30 Seconds To Mars – A Beautiful Lie

10 Commentaires      894
Style: rock moderneAnnee de sortie: 2005Label: Virgin Records

Y a t-il une vie en dehors d’Hollywood, pour un acteur désireux d’assumer ses velléités musicales et artistiques ? On a bien eu vent des projets plus ou moins sérieux et intéressants de Keanu Reeves, Johnny Depp ou Bruce Willis, mais s’il en est un qui a su admirablement tirer son épingle du jeu, c’est clairement Jared Leto. Cet acteur brillant (vu entre autres dans Requiem For A Dream ou Fight Club) a décidé de former 30 Seconds To Mars avec son frère il y a quelques années de ça.

Le 1er album éponyme sorti en 2002 a bluffé son monde, car si Leto est resté très discret quant à son appartenance au groupe c’est réellement la qualité de la musique qui l’a fait connaître. Officiant dans un style à la croisée du (néo) rock, du néo-prog, ou de Tool, avec des samples et des passages aériens, le groupe a réussi avec ce 1er essai à s’affirmer comme un excellent groupe avec lequel compter et pas simplement comme (prononcez avec une voix de pucelle en chaleur) « le groupe à Jareeeeeeeeeeeeeeed !!».

30 août 2005, sortie annoncée du 2ème album du groupe, A Beautiful Lie, qui nous occupe ici.
Cet album marque une rupture franche et nette par rapport au précédent et au style alors pratiqué. En effet, exit les samples, passages aériens et finalement exit le côté prog de la chose, pour se focaliser sur une approche résolument plus rock et directe.

Ce changement en décevra probablement certains (ce fut mon cas à la 1ère écoute), mais comme chacun sait, il faut se méfier des conclusions hâtives négatives. Car en dépit de ces changements c’est un album fort sympathique que nous proposent une fois de plus, l’ami Jared et sa bande et si l’on perd un groupe relativement novateur et au propos ambitieux, on gagne ici un excellent groupe de rock moderne.

Que ce soit ce « Attack » introductif, les mignons « Was It A Dream ? » et « Story » ou les excellents brulôts que sont « From Yesterday » ou « Savior », l’album regorge de morceaux à l’efficacité redoutable qui vous rentrent dans la tête et que vous vous surprendrez à chantonner sous la douche.

Il est clair que nos amis qui ne jurent que par le death metal et le mega extreme grind core qui pulse et détruit 150 neurones à la seconde passeront ici leur chemin car c’est un album de rock moderne, aux guitares parfois metal qui nous est ici proposé et qui se destine donc à ceux d’entre vous qui aiment aussi s’aérer le cerveau entre 2 déflagrations sonores.

Clairement moins ambitieux que son prédécesseur, cet album n’en est pas moins une réussite qui met particulièrement en lumière la qualité de l’organe (je parle de sa voix bande d’obsédé(e)s) de Jared Leto, qui se révèle décidément être un excellent chanteur. Aussi à l’aise dans les passages doux que dans les passages plus « furibards », le bonhomme et sa voix sont assurément la grande force du groupe qui transcendent des chansons qui sembleraient certainement, autrement plus anodines et quelconques sans lui…

Pas de quoi sauter au plafond certes, mais un condensé de fraîcheur dans 10 titres (12 titres pour la version collector qui contient 2 bonus tracks) pour 39 minutes, vivement recommandé.

  1. attack
  2. a beautiful lie
  3. the kill
  4. was it a dream?
  5. the fantasy
  6. savior
  7. from yesterday
  8. the story
  9. r-evolve
  10. a modern myth
  11. battle of one (bonus track)
  12. hunter (bonus track)
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 831 articles sur Eklektik.

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

10 Commentaires

  1. Neurotool says:

    Assez d’accord avec la chronique, à ceci prêt que j’aurais un peu plus sabré de part ce que je considère comme une facilité de nous pondre un album plus accessible et qui finalement ne suscite chez moi qu’ennui. Mais les qualités évidentes de la chose sont belle et bien présente. Seulement ce n’est plus de mon goût…

  2. kollapse says:

    Je ne sais pas ce que vaut cet album, g entendu le single « attack » fort sympathique d’ailleurs, g le 1er album que j’ai écouté à une periode et qui il est vrai n’est pas dénué de qualités (il y même des put*** de titres de néo-prog rock moderne et planant (sic) Mais saches que ke l’on peut être aussi fan de rock dit moderne (dredg, APC, Amplifier…ou dans le cas présent 30 seconds to mars) que de death métal ou death-core – ou que sais je- ! Car c’est mon cas…Le truc c’est que je choisis ce que j’écoute d’après mes humeurs. Ps: je suis pas en train de me vanter de l’aspect eclectique de mes gouts musicaux, je dis juste qu’il est possible d’écouter plusieurs genres musicaux diamétralement opposés ;). Cela dit je pense que ta phrase etait plus un trait d’humour qu’un etat de fait…mon intervention est donc certainement inutile ;). Bon c’est pas tout ça mais jvais m’interesser à ce « beautiful lie » de + près et reviendrai dire ce que j’en pense.

  3. krakoukass krakoukass says:

    Je n’ai pas sabré parce qu’il est quand même bien foutu et bien sympa cet album. Et puis je me dois de lui rendre justice : il m’a accompagné efficacement cet été, car Messieurs, voici un album capable sans trop de peine de plaire à la gente féminine…

  4. krakoukass krakoukass says:

    @ Kollapse : je m’attendais à une remarque de ce genre et figure-toi que c’est drôle car je comptais justement modifier ma kro en conséquence… En effet rien n’empêche d’aimer 30STM et Prostitute Disfigurement, c’est d’ailleurs précisément mon cas!! :)

  5. kollapse says:

    mdr !

  6. Pierre says:

    bien cet album, moins epanoui que le premier mais plus direct aussi…à savoir aussi que hunter a été écrite par bjork…(d’où la ressemblance..)

  7. krakoukass Krakoukass says:

    Exact Pierre merci pour la précision… Je n’avais pas encore pu écouter les bonus. C’est maintenant chose faite. « Battle Of One » est la chanson la plus bourrine de l’album, la plus métal certainement. Quant à « Hunter » c’est une excellente reprise assez proche (mise à part la voix masculine) de l’originale que j’adore. Très bon album vraiment.

  8. Pierre says:

    Par contre leur système anti-copie est un peu reloud sur les bords…

  9. Pierre says:

    ce qui n’empêche de passer en boucle the fantasy et R-Evolve qui sont de loin les meilleurs morceaux!

  10. Dun23 says:

    Album qui pour moi, marque le pas! Je m’explique: Après un premier album qui pète des chattes, celui là, bien que joliment fait, est réellement en deçà de ce que les Leto Bros peuvent fournir. Ils se noient désormais dans la masse de productions US quasi identitiques. Dommage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *