The Arrs – Et la Douleur Est la Meme

4 Commentaires      1 393
Style: metalcoreAnnee de sortie: 2005Label: Beat Them All Records

Groupe parisien formé en 1998, The Arrs (The Alien’s Right Respect Sect) sort une démo auto-produite, en 2003. Deux ans après, c’est le premier disque qui arrive, première sortie du jeune label parisien label Beat Them All Records.
Preuve que ce jeune groupe monte en puissance, ils ont eu la chance de jouer cette année sur la grande scène du Fury Fest, en plus d’avoir tourné dans toute la France et en Belgique lors de festivals, et dans une Elysée Montmartre survoltée en ouverture de Eths récemment.

J’ai découvert The Arrs avec leur démo dont on retrouve ici quelques morceaux, comme « Passion » et « Et la douleur est la même », bien plus efficaces dans ces nouvelles versions remixées. Les autres morceaux sont dans la même veine, c’est à dire un gros metalcore efficace et bien rentre dedans digne des premiers et excellents Caliban ou même par moments de groupes comme Sentence.
Donc bien sur, les riffs thrashy ‘propres’ à la scène metalcore actuelle sont présents, joués avec un son métal lourd et ce qui empêche The Arrs de se diluer dans la masse de groupes metalcore sortant depuis quelques années est justement cette faculté à sortir des riffs groovy, généralement simples mais toujours efficaces et entraînants. Mais il faut souligner que les guitares se ‘fondent’ dans la masse et ne ressortent pas autant que le chant ou la batterie. Le batteur martèle en effet sans relâche ses fûts, ce qui donne une puissance terrible à la musique du groupe, avec un jeu frappant double pédale et cymbales à foison.

Il faut évidemment souligner que les paroles sont en français, ce qui est assez remarquable, elles ne sont ni niaises, ni remarquables, mais bien adaptées à la musique.
Le chant fait penser à celui de Rick de 25 Ta Life un poil plus grave. Volontaire ou pas, c’est le chant qui est le plus en avant dans ce disque, un chant hargneux, efficace et en totale adéquation avec les riffs que nous délivre ici Nicolas. Il est hurlé du début à la fin sauf sur le refrain d’ »Aussi Loin que le Regard des Anges », le court chant mélodique étant d’ailleurs plutôt réussi.

La production signée F. Caste (Es La Guerilla, Zuul Fx, Lazy, etc…) est des plus réussies. Un bon point pour l’énergie de leurs compos, on a pas ici affaire à un son digne d’un enregistrement dans une cave biélorusse par un ingénieur du son manchot et sourd qui ne trouve pas le moyen de tourner les divers boutons et manettes et tout le tralala nécessaire pour fournir une production raisonnable. Le son est clair, relativement lourd et mixé comme il faut.

The Arrs confirme donc sa réputation scénique sur disque où la puissance des compos est bien retranscrite et Et la douleur est la même n’a rien à envier aux dernières productions de groupes metalcore européens (si si !). Leur musique manque peut-être un peu d’originalité mais l’exotisme des paroles en français permettra peut-être (ou pas!) à la musique du groupe de dépasser les frontières francophones. Avec ses collègues de Count To React (dont un des chanteurs est en guest sur « Hommes d’Honneur »), le groupe se pose comme une valeur montante de la scene hardcore parisienne.

  1. requiem
  2. dieu dans leur monde
  3. de ma plume
  4. aussi loin que le regard des anges
  5. passion
  6. hommes d’honneur
  7. le mal par le mal
  8. et la douleur est la même
  9. au cœur de l’arène
  10. outro
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

4 Commentaires

  1. jonben jonben says:

    Pas la musique la plus originale mais The Arrs savent écrire des chansons efficaces et énergiques.

  2. jp says:

    impatient d’écouter ca parce qu’en concert j’avoue avoir été décu a plusieurs reprises

  3. toki says:

    Merci pour la chro crusto!! @Jonben, merci pour l’efficacité ;-), pour l’originalité on taffe dessus,d’accord avec toi, meme si la recherche dans les riffs consiste principalment a trouver qqch d accrocheur, pas nécessairement original, ms encore une fois on taffe dessus
    @JP J’espère que la prochaine fois on te fera changer d’avis ;-)
    peu etre le 4/02 avec primal age+8control a la boule noire(paye ta pub héhé)

  4. virginie says:

    tout simplement manifique !! ils sont géniaux sur scène comme en dehors !! gros bisous a vous !! joyeux noel et bonne fête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *