Explicit Clowns – Sous Les Mots, des Larmes

6 Commentaires      816
Style: hardcore moderneAnnee de sortie: 2005Label: Lacrymal Records

Quand un groupe néo métal toulousain découvre Breach, Unfold ainsi que toute cette scène introspective et brutale, la métamorphose fait mal !
A cent mille lieu de leur premier Ep Des maux, les Explicit Clowns ont pris le temps pour composer des titres lourds et mélancoliques dont la principale mission est de nous mettre la corde au cou ! Leurs armes ? Des textes sombres, des hurlements entrecoupés de mélodies pesantes, des riffs « Unfoldien » sentant bon la fin du monde, bref tout un tas d’outils musicaux délicieusement noires et incandescents.

Leur nouvel Ep débute par une jolie intro instrumentale « Prélude », entrecoupée de lignes mélodiques, de riffs joués rapidement insufflant un côté hargneux, un sentiment d’urgence. Les bougres savent maintenant bien manier les émotions.

Le titre « Fuir » est un building se fracassant sur nos pauvres têtes ! On rentre tout de suite dans le cœur du sujet des Explicit Clowns, dans la noirceur de l’âme humaine :
« Je navigue dans l’océan, sombre et calme, pas la moindre vague pourtant le ciel est menaçant »
Un morceau qui montre que les Toulousains ont bossé dure pour nuancer leurs ambiances. De la colère à la tristesse, de l’indignation à la haine, on passe d’une émotion à une autre sans difficulté. « Fuir dans l’imaginaire, loin. Fuir cette réalité vulgaire, loin. Frappant de tout son poids, la réalité me rattrape et me sort de ma torpeur. » Ils ne seraient pas un peu schizophrène les Explicit Clowns ? Auraient ils peur tant que ça… face à la sombre réalité ? Le texte y répond : « Je pars à la dérive, au plus profond de moi. »

Mes amis, préparez vous au voyage. Attachez votre ceinture, direction l’enfer avec le titre « Saint Feliu », celui où les sentiments de la folie et de la colère sont les plus palpables. En toile de fond, les Explicit Clowns tissent une musique lente, sombre et triste qui nous enlève tout espoir. Rangez les lames de rasoir !

Il reste tout de même des clins d’oeil au néo metal au début d' »Ogive » mais les Explicit clowns poursuivent ensuite le titre sur un terrain d’un metal/hardcore plus brutal et direct, à la manière d’un Arkangel. Moins dark, « Ogive » est peut-être un titre plus « catchy » mais c’est à mon goût le morceau le plus faible de l’Ep, un peu en décalage par rapport aux ambiances des autres compositions.

Le morceau « Obsession » commence avec une belle mélodie crépusculaire : « Enfermée dans mon esprit, l’obsession mûrie, et n’en devient que plus lourde à porter ». Entre nous on peut se poser cette question, que fait-on quand une chose nous obsède ? Réfléchissez bien !!! Explicit clowns nous explique adroitement le chemin sinueux que parcours cette sensation d’obsession dans notre esprit. Avec toutes les conséquences de cette pensée, qui entre autre peut nous pourrir la vie. Magnifique texte, félicitation !

Le larsen final de « Obsession » introduit le dernier titre de l’album « Des larmes », morceau dans la lignée du reste de l’Ep, où des riffs pachydermiques se croisent avec des arpèges représentant le déclin. Les textes sont toujours aussi sombre : après des hurlements rageurs, une voix claire s’écrit « Pour moi l’avenir semble incertain, le sentier qui était le chemin s’enfonce, s’enfonce, s’enfonce plus profond encore. Sous cette avalanche d’effroi où est la main tendue vers moi. » J’en ai des frissons jusqu’en bas du dos !

Après des tonnes d’écoutes je n’arrive finalement pas à me décrocher de cette galette. Monsieur les Explicit Clowns, j’adhère entièrement à votre nouvelle évolution. J’espère que les auditeurs seront assez curieux pour aller à la rencontre de votre univers glauque et finalement étouffant.

9/10

  1. prélude
  2. fuir
  3. saint féliu
  4. ogive
  5. obsession
  6. des larmes
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

6 Commentaires

  1. fewz says:

    intéressant ça! Explicit clowns je connaissais d’avant… Ils jouent toujours sur des 7 cordes??? jvé écouter le mp3… je reviens plus tard.

  2. Florent says:

    Ah ben si je me gourre aps, en concert à Orléans le 06/01/06 avec entre autres Danishmendt ;-)

  3. jonben jonben says:

    ah beh tu nous diras comment c’était alors Florent

  4. Florent says:

    Bon déjà le mp3 en écoute c’est pas ma came, mais faut reconnaitre que c’est bien en place tout ça ;-)

  5. John says:

    If only they could change their name…. Explicit-Clown… because of this ugly name, lot of people think it’s a bad nü-metal band…u know like insane clow possee or same shit… :(

  6. meryem says:

    hy how are evrery bady

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *