Daughters – Hell Songs

9 Commentaires      1 201
Style: hardcore chaotiqueAnnee de sortie: 2006Label: Hydrahead

Hydra Head, encore eux, ont accueilli dans leurs prestigieux rangs les cinq furieux épileptiques de Daughters. Le groupe n’a pas modifié son propos pour autant. On est dans l’exacte continuité de leur précédente sortie, Canada Songs, à ceci près que Hell Songs, non seulement porte bien son nom mais est un poil meilleur.

Daughters c’était ce groupe qui ne peut jouer que des concerts d’un quart d’heure faute d’avoir un répertoire de plus d’une dizaine de chansons, chacune d’elle faisant à peine une minute. On ne retrouve plus ici qu’une seule chanson de moins de 60 secondes. Les titres ont adopté des formats un peu plus conventionnels (avec quelques guillemets). On en retrouve une au « format radio » (3’26) et même une autre de 6 minutes. Si Si! Mias à quoi bon, Daughters et radio: un exemple parfait d’antinomie.

Ne vous inquiétez pas l’évolution n’a touché que la longueur des chansons même si la voix, maintenant plus parlée et théâtrale que criée, transmet toujours ce climat dingue, tout juste bon à enfermer. Un peu comme si vous vous retrouviez dans la boîte crânienne d’un serial killer. En effet, les chuchotements, les jeux de voix soutiennent l’angoisse, la tension et la folie dévastatrice qui emplit chaque recoin de ce disque.

Les guitares sont toujours décousues et stridentes. Les deux guitaristes jouissent dans tous les sens, leurs instruments s’accouplant dans des positions toutes plus vertigineuses et acrobatiques les unes que les autres. Le mathcore des mecs de Providence est toujours aussi noise, barré, épileptique, dense; toujours aussi agréable à l’oreille que des ongles grattant un tableau.

Daughters ne ressemblent qu’à eux-mêmes. Même sur des intervalles plus longs, ils parviennt à garder toute leur folle énergie. Leur chaoscore original, personnel, extrêmiste et totalement dissonant s’affirme incontournable pour tout chaologien ou amateur de musique extrême.

  1. daughters spelled wrong
  2. fiery
  3. recorded in a pyramid
  4. x-ray
  5. feisty snakewoman
  6. providence by gaslight
  7. hyperventilationsystem
  8. crotch buffet
  9. cheers, pricks
  10. the fuck whisperer

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

9 Commentaires

  1. pearly says:

    un terrible album !!!
    moins bourrin que le précédent, notamment sur le chant, plus parlé, plus noisy. Musicalemen, c’est un bric-à-brac démentiel, plutôt unqiue.
    Cela dit, je ne sais pas si je le préfère au précédent, qui avait une touche plus violente, quasi grind par instantd.

  2. Zepekegno says:

    Un des meilleurs albums de cette année!

  3. fewz says:

    @ Zepekengo: carrément!!

  4. xkaosx says:

    dommage que le chroniqueur n’a pas abordé plus le chant de cet album, totalement nouveau par rapport au précédent. surtout que ce point là peut en rebuter plus d’eux, notamment d’anciens fans…

  5. xkaosx says:

    dommage que le chroniqueur n’a pas abordé plus le chant de cet album, totalement nouveau par rapport au précédent. surtout que ce point là peut en rebuter plus d’eux, notamment d’anciens fans…

  6. pearly says:

    clair, le chant se rapproche plus des trucs comme These Arms Are Snakes, ou même sur le principe d’un machin comme Oxbow, que de n’importe quel truc metal.

  7. Crusto says:

    Exactement xKaosx, le chant peut en rebuter certains. J’avais vraiment adoré le precedent disque, par contre celui-ci j’ai un peu plus de mal, niveau voix principalement. Apres écoutes attentives, ça rentre.

  8. fewz says:

    eh faut arrêter, le chant j’en parle. :p Je vais pas en faire des tartines non plus… et perso, je préfère le chant sur cet album, même si cela ne me dérangeait pas sur « canda songs ».

  9. Hazam says:

    Oui, c’est vraiment un album excellent, et je ne comprends pas cette critique désatreuse qui en est faite dans le nouveau numéro de Versus… Ils sont sourds là bas ou quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *