Dimmu Borgir – Stormblast 2005

3 Commentaires      1 172
Style: black metalAnnee de sortie: 2005Label: Nuclear Blast

Refaire un album aussi culte que Stormblast ? Voilà une idée saugrenue. Bref, après le départ à coup de new rock aux fesses de Nick Barker, les hérissons norvégiens ont fait appel à la crème de la crème des batteurs norvégiens en la personne de Hellhammer (Mayhem, Winds, Arcturus etc etc….). Alors bon, l’achat est il vraiment justifié ? Voyons…

Premier choc, la jolie intro de piano est passée à la trappe. Ca fait d’autant plus chier qu’elle était excellente et permettait de démarrer l’album en douceur et en noirceur. Une vague intro de pluie, de vent et de loups et shbing, ça décolle. Evidemment le son est limpide, ultra agressif, la batterie de Hellhammer se reconnaît à des kilomètres et la voix est exactement ce que nous sert Shagrath depuis quelques années. Du Dimmu next gen qui joue du Dimmu old gen, c’est comme si Mayhem re-enregistrait son De mysteriis avec un son d’aujourd’hui. Forcément le charme n’agit pas de la même manière. Sans doute que pour juger ce nouveau cru du Stormblast il aurait fallu ne pas connaître l’original, mais voilà, je connais l’original, j’adore l’original et cette re-sortie est pour moi un sacrilège.

Je commencerais dans les critiques par gueuler contre l’utilisation des claviers. Bordel le Stormblast ancien était bourré de nappes de claviers jouées à merveilles par le regretté Stian Aarstad. Ici, ils ont du enfermer le pauvre Mustis au fond d’une boite au vu d’un clavier mis complètement en arrière plan, englouti au milieu des riffs ultra puissants et de la batterie au jeu mécanique. « Alt Lys Er Svunnet Hen » est le plus frappant exemple de cet outrage. Alors que le morceau original offrait le premier plan au clavier laissant aux autres instruments les miettes du son, le nouveau écrase complètement le clavier au point que celui-ci devient purement et simplement anecdotique. Ne parlons même pas de « Sorgens Kammer », morceau instrumental sur l’original, remplacé par une bouse. OK ce cas est un peu différent, Stian ayant gentiment piqué la musique du jeu Agony bien connu des joueurs d’Amiga en s’en appropriant les droits et sans citer nulle part de crédit pour l’œuvre originale. Alors dans ce cas là j’aurais préféré qu’ils dégagent le morceau purement et simplement au lieu de le remplacer par une crotte en refilant le même nom. On va quand même pas me dire que Mustis (qui a quand même composé en partie « Progenies of the Great Apocalypse » excusez du peu) n’était pas foutu de nous sortir une autre pièce instrumentale dont il a le secret.

Deuxième point sur lequel je voudrais revenir, la voix. La voix de Shagrath en 1996 était bien évidemment différente de la sienne 10 ans après. Et cette voix imparfaite, mise légèrement en retrait pour masquer son manque d’assurance, participait à l’ambiance globale d’un groupe qui cherchait à se faire plaisir. Ici c’est l’artillerie lourde, on nous balance des vocaux surpuissants, écrasant même la musique. Dommage.

Troisième point, à la limite refaire le bouzin pourquoi pas mais dans ce cas autant utiliser les nouveaux éléments du groupe. J’ai déjà assez râlé sur le clavier je n’y reviendrais pas mais pourquoi ne pas avoir pris quelques risques avec Vortex qui aurait pu pousser la chansonnette à certains endroits, bah non. Alors on va me dire « ouais mais il était occupé dans Arcturus le coco » qu’on me fasse pas croire qu’il aurait pas donné 5 minutes de son temps pour son groupe.

C’est extrêmement délicat de juger ce disque à sa juste valeur, comme je le disais plus haut. Et ça l’est d’autant plus quand on nous refile un promo qui bouffe la moitié du morceau. Et comme Stormblast joue justement sur des introductions à rallonge, forcément zapper la moitié du morceau c’est zapper tous les moments où ça joue vraiment. Comme je l’ai dit, refaire un album ayant atteint le statut de culte chez beaucoup est un pari risqué. Refaire un album sans ses anciennes imperfections revient par la même à le priver de tout ce qui le rendait unique. Un album de qualité n’a aucune difficulté à vieillir, regardons De Mysteriis de Mayhem, regardons Heaven Shall Burn de Marduk, regardons les premiers Bathory, la trilogie légendaire de Darkthrone

Pas de note donc, pour cet album qui sent le merchandising à plein nez. Si je notais la qualité de l’album je ne pourrais pas m’empêcher de repenser à l’ancienne version de Stormblast et je ne pourrais par conséquent pas m’empêcher de le saquer ce Stormblast 2005.

Autant acheter l’ancien Stormblast que l’on doit trouver pour une bouchée pain dans toutes les bonnes boulangeries plutôt que d’aller soutenir ce genre de pratique. On attendra plutôt le nouvel album des norvégiens, ou on se tournera vers les side project de ces jeunes gens dont un prometteur avec Lex Icon de Kovenant : Chrome Division , dont la sortie est pour bientôt et dont j’essaierais de vous reparler en temps voulu.

  1. alt lys er svunnet hen
  2. broderskapets ring
  3. nar sjelen hentes til helvete
  4. sorgenskammer – del ii
  5. da den kristne satte livet til
  6. stormblast
  7. dodsferd
  8. antikrist
  9. vinder frau en enson grav – apenbaring ab dommedag
  10. abmaktslave

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

3 Commentaires

  1. DanTheSick says:

    Toi t’es dans le genre pas content hein? J’ai tous les albums de Dimmu et oui le Stormblast original. Le premier que j’ai acheté était Darkness Enthrone. Stormblast était le deuxième et je l’ai toujours aimé.

    Cependant, la production était atroce. La seul affaire pire qui m’est été d’entendre c’était Cruelty and the Beast.

    (j’ai réécouter Stormblast avant d’écrire ça) Faut quand même entendre ce qui se passe. On entend juste un filet de clavier et de voix et une track de drum pareille du début à la fin de l’album. Bon, tout de même de bons passages au travers.

    J’ai hâte d’écouter le nouveau.

  2. clothaire says:

    franchement, je ne sui pas d’accord avec toi sur tous les points. D’abord l’intérêt de reprendre un premier album me paraît évident. D’autres, comme maiden ont déjà repris de vieux morceaux à la sauce moderne et franchement ca pête grave. Ceci, à mon sens, ne correspond pas forcément à un coup marketing mais à une façon de dire, voila ce que nous aurions fait à l’époque si on avez eu du matos. Perso, j’adore stormblast « old school » mais franchement, le son craint, on dirait qu’ils ont enregistés à 30 m des micros.Effectivement, ils ont fait disparaître les clavierrs alors qu’ils flinguent justement là-dessus et c’est dommage. C’est sur qu’il aurait pu mieux faire vu leurs denriers album (je pense surtout à death cult ), mais dans l’ensemble c’est quand même une bonne resucée.
    Voila, tout ca pour dire que je te trouve « trop » critique, tout en respectant ton avis ma foi bien argumenté, et qu’il y a quand même du bon dans ce projet.

  3. Celin says:

    Vraiment pas content le type apparemment ! :))
    Ma foi je dois dire que tu as raison sur certain points. L’ambiance sombre est retranscrite de façon différente mais c’est tout de meme bien fait. Les guitares sonnent totalement différemment et c’est clair ça a pluss de pêche. C’est sur ils auraient pu s’en passer car le Stormblast de 1995 était bien plus que convaincant et sonnait tellement plus original mais bon…La batterie déchire sur cette nouvelle version !tellement plus puissante et prenante, un mur de batterie jouissif.
    Bref, tout ça pour dire que tu as été il me semble un peu trop catégorique et c’est fort dommage. ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *