System Of A Down – Hypnotize

19 Commentaires      2 128
Style: neo metalAnnee de sortie: 2005Label: American Recordings

Bon bah ça va encore râler dans les chaumières, et ce nouvel album va encore diviser les foules. Finalement on va faire simple : ce que vous pensiez de Mezmerize, vous allez le penser de Hypnotize, et la gémellité annoncée est incontestable à l’écoute de ce nouvel opus.

Il est vrai que de prime abord Hypnotize paraît plus brutal que son grand frère. La faute à un démarrage en trombe, avec les furieux et très thrash « Attack » et « Dreaming », là où Mezmerize commençait plus gentiment avec « Soldier Side Intro » et « B.Y.O.B. ».

Mais à y regarder de plus près et sur la longueur, on constate que la paire Mezmerize/Hypnotize est remarquablement homogène, et ne constitue au final qu’un seul album de près de 76 minutes (le 2ème contenant un titre de plus pour 40 minutes de musique). On pourra encore aujourd’hui reprocher au groupe de n’avoir donc pas sorti un seul album (ou double-album) directement, puisqu’en plus, les packaging des 2 s’emboîtent de fort belle façon (avec un petit bord cartonné prévu pour) pour réellement constituer un double objet ma foi plutôt joli.

Considérations mercantiles ou pas, on n’aura qu’à se dire qu’on a eu bien le temps de se familiariser avec le 1er volume, avant d’avoir le second entre les mains. Et puis finalement avoir deux opus de SOAD la même année, c’est plutôt une bonne chose.

En tout état de cause comme je le disais au début, ceux qui n’aiment pas Mezmerize n’aimeront pas Hypnotize, c’est évident puisque les morceaux de l’un auraient pu atterrir sur l’autre et vice-versa.

Mais on va peut-être éviter de râler et de reprocher les même choses au groupe, car on frôlera le radotage et la sénilité prématurée : non cet album n’est (toujours) pas original, non il ne surprend (toujours) pas.
Mais putain qu’est-ce qu’il est bon !

En dehors d’un « Hypnotize » un peu trop facile, et d’un « Lonely Day » mou et chiant, le reste c’est que du bonheur ! Rayon puissance on a « Attack » et « Dreaming » donc, mais aussi le superbe « Holy Mountains ». Rayon SOAD burné mais plus mélodique (et super bien envoyé) on a des brûlots comme « Stealing Society », « Tentative » ou encore « Kill Rock N’ Roll ». Rayon « douceur » prenez le très bon « She’s Like Heroin » et surtout le magnifique « Soldier Side » qui se termine comme se commence « Soldier Side Intro » sur Mezmerize, en version plus saturée quand même, mais de toute beauté. On trouvera même les traditionnels moments de folie avec « U-Fig » et surtout « Vicinity Of Obscenity » et ses paroles ridicules (« banana terracota pie ! ») qui laissent la part belle au phrasé si caractéristique et impressionnant de Serj Tankian.

Alors bien sûr comme Hypnotize est le jumeau de Mezmerize, Daron Malakian est toujours aussi présent, il chante maintenant autant que Tankian voire plus par moment. Ses détracteurs pourront encore s’en prendre à son chant nasillard certes, mais faux certainement pas, comme sur « Lonely Day » qui est intégralement chanté par lui (comme pouvait l’être « Lost in Hollywood » sur Mezmerize), Tankian étant relégué aux choeurs.

Un bien bon album donc, auquel je ne repocherais pour ma part (et comme je l’ai déjà fait avec Mezmerize, restons logique) que sa production identique à celle du grand frère puisqu’assurée encore une fois par le sagouin en chef Rick Rubin, qui n’est visiblement plus foutu de bien faire sonner un album, sans le saturer abominablement dans les aigus (ça croustille méchamment dans les enceintes).

On se permettra juste, la page Mezmerize/Hypnotize tournée, d’espérer et de souhaiter que le groupe prenne quelques risques pour la prochaine fois.

En attendant moi je me retire et vous laisse vous déchaîner dans les commentaires…

  1. attack
  2. dreaming
  3. kill rock’n’roll
  4. hypnotize
  5. stealing society
  6. tentative
  7. u-fig
  8. holy mountains
  9. vicinity of obscenity
  10. she’s like heroin
  11. lonely day
  12. soldier side
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 893 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

19 Commentaires

  1. cava76 says:

    On peut se déchainer ? TOUTES DES SALOPESSSS … ah pas sur ça ? Ok..
    Ben alors je dirai que le groupe régresse d’album en album, que Toxicity reste leur meilleur à ce jour, qu’ici le son est pourri de chez pourri , on est bien d’accord.
    Le riffs sonnent moins metal qu’auparavant et c’est ça qui me gêne le plus en fait.

  2. jonben jonben says:

    Bouhou nullos cet album, krakou au bucher!!!
    Je dis pas qu’il est nul mais il m’a franchement très rapidement saoulé, c’est vraiment une grosse redite de Mesmerize en moins bien pour moi. Trop de passages ressemblent à s’y méprendre à Mesmerize, je ne vois pas l’intérêt, que ce soit au niveau riffs, façon de chanter et paroles c’est exactement la même chose.
    Ils auraient dû faire un seul album avec les meilleurs morceaux des 2 plutôt que 2 albums moyens.

    Je suis le seul à trouver cet album plus mou que le précédent? Aucun morceau ne booste comme Cigaro ou BYOB.

  3. krakoukass Krakoukass says:

    Bah ouais je vois pas où t’as vu plus rapide que « Attack » sur Mezmerize… Je cherche encore… Et puis je pense qu’il faut considérer Mezmerize et Hypnotize comme un tout. Dans ce cas il est aberrant de parler de redite, puisque tout a été enregistré en même temps. Pour moi il faut voir ça comme un seul album, comme Kill Bill 1 et 2 ne forment qu’un seul et même film…

  4. krakoukass Krakoukass says:

    Et puis « 2 albums moyens » je te rappelle que t’as foutu 16 à Mezmerize le moyen…

  5. Pierre says:

    je n’ai toujours pas écouté l’album (ah j’entends déjà les « ta gueule alors ») mais j’ai lu les interviews de SOAD et ils considèrent (comme le dit krakou) que les 2 albums forment un tout (ce n’est pas innocent si cet album fini comme l’autre commence) et qu’il ne faut pas les dissocier si on veut comprendre le boulot qu’il y a derrière et donc le sens voulu. Pour l’instant je m’accroche donc plus à l’avis de krakou mais j’en saurais d’avantage qd j’aurais écouté l’album.
    Après qu’on n’ apprécie pas l’album parcequ’il est moins aggressif ou parce qu’on n’aime pas la tournure qu’a pris SOAD c’est autre chose, mais je pense que l’on ne peut pas comparer ces deux albums sur le fond. La forme, elle, est peut être différente, certes.
    Enfin, voila pour mon banana terracote pie ou ma poire si vous préférez

  6. Pierre says:

    oops

  7. wakos says:

    Ben je trouve que cet album n’est pas si mal et qu’il « colle » assez bien avec Mesmerize. Je trouve tout de même que ce dernier s’esouffle et se répète à partir de « u-fig », enfin, il faudrait que je le réécoute autrement qu’en faisant mon ménage vous me direz ;o)

  8. Rico says:

    J’ai écouté aucun des albums aprés Toxicity mais le truc qui me choque, c’est qu’ils sortent deux albums qui peuvent en faire un seul, je parie en plus qu’ils sont tout enregistrés lors de la même session.

    Soad au bucher !!!
    Il faut nettoyer les majors au karsher !!!!

  9. jonben jonben says:

    Eh Rico arrête ton char, ta croisade est destinée à tomber à l’eau. 90% de la population est prêt à avaler de la daube. T’es trop élitiste!
    Je ne parle absolument pas de SOAD qui assurent carrément dans leur style. Voir mon report de leur concert au Trabendo… 8)

  10. Ilhan says:

    je sais pas ce que vaut ce groupe maintenant. leurs débuts apportaient un peu de fraicheuir, et même ce toxicity, qui comportait la dose de mélodie mielleuses a souhait, n’étais pas désagréable, voir surprenant.
    Pas écouté les 2 derniers donc, mais un énorme coup de gueule : C’est quoi ces pochettes? elles sont grave laide !!!!

  11. Pierre says:

    c’est le père de je ne sais plus qui dans le groupe qui les a faites

  12. Rico says:

    @Jonben : c’était une boutade, j’en ai rien à foutre des majors !

    Par contre Soad, je les ais vu au zenith avec Dillinger en premiere partie, et bien, c’était bien naz surtout à cause du guitaristes qui n’assurait pas du tout. Vaut mieux pour eux qu’ils se soient amélioré.

  13. jonben jonben says:

    Je les ai vu au Trabendo c’était bien mais apparemment c’était assez exceptionnel, le guitariste n’est pas des plus fiables sur scène, que ce soit alcool ou drogue plus star-system ils sont bien attaqués quand même, et ça se ressent niveau jeu.

  14. Pierre says:

    pourri, mesmerize ca passe plutôt bien mais là…attack (ça commence mal) et le reste (ça s’empire)…je veux bien prendre la défense de leur double album mais ce dernier est vraiment pas bon

  15. greg says:

    il y a beaucoup de groupes qui aimeraent faire des albums « pourris » comme hypnotize ou mesmerize…
    Mais tout reste une question de goût.

  16. Laura says:

    Je suis daccord dans le fait que Mezmerize et Hynotize sont deux albums qui fusionnent. Pour ma part j’ai préféré Mezmerize bien que Hypnotize ne m’a pas déçue. Il est un peu mou et rébarbatif. Les premiers albums resteront bien sur les meilleurs. Même si aujourd’hui SOAD fait un travaille different c’est un groupe dont je ne me délecte pas et que je respecte pour l’euphorie qu’il transmet ! Surtout quand on pense qu’il n’y a qu’une seule guitare.

  17. philostone says:

    SOAD, l’exemple type du groupe qui a vendu son âme…Ah si j’étais riche…

  18. lou says:

    ce groupe est le meilleur groupe de neo ils ont tjrs fait des choses absolument géniales et ces 2 cds sont absolument magnifiques

  19. SysTooL says:

    Un groupe qui a su révolutionner un peu le monde du metal avec son premier album puis « Toxicity », de vrais monuments, mais ce diptyque « Mezmerize/Hypnotize » ne restera pas dans les mémoires, à mon sens…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *