The Bled – Found in the Flood

8 Commentaires      1 343
Style: émo/metal/hardcore chaotiqueAnnee de sortie: 2005Label: Vagrant Records

2ème album de ce combo américain, le premier ayant fait son petit effet en 2003 avec un Pass the Flask faisant figure de bombe hardcore moderne, féroce et chaotique, un hardcore inspiré par Refused ou Converge mais boosté au chaos et aux incursions mélodiques façon émo, un peu à la façon d’Everytime I Die.

Une première réussite tout de go, ok, mais est-ce que le groupe pouvait tenir sur la longueur? Refaire une copie carbone de Pass the Flask n’aurait pas eu grand intérêt, surtout qu’ils ne sont pas seul sur leur créneau, ils ne leur restait donc qu’à se risquer un album légèrement différent tout en tentant de lui insuffler la même trempe.

Des changements, il y en a sur ce nouvel album. Le plus évident est un appel de la mélodie claire qui culmine sur « Antarctica » et ses voix claires omniprésentes ou « Daylight Bombings » et ses voix désabusées façon Blood Brothers. Il y a aussi l’esprit un peu plus émo/punk de certains titres, qui délaissent la technicité flamboyante du 1er album pour un rendu plus direct, comme sur « Hotel Coral Essex ». Ces titres sortent clairement du style qu’on leur connaissait, ainsi que le single « My Assassin », limite ado nunuche par moments.

Toutefois, on est pas non plus dans le retournement de veste total, le reste de l’album rappelant les éléments qui plaisaient dans le 1er album, tornade de riffs saccadés sur des rythmes sans cesse changeant, dissonnance et agressivité, célérité et énergie débordante, et une voix hurlée surpuissante. Et puis les titres chantés sonnent finalement plutôt pas mal, reste seulement l’étonnement d’entendre une imitation flagrante de Muse (vraiment bien gérée) sur « Antarctica » alors que le chanteur emprunte majoritairement des cris rageurs.

Cet aspect de l’album déroutera sûrement une bonne partie des fans de la première heure, qui auront l’impression d’être trahis par ces incursions dans le radiophoniquement correct, tant pis pour eux car avec « Guttershark », « Millionaires » ou « With An Urgency », le groupe se ratrappe largement dans le domaine du hardcore rentre-dedans en proposant des morceaux dignes du meilleur du 1er album. Aucun fan ne pourra dénier qu’on retrouve le The Bled conquérant et chaotique sur « Last American Cowboy » ou le bien technique « She Calls Home ».

Je trouve même ce nouvel album plus travaillé, la variété lui bénéficie, là où Pass the Flask est un album parfois assez difficile à suivre, Found in the Flood est beaucoup plus digeste, moins désordonné, qui s’écoute d’une traite sans lassitude.

L’appel du titre calibré radio -sûrement implicitement dû à leur passage sur le label Vagrant- se fait ressentir sur le single “My Assassin », sûrement le titre le moins intéressant de l’album et qui dénote un peu mais au final pas de désappointement, le groupe réussi un certain adoucissement sans compromettre la qualité. Les morceaux calmes sont tout autant travaillés, jamais faciles et la nouvelle direction de certains morceaux bien tournée, l’énergie, la fougue, et une rage sûrement pas refoulée sont toujours présent et ça fait pas de mal, surtout que le chanteur en élargissant son panel vocal en devient vraiment impressionnant. Le groupe s’en sort très bien au final et les amateurs de toute cette vague émo à tendance chaotique devraient s’y retrouver forcément. En tous cas, personnellement j’accroche sur cet album qui tourne régulièrement che moi.

  1. hotel coral essex
  2. guttershark
  3. my assassin
  4. antarctica
  5. she calls home
  6. last american cowboy
  7. daylight bombings
  8. millionaires
  9. with an urgency
  10. i don’t keep with liars anymore
jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 493 articles sur Eklektik.

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

8 Commentaires

  1. wakos says:

    Tout à fait d’accord avec la chro !!! Très bon album varié et que s’écoute comme la suite logique de Pass the flask

  2. Pierre says:

    Il est en tout cas beaucoup mieux que le (aller je vais me faire des ennemis…) trs mauvais pass the flask!

  3. drommk says:

    très bonne chro. J’aurais ajouté que « My Assassin » serait une bonne chanson sans le refrain à 2 balles. Il est quand même moins bon que Pass the Flask qui est un chef-d’oeuvre

  4. Julien says:

    Ca à l’air pas mal vu les influs !!! :P

    HS : Pierre, tu es le Pierre d’Overcome ?

  5. Pierre says:

    t’aimerais bien, ca te ferais d cds gratos mais non, pierre comme les je ne sais cobien d’autres millions de pierre

  6. Julien says:

    LOL, non ça n’a rien a voir, je voulais juste savoir ! ;)

  7. krakoukass Krakoukass says:

    Quel caractère ce Pierre… T’es pas le Pierre de la Star Ac’ sinon ?

  8. Pierre says:

    Je ferais honte à mes parents d’avoir une gueule pareille…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *