Comeback Kid – Wake the Dead

6 Commentaires      1 466
Style: hardcoreAnnee de sortie: 2005Label: Victory

Comeback kid est devenu en peu de temps une référence dans le milieu hardcore. Un premier album sorti chez Facedown Records « Turn it Around » et des shows par centaines dégageant énergie et ondes positives auront suffit à faire connaître le groupe à travers le monde.

Comeback Kid a vu le jour sous l’impulsion de Scott Wade, chanteur/hurleur originaire de Winnipeg au Canada. En 2002, Scott a envie de monter un groupe. Il débauche Andrew Neufeld, guitariste de Figure Four puis complète le groupe. Dès le début le groupe se contente de jouer et d’écrire des titres, la phase de mise en place ne dure que 6 mois au bout desquels ils sortent un EP. En Mars 2003, Facedown records les signe pour la sortie de leur premier album. En 2005, c’est Victory records qui leur met le grappin dessus pour ce nouvel album.

De facture hardcore classique, la musique de Comeback Kid ne surprend pas. On retrouve la batterie efficace et rapide (mais monotone à la longue), la guitare empruntée au HxC mélodique d’un H2O et la voix éraillée, sans oublier les backing vocals, élément essentiel de n’importe quel groupe de HxC sauce old school. Ceux-ci sont particulièrement bien mis en valeur sur le single portant le titre de l’album « Wake the dead ». Un des morceaux les plus efficaces de ce nouvel opus : direct et mélodique avec un refrain que l’on retient immédiatement et que l’on s’imagine bien reprendre en chœur au milieu du pit. D’autres chansons sont plus mid-tempo comme « The trouble I love » ou « Partners in Crime » et apportent une certaine variété à l’album. Sick Of It All aurait sûrement aimé accoucher d’un titre comme « Talk is cheap ».

Comparé à Turn it around, Comeback Kid va ici droit à l’essentiel et ne s’embête pas de fioriture. Les chansons n’excèdent pas les 3 min réglementaire. Cet album n’est pas une grande surprise ni un must dans le genre mais un album qui s’apprécie à a chaque écoute.

Ce que l’on peut attendre d’un groupe comme Comeback Kid de toute façon, ce n’est pas un album parfait mais un concert près de chez soi !

  1. false idols fall
  2. my other side
  3. wake the dead
  4. the trouble i love
  5. talk is cheap
  6. partners in crime
  7. our distance
  8. bright lights keep shining
  9. falling apart
  10. losing patience
  11. final goodbye
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

6 Commentaires

  1. Julien says:

    Ah enfin une chro du genre sur Eklektik !!! :D :D

    Cet est album est tout simplement génial, réellement efficace, vraiment fun, bref c’est un album qui met la frite ou idéal pour rouler en voiture !
    Un poil en dessous du précédent, en fait la seule différence c’est qu’ils ont enlevés les riffs métal mais ça reste du très très bon dans le genre !
    J’adore !!!

    « Cet album n’est pas une grande surprise ni un must dans le genre mais un album qui s’apprécie à a chaque écoute. »
    => Je dis OUI !!!

    J’aurais mis un bon 15/20 perso !

    PS : Ils passent au Batofar au mois d’Octobre ou Novembre ! ;)

  2. melc says:

    t’inquiète j’y serai et y’aura un report sur eklektik ! ;-)

    PS: j’avais pas mis de note en fait… j’oublie tout le temps…

  3. Pierre says:

    je le trouve chiant cet album, vraiment cliché…

  4. C4rmo says:

    Je ne suis pas d’accord avec cette Chronique. Je trouve que cette galette est un renouveau dans le hardcore qui se pervertit au Metal et qui n’a HxC que de nom. Les riffs sont efficaces, trés efficaces, les choeurs sont monstrueux, on sent un réél puissance. Le chanteur hurle avec le coeur, chose assez peu commune aujourd’hui car maintenant les hurlement sont des groupes trucs bien guturaux. ça donne une originalité à une musique qui ne l’est pas vraiment. Pour moi, c’est vraiment LA révélation de l’année. Je pense que les prochains groupes de Hardcore vont être réélement influencé par cette espéce de Modern OxS.
    Je pense donc que cette album est sous-noté. :P

  5. Julien says:

    Assez d’accord avec C4rmo ! ;)

    Et Pierre le hardcore c’est cliché, mais ca peut etre cliché est extrement efficace comme cet album !

  6. Pierre says:

    Oui certainement mais ce n’est pas comme si on pouvait voir cet album comme un renouveau…(dixit supra…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *