it isn’t me
  2. let me live
  3. 6 months
  4. no father
  5. touch a girl
  6. realms of bliss
  7. lord
  8. i love her
  9. bleed
  10. enraptured
  11. skies
  12. wounded veins
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 901 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *