Mastodon – Call of the Mastodon

10 Commentaires      2 176
Style: sludge progressifAnnee de sortie: 2006Label: Relapse

Mastodon fait ses premiers pas discographiques en 2001 avec l’EP Lifesblood sorti sur Relapse avant de connaitre le succès qu’on leur connait avec leur 2 albums studio. Relapse qui profite de l’engouement envers le groupe pour sortir un maximum d’objets les concernant avant leur départ pour une major pour leur prochain album studio.
Ce Call of Mastodon est donc une réédition de l’EP, Lifesblood, additionné de 4 titres supplémentaires apparemment enregistrés au cours de la même session, ce qui en fait les 9 premiers morceaux qu’aient jamais composé et enregistré le groupe. On pourrait crier à l’opportunisme mercantile mais l’EP étant épuisé, c’est donc plutôt louable de le ressortir, en plus remixé et remasterisé, sauf que je me demande pourquoi ils ont décidé de lui donner un autre nom.

On a donc affaire à des ébauches de ce que sera le son de Mastodon sur leurs 2 albums, d’ailleurs beaucoup de riffs rappellent des passages de leurs 2 albums. Les 9 morceaux proposés ici sont tout de même plus bruts de décoffrage, moins nuancés et progressifs, mais tout de même de bonne facture et les amateurs des 2 premiers albums devraient s’y retrouver sans problème.
Bien sûr on atteint pas le talent des 2 albums du groupe, mais le niveau est déjà là, on remarquera seulement immédiatement des voix plus approximatives et une approche plus agressive. « Hail to Fire » ou « Battle at Sea » (on retrouve déjà les thèmes récurrents des paroles du groupe) sont particulièrement réussis, rapides à la limite de la frénésie. La batterie est bien sûr explosive, Brann Dailor martellant ses fûts avec toujours autant de vivacité, envahissant le spectre sonore de ses roulements de toms. Le jeu des 4 gaillard est d’ailleurs déjà des plus précis lors de ce 1er enregistrement, l’exécution est millimétrée, il faut dire que les 4 membres ont de la bouteille, tous avaient une dizaine année de jeu en groupe derrière eux avant de créer Mastodon.
D’ailleurs en parlant de ça, le guitariste blond et le batteur de Mastodon, avant de passer brièvement au sein de Today Is The Day, jouaient dans un groupe -obscur mais fortement recommandé- de thrash progressif, Lethargy, injustement méconnu dont l’album est quasiment introuvable.

En bref cet album est vraiment recommandé aux fans de Remission et Leviathan, tout amateur du groupe devrait découvrir leurs débuts, ne serait-ce qu’histoire de patienter avant le nouvel album.

7/10

  1. shadows that move
  2. welcoming war
  3. thank you for this
  4. we built this come death
  5. hail to fire
  6. battle at sea
  7. deep sea creature
  8. slickleg
  9. call of the mastodon
jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 497 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

10 Commentaires

  1. kollapse says:

    Sortie interessante pour ce qui est des inédits, plus agressifs et bien bons en effet, ainsi que pour réécouter les titres issus de « lifesblood » remasterisés. 7/10

  2. Hallu says:

    Perso je suis pas d’accord ça n’a pas grand chose à voir avec ce qu’ils ont fait par la suite, ici c’est beaucoup plus cru, bourrin, technique et décevant. Pas grand chose de vraiment accrocheur, on sent qu’ils n’en étaient qu’à leurs débuts et qu’ils avaient vraiment encore à travailler. De plus vendre un truc de 29 minutes comme un album (12$ sur relapse), c’est se foutre du monde, ils auraient quand même pu faire une double release avec le DVD du groupe…

  3. krakoukass Krakoukass says:

    D’accord avec Hallu, je trouve ce « Call of the Mastodon » inutile et allons même jusqu’à dire « naze ». Surtout quand on compare aux albums énormes que sont « Remission » et « Leviathan »… Je ne le recommande pas perso.

  4. DAMIEN LUCE says:

    Moi, je le recomande !!!
    Un album d’une qualité audio beaucoup plus acceptable qu’à l’époque de leur Ep.
    A posséder!!!

  5. jonben jonben says:

    Personnellement, j’ai l’EP depuis l’époque du 1er album donc je connaissais et appréciais déjà 5/9 des morceaux alors forcément ça joue sur mon avis.
    Pour moi certains titres de cet EP sont aussis bons que ce qu’ils ont fait ensuite sur les albums.

  6. Inthese says:

    j’ai découvert Mastodon début 2002 juste après la sortie de lifesblood et même si Remission est pas mal, depuis Leviathan (haha, quelle blague ce disque formaté selon les règles), je me prenais à rêver à un M. plus crû dans la lignée de l’ep. Ce disque n’apporte rien à part de la nostalgie, à l’époque, pas si lointaine (et pourtant) où son coté païen (directement de neurosis) avait la part belle, comparé au polisssage sonique de leviathan.

  7. krakoukass Krakoukass says:

    Polissage, « Leviathan »… Quelle foutaise putain… Enfin je suppose que vaut mieux lire ça qu’être aveugle…

  8. kollapse says:

    Je sais pas tu sais… En tout cas pour un polissage, c’est foutrement bon. Et puis merde polissé, cradé ou quoi qe ce soit, qand c’est de la bonne came c’est de la bonne came. Et « Leviathan » en est, de la bonne came (mode fan off…). enfin bref.

  9. kollapse says:

    J’ai oublié quelques « u » dans le mouvement :-)

  10. inthese says:

    oh tu sais krakou, d’ordinaire, je pense réussir à bien capter l’essence d’un disque (enfin dans mon domaine, puisque je me suis mis des oeillères sciemment (un comportement sujet à discussion)). Mastodon est l’un des derniers groupes sur lequel je me suis penché avant de quasiment abandonner de façon définitive la scène « metal » où je me perdais un peu trop. Et après avoir vraiment été enthousiasmé par Lifesblood et Remission qye je trouvais vraiment explosifs j’ai littéralement été refroidi par Leviathan. Je n’ai jamais compris pourquoi cet album qui a déclenché une telle vague d’euphorie (n’y voyez pas un comportement typique « c’est devenu populaire, j’aime plus, à 24 ans je pense avoir dépassé ce stade depuis quelques années) alors que Remission renfermait bien plus d’idées et avait un son misn convenu. Leviathan a quand même de bons moments mais ce n’est pas l’extase. enfin, on connait tous l’adage: « les goûts etc…. »
    (désolé pour le pavé)

Répondre à Inthese Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *