Billy Talent – 18 septembre 2006 – Batofar – Paris

4 Commentaires      439

Billy Talent en live… Je les attendais les canadiens. Et je n’ai pas été déçu, même si, restons mesurés, ce concert ne fera pas partie des meilleurs de l’année (la concurrence est trop rude).

Le Batofar est rempli à craquer (l’idée m’a traversé que ce serait un sacré carnage si la péniche coulait, mais ce ne sera pas pour cette fois), plus une seule place à vendre, incroyable de voir l’engouement que suscite le groupe canadien pour ce premier passage en France, et ce alors que la promo autour du groupe et de ses cds est quasiment inexistante dans notre beau pays. Vive Internet donc.

C’est donc après une première partie assurée par <b>Ephen Rian</b> que je ne connaissais pas et que je ne connais toujours pas puisque je les ai loupés, que Billy Talent débarque sur scène vers 21h20.

La bonne humeur et l’énergie sont les 2 mots clés de cette prestation qui aura duré à peu près une heure. Le chanteur Ben se donne sans compter suant tout ce qu’il peut, secondé qu’il est sur les chœurs par Ian D’Sa, le guitariste co-fondateur du groupe à la coiffure très années 70s.

Le groupe enchaîne donc les brulôts puisant tant dans le premier album (mention spéciale à « River Below » et « Line & Sinker ») que dans le dernier (excellents « The Suffering » ; « Devil in the Midnight Mass »).

Le début de set est toutefois un peu effrayant puisque Ben semble vraiment peiner sur sa voix : il lui faudra en fait simplement quelques morceaux de rodage pour retrouver sa voix, mais il est clair que le rendu est quand même moins bon que sur cd.

Ben communique bien avec le public expliquant que les « filles françaises sont vraiment très jolies », merci pour elles, et remerciant la foule au nom du groupe visiblement ravi de constater que le public parisien est venu en force pour cette première date française.

La température monte, Ben finit torse poil et continue à hurler et s’exciter comme un psychopathe et le constat est évident : la musique du groupe est vraiment taillée pour la scène, les hits se suivent et se succèdent et le public est complètement conquis et il est même parfois étonnant de constater qu’il chante parfois les paroles avec Ben.

Après près de 50 minutes le groupe se retire avant de réapparaître pour un rappel en force avec un « Red Flag » survitaminé suivi d’un « Try Honesty » tout aussi convaincant.

Une heure c’est court, et ce sera ma seule critique : c’est court et la place à 20 euros, c’est tout de même un peu trop par contre. Enfin tant pis, ça ne nous a pas empêché d’y aller, Billy Talent est clairement une valeur sûre sur scène.

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 755 articles sur Eklektik.

Du meme groupe

4 Commentaires

  1. dah-neir dit :

    Pitite question comme ca, sur la vidéo il a déjà « retrouvé sa voix » ou pas encore? Nan paceque je trouve le chant très mauvais…

  2. jonben jonben dit :

    Non. Par contre, sur les 2 autres, c’est mieux non?

  3. Dpipoaf dit :

    [url=][/url]

  4. Dpipxwv dit :

    [url=][/url]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *