Confronto – Causa Mortis

5 Commentaires      1 233
Style: vegan metalcoreAnnee de sortie: 2005Label: Burning Season Records

Une véritable scène (metal/)hardcore vegan existe en Amerique du Sud, comportant entre autres Children Of Gaia, Nueva Etica, Nouvelle Gaia, Condolencia, Dasfalto Y Terra, Pecance, qui, malgré le manque de moyens, s’en sort plutôt pas mal.
Confronto de Rio de Janeiro existe depuis sept ans et a à son actif un split avec Children Of Gaia, un premier disque nommé The Insurrection et donc ce dernier Causa Mortis. En clair, le groupe ne débarque pas de nulle part et ne s’est pas vautré dans la vague metalcore américanisé actuelle et ça s’entend !

Confronto officie dans un metalcore très agressif, mix parfait de thrash/death metal avec une dose non négligeable de hardcore. Donc on pourrait encore une fois associer ce groupe à la vague metalcore américaine ? Non, pas tout à fait. On les rapprochera plutôt des Heaven Shall Burn ou Day Of Suffering, enfin plutôt les scènes hardcore straight edge.

La musique proposée sur ce Causa Mortis est sans concessions et très rentre dedans. Rien qu’au niveau du chant, la hargne est palpable. Une voix hardcore bien hurlée, rocailleuse, accrocheuse qui ne varie jamais dans un chant mélodique foireux. Le jeu de batterie est explosif, à la double pédale omniprésente, les riffs sont rapides et efficaces, avec des breaks ici et là et même quelques moshparts. Certes ça sonne comme beaucoup d’autres groupes du genre, c’est à dire du thrash, du thrash, du thrash et un peu de death par moment, mais la personnalité du groupe est bien présente, et ça c’est déjà un énorme plus par rapport à la pelleté de groupes qui proposent un genre de musique proche.
La différence flagrante avec la NWOAHM étant que Confronto a pris soin de ne pas incorporer de ligne mélodiques dans sa musique, le principe du couplet méchant refrain gentil y est banni.

Mais là où les disques précédents péchaient plus ou moins au niveau du son, ici il est parfait ! Monstrueux, en total adéquation avec la musique, bien puissant, agressif. Aucun instrument est mis en avant, tout est bien mixé, le son n’est pas crade ni étouffé et ça rend des compos déjà très bonnes encore meilleures. Du tout bon, et tant mieux.

Les paroles ont toute leur importance dans ce genre de groupes : oppression, révolte, amour, haine, indignation, esclavage, tout ça est passé en revue par le groupe. Ils affirment que le mouvement straight edge ainsi que le mouvement vegan ne changeront pas le monde, mais qu’il est important d’avoir des convictions personnelles. De plus, Confronto a une personnalité politique particulière du fait que les membres viennent du tiers-monde, donc que leur conception n’est pas européenne/ américaine. Et ce n’est pas négligeable non plus.

Pour résumer, ce Cause Mortis est une très bonne production, hargneuse, efficace, et personnelle. Même jeune, certains groupes ont une identité. Et dans ce genre de musique, c’est très rare. Un gros réussi qui prouve que ce genre n’est pas aussi indigne d’intérêt qu’on le dit.

  1. vale da morte
  2. de igual para igual
  3. negaçao
  4. causa mortis
  5. exclusao
  6. trilha de sangue
  7. confronto
  8. um direito que respeteim, uma justiça que cumpram
  9. tempo zero
  10. um ano e um dia
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

5 Commentaires

  1. Veusti says:

    Ce titre, Vale Da Morte déboite tout ! xConfrontox est un vraiment un pur groupe !

  2. Crusto says:

    C’est celui que j’aime le moins :-D
    Ecoute Negaçao ou Exclusao tu verras!!

  3. Veusti says:

    Je l’ai aussi Negaçao ^^ ! C’est vrai que celui est mieux que Vale Da Morte, il démarre en trombe ! J’adore les riffs qu’ils ont avec leur son super aigu par moment (les harmoniques je crois).

  4. Ilhan says:

    Yep en ce moment en metal hardcore ils déboitent bien les brésiliens.
    Le dernier Confronto est bien sympa.
    Dans la liste des brésiliens tu as oublié Asunto et Carahter ^^

  5. Candiria-thon says:

    sont chiliens Asunto ;) mais tous ces groupes déchirent bien, sur scène par contre, Confronto est un peu trop statique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *