Membrane – Utility of Useless Things

12 Commentaires      1 528
Style: noise rockAnnee de sortie: 2005Label: Basement Apes Industries

Tu lances ce mini album et d’un coup tu es submergé par une sensation bizarre. L’ironie du sort se dévoile et se révèle sans un contraste, dans ces atours les plus bruts. Toute ta colère et tes désillusions t’envahissent. L’agression de la réalité sans fard, dans toute sa cruauté…
Membrane est bien décidé avec ce second acte à te mettre la tête sous l’eau. Et à t’y maintenir durant une bonne demi heure. Histoire de te tenir en alerte ! Car c’est bien d’état d’urgence dont il s’agit ici. Dans la grande tradition des productions Amphétamine Noise Reptile des 90’s, dont les forges nous avaient usiné Unsane et Helmet.

Dès « Utility », çà te choppe au colbach ! La rythmique s’emballe et te distribue des mandales à tour de bras pendant que les riffs plombés te mettent les tripes à l’air ! Tu as appuyé sur Play et il est trop tard. Impossible de faire marche arrière. Repeat est enclenché ? Dommage pour toi ! L’écoute va virer à l’obsession. La guitare lourde et lancinante de Neurones te fait basculer dans la névrose obsessionnelle. Tu perds le contrôle au son de cette voix hurlée. « Virus » martèle la sentence: « nothing to do » … « Dirty » s’étale dans la fange de tes désillusions quand « Magic Hours » tente l’ultime baroud d’honneur, le rêve éveillé d’un espoir déchu…La tension est à son comble. Les nerfs lacérés. Une mélancolie oppressante t’envahit.

Membrane t’a attiré dans son monde obscur, où le doute est roi. Tu ne peux t’échapper.
Pourquoi tenter d’ailleurs ? Le creuset de la noise française est encore chaud des splendides cadavres moribonds des Portobello Bones, Condense, et autre Prohibition. Aux côtés de Spinnng Heads, Tantrum, Sleeppers, Membrane relève cet étendard avec sérénité et une certaine virtuosité, aidé en celà de Serge Morattel, le p’tit suisse aux doigts d’argent, véritable maître d’œuvre de cette scène. Impure Wilhelmina, Knut, Brazen et bien d’autres ont déjà foulé les planches de son studio, avec les résultats que l’on connaît.

Quelques rounds d’observation se seront imposés à moi avant que cette musique ne me perce de part en part. Mais depuis je me laisse volontiers embarqué sur ce radeau de la Méduse. Le trio nous entraîne au cœur de l’œil du cyclone avec une efficacité troublante et redoutable. Je pose le genou à terre, l’échine courbée mais les sens en alerte. Prêt à recevoir une nouvelle salve !

  1. utility
  2. crash
  3. neurones
  4. virus
  5. dirty
  6. magic hours

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

12 Commentaires

  1. damien luce says:

    excellent squeud, ah l’époque noise française avec bästard ça me manque!!!!!!

  2. Neurotool says:

    Si Bästard pouvait se reformer pas uniquement pour une date…

  3. Florent says:

    Héhé. Belle chro pour un groupe qui ne demande qu’à exploser. Gros son, superbes morceaux, Membrane est d’ores et déjà un groupe majeur de la scène Noise française.
    En concert à Paris le 07/10, à Besançon le 09/10 !!!

  4. Marc says:

    ça fait un bout de temps que je me dis qu’il faut que je découvre Membrane, va falloir, les références me font bien baver déjà…

  5. damien luce says:

    Ils jouent le 7/10 à paris mais dîtes nous où? ca doit bien déchirer en live!!!!!

  6. Neurotool says:

    Va faire un tour sur le forum dans la partie concert.

  7. Florent says:

    Saphir 21, vendredi 8 octobre, 18h00…
    Et ces mecs sont adorables, en plus ! :-)

  8. mathieu danishmendt says:

    MEMBRANE / DANISHMENDT / SONS OF FRIDA

    Vendredi 7 octobre 2005, Saphir 21, 18h00, PAF : 5 euros
    140 Boulevard de Charonne, métro Alexandre Dumas

    Image

    MEMBRANE
    Membrane perpétue avec talent la tradition noise française des années 90 (Portobello Bones, Condense, Tantrum) à laquelle le groupe associe une force de frappe plus hardcore à rapprocher de formations telles que Breach ou Unsane. L’impact scénique de Membrane leur a permis de se produire aux côtés d’Unsane ou encore Dillinger Escape Plane et d’investir des festivals importants (Eurockéennes, Printemps de Bourges). Signé sur Basement Apes Industries, le groupe a récemment sorti un EP, « Utility Of Useless Things » enregistré par Serge Moratell. Sombre, haletant, dévastateur !

    http://www.blindprod.com
    Discographie :
    Crash, autoproduction, 2001
    Spiral, autoproduction, 2002
    Stage Box (EP), autoproduction 2003
    Utility of Useless Things (EP), Basement Industries 2004

    DANISHMENDT
    Danishmendt revient quant à lui aux affaires après un changement de line-up cet hiver. Changement de line-up qui influence la musique, puisque le noise chaotique de la première version se transforme petit à petit en musique moins rapide, plus lourde et suggestive, sombre, à la croisée des chemins entre Neurosis, Crowbar ou Condense… L’été et l’automne 2005 s’annoncent chargés pour le quintet parisien : tournée avec Membrane, concerts, enregistrmeent d’une demo en octobre…

    http://www.danishmendt.com
    Discographie :
    Démo live 6 titres, autoproduction, 2004

    SONS OF FRIDA
    Sons of Frida, ce sont 4 musiciens amateurs de créations déstructurées, bruits parasites ou autres larsens, boucles, ambiances aériennes ou violentes déflagrations sonores. Adeptes de la noirceur viscérale de groupes tels que Sigur Ros ou Godspeed You! Black Emperor ne pourront que se délecter des ambiances délivrées par le quartet. Emotion, intensité, mélodie, tout y est !

    http://sofrida.free.fr
    Discographie :
    Toboggan, LP, autoproduction, 2005
    25 days, Ep, autoproduction, 2004

  9. damien luce says:

    ehehe ca donne envi!!!!! merçi pour tous ces renseignements!!!!!!

  10. Florent says:

    Bah écoute, viens prendre un petit sauna le 7, alors ;-)
    Ca va friter, et Sons Of Frida c’est vraiment bon aussi !
    YEAH BABY !!!!

  11. Mathieu danishmendt says:

    Oyé oyé les gens : voici les dates de derniere minute concernant la mini tournée de MEMBRANE et DANISHMENDT :

    07/10 : Paris, Saphir 21, 18h00 : MEMBRANE + DANISHMENDT + SONS OF FRIDA
    08/10 : Rennepont (52), salle municipale, heure à déterminer : MEMBRANE + DANISHMEDNT
    09/10 : Besançon (25), La Cremerie, 20h00 : MEMBRANE + DANISHMENDT

    Tentends jeune gaillard?

  12. Mathieu danishmendt says:

    c’est dans deux jours!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *