Trust – Repression

TRUST-REPRESSION

Je ne vais pas vous la jouer vieux routard… ma rencontre avec cet album mythique ne s’est faite que récemment. En effet, à l’époque où Trust dégainait ce Répression, je devais remplir allègrement mes couches et esbaudir mes parents de mes tout premiers mots intelligibles… Plus tard, j’ai repris en chœur ‘Antisocial’, titre d’ouverture et sans doute le plus connu du groupe à ce jour, puisqu’il a même passé les frontières de notre bien aimé hexagone, repris par Anthrax. Mais j’étais loin de me douter que le flingue contenait 9 autres bastos brûlantes prêtes à être crachées… Et nom de dieu, quelles bastos !

Après le très orienté ‘social’ Trust (L’élite), les Français balancent en 1980 un album qui sent bon le souffre. Le père Bonvoisin élargit son champ d’investigation et nous dresse un portrait sans concession de la France de cette époque. Les textes sont engagés et traitent de la misère sociale, du racisme, du rejet de l’autre et point d’orgue de l’album : de l’univers carcéral (Trois titres y sont consacrés dont ‘Instinct de Mort’ et ‘Sors tes Griffes’). L’ombre de Jacques Mesrine plane en ces lieux, il est même à l’origine d’un temps fort : ‘Le Mitard’ où l’on entend sa voix. Politiquement incorrect, douteux ? Peut-être… Mais salvateur, lorsque les mots remplacent et cognent plus fort que la barre de fer.

Anarchiste, teigneux, rageur, Répression est un cri de révolte. Bernie ne chante pas, il invective, il gueule, il récrimine, il éructe et mène le bal de sa voix de bateleur pleine de gouaille. Le groupe n’est pas en reste, tout ici suinte le rock, le blues et le boogie. Ca remue sec, ça ne veut pas rester en place, ça se défoule et ça joue méchamment bien. La basse est ronde, bien présente et prend au ventre. Norbert Krief (Nono) délivre des solos pleins de feeling. Le tout est soutenu par une production ayant très peu vieilli, du plaisir pour les enceintes…

Et les paroles, forcément… De véritables réquisitoires qui frappent là où ça fait mal. Morceaux choisis … A propos de l’Ayatollah Khomeny (‘Monsieur Comédie’) réfugié en France avant son retour en Iran : « De quoi est fait demain ? On l’a su assez tôt, le soleil ne brille plus à Neauphle-le-Château. Impotent le vieillard a relancé la bagarre et rempli les prisons. Nouvelles dictatures, exécutions sommaires, les femmes doivent se voiler, la musique prohibée. Ils massacrent leurs frères, tout devient absurde. » Direction les quartiers de haute-sécurité : « C’est dans tes prisons qu’on fabrique le crime, les Buisson, Willoquet et bien d’autres Mesrine. Crois-le, la main tendue vaut mieux que les chaînes. Surtout quand tu es gosse, tu apprends vite la haine. »
Règlement de compte à ‘Saumur’ (Le bastion de l’ordure…) : « Ville du « qu’en dira-t’on », ville exemplaire. Si tu as l’aspect louche, t’es pas ici pour plaire. Méthodes de barbares chez les « collet monté ». Méthodes militaristes, gens sur lesquels je pisse. » Enfin concernant la réinsertion des ex-détenus : « Un ex-condamné ne sera jamais quitte de sa dette, même après l’avoir payé car on lui refusera le droit de vote. Mais il paiera ses impôts et sera mobilisé si une guerre se produit. Châtré de ses droits civiques, il restera un ex-taulard ! L’homme à qui on refuse le droit de décision n’est qu’une moitié d’homme. Il se soumettra ou se révoltera. ».
Force est de constater aujourd’hui encore la terrible actualité et réalité de ces mots. Bernie prouve également que des textes en français ayant du sens peuvent sonner sur du rock. Et quel rock ! Ca sent la sueur et l’engagement physique. Réussite totale et sur toute la ligne, Trust se vide les tripes et l’emporte au premier round par KO… à mains nues.

  1. antisocial
  2. monsieur comédie
  3. instinct de mort
  4. au nom de la race
  5. passe
  6. fatalité
  7. saumur
  8. le mitard
  9. sors tes griffes
  10. les sectes
TAGS : , ,
GROUPES:
STYLE:

A PROPOS DE alchemist

Chroniqueur inter mi-temps, amateur de chats, de Metal mélodique sous toutes ses formes, de fromages de caractère, de bons bouquins, de radios intelligibles... et de zombies.

alchemist a écrit 99 articles sur Eklektik.

4 commentaires

  1. Un veritable MONUMENT que ce disque, qui aura enormement marqué la France de l’epoque (même encore aujourd’hui « Antisocial » résonne encore dès fois à la radio) mais aussi le monde. Anthrax les cite en reference, c’est un groupe culte à l’etranger, même Pearl Jam les cite (dans une vieille interview pour Rock Sound, un membre de Pearl Jam demandé des nouvelles du groupe français). Pour savoir ce qu’était Trust et comprendre l’impact qu’a eu le groupe, suffit de se matter ce docu en 2 parties : http://www.dailymotion.com/group/8490/video/xdhqm_trust-la-story-1 et http://www.dailymotion.com/group/8490/video/xdhoc_trust-la-story-2
    Moi j’ai decouvert Trust durant la première moitiée des 90’s, epoque ou le groupe n’existait plus. C’est vite devenu mon groupe de hard rock préféré. Helas, sorti des 4 premiers albums, le reste est à oublier (même niveau des paroles Bernie n’est plus trop inspiré)… Mais ça a toujours été (et j’espere que c’est toujours) un excellent groupe live. La preuve en est l’ENORME « Repression dans l’Hexagone (live) » de 1992, le meilleur album live que j’ai put ecouter.

  2. Un disque anthologique, à tous les points de vue. C’est l’un des rares groupe pour lequel je trouve que le chant en français sonne bien , mais c’est du, je pense, à l’exceptionnelle qualité des textes

  3. Angrom, tu t’es gouré, tu voulais sans doute commenter la chronique de Veuillez rendre l’âme de Noir Des’ :-p

  4. non, non je parle bien de ce disque

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • abaton&viscera-diademsletatar | 01 juillet 2015
    Abaton & Viscera/// – Diade(ms)
    Un peu court en effet pour cette découverte très intéressante. Comme dit dans la chronique ils ont la bonne idée de garder un aspect mélodique dans leur son, la lourdeur est bien présente sans verser dans la surenchère.
  • norwayjonben | 28 juin 2015
    Avant-garde nordique
    Merci pour ces noms de groupes que je ne connaissais pas pour la plupart. A découvrir.
  • norwaycglaume | 28 juin 2015
    Avant-garde nordique
    Il y a en effet quelques intrus, et quelques oublis: Major Parkinson, Animal Alpha / Djerv, Moron Police, Vulture Industries, Sneaking Past Dogs, Waltari... (et encore, on se refusera à lister les combos venants des patries de Disillusion et Unexpect). En tous cas bonne initiative que ce focus sur le metal aventureux !!
  • Leprous_cover2015-1024x1024ichimatsu | 22 juin 2015
    Leprous – The Congregation
    Merci pour cette découverte, avec un nom pareil, je m'attendais à un truc plus bourrin, genre Death Black, mais pas du tout, et c'est pas mal, très original dans la production, (y'en a qui ose encore et c'est tant mieux), ça me penser à Endorphinia de Follow The White Rabbit par quelques touches ici et là (et ça me redonn...
  • deathmetalkrakoukass | 21 juin 2015
    Radio mix – modern death
    Le Sarpanitum est dantesque oui...
  • deathmetaljonben | 18 juin 2015
    Radio mix – modern death
    Eh eh. C'était histoire de tester ce site 8tracks qui est bien pratique pour créer des playlists facilement. Merci pour tes conseils. Pyrrhon, c'est un peu touffu à mon gout. Je testerai Sarpanitum.
  • Leprous_cover2015-1024x1024jonben | 18 juin 2015
    Leprous – The Congregation
    J'avais lu que le batteur avait changé mais je ne savais pas que c'était celui de Borknagar. Effectivement le jeu de batterie apporte quelque chose de plus, par contre cet accent mis sur les rythmiques devient un peu redondant sur la longueur de l'album. Un des albums de l'année pour moi aussi cela dit.
  • Leprous_cover2015-1024x1024letatar | 17 juin 2015
    Leprous – The Congregation
    Très heureux de voir un des batteurs les plus intéressants du moment intégrer... beh un des groupes les plus intéressants du moment, tout à fait d'accord avec toi Krakoukass. Par contre j'aime beaucoup ce choix de mettre en avant "The price", je ne me lasse pas de ce clip.