Clutch – Robot Hive Exodus

5 Commentaires      1 570
Style: heavy/rock bluesyAnnee de sortie: 2005Label: DRT Entertainment

Dans un style où tout semble déjà avoir été dit il y a déjà des années, Clutch se posent comme un des meilleurs représentants actuels d’un rock groovy rappelant fortement la musique du sud des Etats-Unis, des riffs chaloupés inspirés du boogie, funk et blues, mais avec un son moderne bien heavy.

Le groupe est formé depuis 1991 mais ne connaît un succès grandissant que depuis leur excellent précédent album, Blast Tyrant de 2004, un condensé de tubes, qui a confirmé leur réputation live explosive. Il faut dire que leur musique est vraiment faite pour le live même si ils délaissent sur ce Robot Hive/Exodus quelque peu (mais à peine) le gros son stoner/metal, pour mettre en évidence leurs racines blues, comme le prouve la reprise finale de Howlin’ Wolf, « Who’s Been Talking? » et le titre précédent au rythme en 12 temps typique du blues joué avec steel guitar et bottleneck.

L’album commence fort avec « The Incomparable Mr. Flannery », et son riff au speed et au groove incroyable. Car Clutch c’est du gros riff forgé par une guitare unique, des riffs variés tout du long de l’album, toujours bien trouvés, entre gros son, trips à la wah wah, et petits gimmicks et solos pentatoniques bien sentis, tous les poncifs rock sont remaniés avec brio pour vous faire vous trémousser de joie, surtout que l’assise du groupe formée par la rythmique est irréprochable, bonne frappe, feeling et groove encore sont au rendez-vous niveau basse/batterie.

L’excellent “Mice And Gods” et le single “10001110101” sont certainement les titres les plus catchy de l’album, et c’est à noter, sur ce dernier Neil Fannon scande le refrain en code binaire (« one one zero zero zero one… »). Le chanteur, petit mais costaud, avec une barbe digne d’un amish, assure un chant puissant, au timbre reconnaissable entre mille, rocailleux mais avec des mélodies marquées, toujours emprunt de fougue et de joie de vivre.

Pour souligner les accalmies, le groupe comprend maintenant un claviers hammond funky comme membre permanent, qui même s’il est un peu en retrait apporte une touche personnelle par moments pas négligeable et accentue le côté rock seventies façon Deep Purple, comme sur la paisible intro de « Land of Pleasant Living » ou sur « Never Be Moved » où le clavier dialogue avec la guitare.

Bref, même si leur musique peut finir par être un peu répétitive, certains types de riffs et les intonations de voix étant assez récurrents, Clutch est clairement un groupe à découvrir pour toute personne un tantinet amateur de blues ou de rock des seventies, qui en était très imprégné, mais qui plaira aussi aux amateurs de gros son, le groupe ayant de l’énergie à revendre(Rage Against the Machine n’étant pas loin parfois). C’est en concert que la musique du groupe prend toute son ampleur, une rythmique au groove imparable, un guitariste machine à riff heavy/blues et un chanteur survolté, donc ne les loupez pas quand ils repasseront.
Dans un style vieux de plusieurs décennies, Clutch ont réussi à forger le son du blues du 21ème siècle.

  1. incomparable mr. flannery
  2. burning beard
  3. gullah
  4. mice and gods
  5. pulasky skyway
  6. never be moved
  7. 10001110101
  8. small upsetters
  9. circus maximus
  10. tripping the alarm
  11. 10,000 witnesses
  12. land of pleasant living
  13. gravel road
  14. who’s been talking?
jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 497 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

5 Commentaires

  1. Neurotool says:

    Groupe culte s’il en est, çà fait plaisir de voir ce groupe un brin atypique enfin obtenir une certaine reconnaissance. Même si çà ressemble toujours à un succès d’estime…
    Un album bien sympathique en tout cas!

  2. kollapse says:

    Clutch…Ahhhh Clutch!! Quel groupe mes amis…Que tout ceux qui aiment le vrai rock fonce sur ce groupe et toute leur disco. Ce nouvel album est encore une fois excellentissime, il passe en boucle dans ma chaine – ou discman… – l’écoute d’un album de Clutch, c’est franchement que du bonheur. Un groove omniprésent et inimitable, un chanteur mythique (oui Neil Fallon est un grand, croyez-moi!) et des riffs heavy-rock du meilleur accabi, le tout avec une touche blues du meilleur effet…Voilà le son Clutch!(du moins des derniers albums, les débuts sont un zeste différents, plus frontaux dans l’approche, avec la présente de jams…mais c’est tjs aussi jouissif évidemment). « robot hive/exodus » les place définitivement dans le panthéon du rock, et^parmi les plus beaux fleurons actuels du genre. 18/20.Clutch for life! (moi, fan? Nooonnnn…)

  3. dah-neir says:

    Booooofff. Apres 2 ou 3 ecoutes ca m’emballe pas plus que ca… J’essaierais ptet d’y revenir, mais pour l’instant c pas gagné…

  4. SZ says:

    groupe génial, qui n’a pas attendu Blast Tyrant pour avoir du succés contrairement à ce qui est dit dans la chro !

  5. jonben jonben says:

    Peut-être pas mais leur succès était vraiment « d’estime », il sont déjà vendu 2 fois plus de ce nouvel album que Blast Tyrant qui était leur album le plus vendu, preuve que le groupe marche exponentiellement depuis Blast Tyrant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *