Library Tapes – Alone in the Bright Lights of a Shattered Life

Pas de commentaires      871
Style: post-rock ambiantAnnee de sortie: 2005Label: Resonant

L’appartenance par l’apparence est l’une des premières pulsions de socialité. Library Tapes illustre très bien ce fait, même si cela peut paraître paradoxal étant la musique jouée par ce duo suédois. En effet, les deux hommes jouent un post-rock sombre, intime qui semble se complaire dans sa solitude, il est donc contre-nature qu’ils s’affilient a quoique ce soit. C’est pourtant ce qu’ils ont fait avec leur artwork.

Effectivement c’est la superbe pochette de l’album, qui n’a pas manqué d’attirer mon oeil au milieu de toute la pléiade de disques, qui me fait parler de cette pulsion. La photo gris sur gris, présentant une structure métallique dépouillée créant du volume avec du vide, rappelle immanquablement les premiers albums de GY!BE ou encore de Set Fire To Flames. Une photo qui, dès le premier coup d’oeil, laisse deviner la musique qui se cache derrière. Une musique dépouillée, grisâtre, désertique.

Malgré cette imagerie et cette sensibilité similaire, la musique de ces suédois est bien moins prévisible qu’il y paraît. Loin des arrangements pseudo-symphoniques de certains, Library tapes joue l’épure avec un piano et une guitare qui se passent volontiers de batterie, lui préférant des sons de terrains vagues, des samples de grandes villes lointaines et rugissantes, ou au contraire de la vie quotidienne (« In Safe Place… Somewhere Near… »).

Du premier au septième et dernier titre, tout transpire la sincérité et la simplicité dans ce qu’elle a de plus touchant. Emotions captées grâce la spontanéité de l’enregistrement qui n’a duré que trois petits jours. Le duo vise juste pendant cette grosse demi-heure où chaque note, chaque bruissement nous transperce de par en par, nous laissant hébété, seul avec nos blessures, nos écorchures, notre vérité, nous-mêmes .

Une musique faite pour la méditation, faire le point, se recentrer sur soi-même, ou mieux, sur certaines choses réellement importantes. Une musique qui aide à se sentir seul, sinon qui atteste de la solitude pour mieux la contester.

Un très beau premier album, à tout point de vue.

  1. broken piano pt.2
  2. …in a safe place … somewhere near your heart…
  3. the leaves have left us
  4. cold leaves for the violent ground
  5. the scratches on the window in the doors of each cell
  6. broken piano pt.1
  7. alone in the bright lights of shattered life
Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *