Holy Moses – Strength Power Will Passion

2 Commentaires      1 007
Style: thrashAnnee de sortie: 2005Label: Armageddon Music

Holy Moses… Jamais entendu parler avant et pourtant ce groupe allemand emmené par sa growleuse de charme Sabina Classen, n’en est pas à son coup d’essai. En effet le groupe existe depuis près de 25 ans. Malgré un split entre 1994 et 2000, c’est donc à un groupe très rôdé qu’on a affaire ici, et il est clair que ce Strength, Power, Will, Passion, 10ème album du groupe sent l’expérience et le labourage de scènes.

Cela étant, l’expérience ne fait pas tout et dans un contexte où des petits nouveaux arrivent à capter l’attention en faisant preuve d’originalité et en introduisant des éléments nouveaux même en partant d’une base classique, Holy Moses part d’une base classique et fait finalement… dans le classique.

Par classique j’entends un thrash à l’allemande, bien agressif et rapide porté par la voix impressionnante de Sabina. Une grosse voix bien… masculine en somme. Tout le problème est que l’aspect « tiens écoute c’est une nana qui a une grosse voix impressionnante » était marrant il y a quelques années quand on a entendu les albums de Arch Enemy avec Angela Gossow ou les albums d’OTEP, mais aujourd’hui ça n’impressionne plus grand monde. Et finalement tant mieux me direz vous : au moins on ne risquera plus de juger le ramage en se fiant au plumage si je puis dire.

Et justement le ramage de SPWP parlons-en. Ou plutôt on ne va pas en parler trop longtemps non plus car je ne vais pas avoir grand chose à en dire je le crains : l’album est sympathique, efficace, mais diablement linéaire et si on remue la tête et se réjouit à l’écoute des 1ers titres tels que « Angel Cry » ou « End Of Time », arrivé à mi-chemin on se dit qu’on a quand même déjà fait le tour de ce que le groupe avait à dire, depuis quelques morceaux.
Mention spéciale à « Seasons in the Twilight » qui réussit à réveiller l’intérêt de l’auditeur, malheureusement peut-être aussi car ce titre m’a évoqué le « Seasons in the Abyss » de Slayer de par l’ambiance qu’il distille. Voulu ou pas voulu, je n’en sais rien et je m’en fous à vrai dire. On a déjà entendu tout ça mille fois, il n’y a pas grand chose à ajouter, sinon que la production est claire, bonne, mais un peu old-school elle aussi.

Au final je me trouve encore une fois face à un disque sympathique mais clairement pas original. Il ravira sans nul doute les vieux thrasheurs en manque de sensation et les fans de métal allemand. Il est clair que les autres, les assoifés de nouveauté et d’originalité ou les allergiques au genre, pourront directement passer leur chemin…

  1. angel cry
  2. end of time
  3. symbol of spirit
  4. examination
  5. i will
  6. space clearing
  7. sacred crystals
  8. lost inside
  9. death bells ii
  10. rebirthing
  11. seasons in the twilight
  12. say goodbye
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 930 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. jacques says:

    Holy Moses qui fait dans l’original, bah impossible, cet album c’est du Holy Moses 100 % comme tu l’as décrit, tu parles de Arch Enemy, bah Angela c’est une fan de Sabina Classen et tu comprends le chant d’ Angela quand tu entends le chant de Sabina, sans Sabian y aurai pas eu de Angela….

  2. krakoukass Krakoukass says:

    Ouaip, j’imagine que les fans du groupe peuvent tranquiller rajouter 3-4 points à ma note, je doute qu’ils soient déçus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *