Bilan 2006 krakoukass

Bilan 2006 krakoukass

Une bien belle année 2006 encore ! Elle a démarré doucement cette année, pour se terminer en apothéose et au final il y a eu du lourd, du très lourd même.
Les favoris ont parfois un peu déçu (Strapping Young Lad ou The Haunted par exemple), mais souvent pas du tout (énormes confirmations de Mastodon, Deftones et Satyricon, très bon Katatonia). Mais les grosses claques sont pour ma part venues de nulle part, et l’année a encore été très riche en découvertes en tous genres. Il n’y aura qu’à se reporter à mon top 10 de l’année pour s’en convaincre (cf Giant Squid, Benea Reach par exemple). 4 albums de black ou assimilés dans le top (Negura Bunget, Agalloch, Melechesh et Satyricon), voilà un genre qui aura énormément compté pour moi cette année. Rayon death, peu de représentants marquants pour moi cette année en dehors des incroyables Benighted… Ajoutons qu’une fois encore, le choix des 10 élus est difficile, cruel, et que certains excellents albums auraient très bien pu aussi y figurer.Je citerai les bordelais de Sleeppers par exemple, avec leur excellent dernier album, ou les grosses découvertes que sont S-Pam et Lingua.
Dans les poids lourds, les japonais de Envy ont sorti un bien bel album de screamo post-rockisant, Enslaved un Ruun qui confirme l’évolution magistrale du groupe, Muse également dans un tout autre genre… En death technique le dernier album de Anata termine au pied du top.
Et puis moi qui suis pourtant bien allergique au heavy metal, je dois reconnaître que le dernier album de Dragonforce m’a pas mal accompagné cette année. Une technique à toute épreuve, des compos entraînantes et bien gaulées, il n’en fallait pas plus pour emporter l’adhésion.
J’aurais également pu citer Dernière Volonté, découvert en toute fin d’année, et qui a bien failli se retrouver dans le top avec sa pop martiale mâtinée de cold wave incarnée par le superbe Devant le Miroir. Voilà donc mes 10 choix pour l’année, en attendant la prochaine…

DVD

Porcupine Tree – Arriving Somewhere…

Concerts

The Ocean – 9 avril 2006 – Le Batofar, Paris

Révélations

Arcturus : Et oui honte sur moi, je ne découvre ce fabuleux groupe que cette année, et The Sham Mirrors (2002), mon favori, a beaucoup tourné en cette fin d’année. Un metal avant-gardiste inspiré, ambitieux, porté par un chant incroyable. Superbe groupe, et fabuleux album.

Houston Swing Engine : Ce groupe suisse né des cendres d’Unfold et Shovel m’a retourné, fracassé, et leur dernier album en date sorti en 2004, The Tiger Flamboyant a ravagé ma platine cette année. Une déflagration de rock-core aux accents stoner sans équivalent ou rival.

Albums de l’année

Negura BungetOm
Le black metal n’est pas l’apanage des trve qui enregistrent leurs albums sur un dictaphone au fin fond des forêts scandinaves. Certains groupes déploient même une ambition tout simplement incroyable. C’est le cas des roumains de Negura Bunget, dont le black atmosphérique crée une ambiance impressionnante au gré de compositions proches du génie.


AgallochAshes Against the Grain
Tout simplement magnifique. Cet album est d’une froide beauté impressionnante. Peut-être assez simple dans leur approche des structures, les américains font quand même passer toutes les émotions humainement possibles sur cet album qui a ma préférence dans une discographie pourtant plus que remarquable.


MastodonBlood Mountain
Ouais facile, Mastodon dans le top… Bah oui facile peut-être mais force est de constater que les petits gars viennent d’accoucher cette année de leur tout meilleur album, ajoutant une louche de prog et de rock 70’s dans leur gros metal bien lourd.


Giant SquidMetridium Fields
Etonnante découverte sortie de nulle part, Giant Squid mélange les genres, joue avec les étiquettes et l’on ne peut que succomber devant un tel talent. Dire que ce n’est là que leur premier album… Vivement la suite…


DeftonesSaturday Night Wrist
Un vrai poids lourd (et je ne dis pas ça que pour Chino) qui revient au top du top. Les grands Deftones ont toujours su rebondir, évoluer, pour ne pas sombrer dans les méandres du néo-métal plat et peu inspiré. Résultat : ils accouchent 11 ans après leur création de ce qui sera peut-être leur meilleur album, inspiré, habité, grandiose.


MelecheshEmissaries
Dépaysement garanti avec le black metal thrashy mésopotamien des israéliens de Melechesh. Une véritable bombe irrésistible remplie de titres plus entraînants les uns que les autres.


TexturesDrawing Circles
Quelle confirmation… Quel talent… Les hollandais de Textures ne cachent pas leurs influences (Meshuggah et Devin Townsend) mais les digèrent pour nous proposer un album magnifique, fort d’un nouveau chanteur à la versatilité impressionnante.


Benea ReachMonument Bineothan
Des norvégiens sortis de nulle part ou presque, Benea Reach c’est un peu un nouveau The Ocean, et D sait combien ce groupe compte pour moi. Une bonne grosse claque totalement inattendue, un album riche, très riche même, d’abord difficile mais avec un plaisir d’écoute renouvelé au bout du chemin.


BenightedIdentisick
Le seul album de death de mon top cette année et il est clair que je n’ai pas hésité une seconde tant cet album est génial, brutal, groovy, intense. Tout ça à la fois. Les français marquent de sérieux points après un déjà excellent I.C.P.. Grosse baffe.


SatyriconNow Diabolical
J’ai vraiment découvert ce groupe cette année avec cet album qui marque un changement important, que beaucoup de fans ne peuvent d’ailleurs accepter. Personnellement je trouve cette nouvelle orientation rock’n’roll irrésistible et il ne me viendrait pas à l’idée de cracher dans une si bonne soupe black.


AGENDA
  • Deftones
  • Agalloch + Velnias
  • Mastodon
  • Textures + The Ocean
  • Samael + Melechesh + Keep of Kalessin + Noctem + Six Reasons to Kill + Dead Shape Figure
  • Enslaved + Negura Bunget
  • Benighted + Kronos + Gorod
  • Tiamat + Melechesh + Orden Ogan + Stoneman
  • Satyricon + Negura Bunget + Shining + Dark Fortress
  • Aborted + Benighted
  • Negura Bunget + Kathaarsys + In Element + Aldaaron + Uoknal
  • Kronos + Benighted + Recueil Morbide

A PROPOS DE krakoukass

krakoukass Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben. Adresse de contact : krakoukass@eklektik-rock.com

krakoukass a écrit 659 articles sur Eklektik.

Pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • MI0003748983joss | 25 juillet 2014
    Jack White – Lazaretto
    Excellent disque effectivement. Et moi non plus je n'étais pas fan de ce type avant.
  • nuxvomica-stMathieuLubrun | 24 juillet 2014
    Nux Vomica – S/T
    Rien de trop surprenant à entendre du melo death chez un groupe de crust vu que les petits suédois de Entombed et consort étaient tous fan de crust à la base.
  • acxdc-antichristdemoncoreletatar | 23 juillet 2014
    ACxDC – Antichrist Demoncore
    Connaissais pas, ça bute bien et c'est suffisamment inspiré pour éviter le travers de la répétitivité.
  • vredehammer-vinteroffer-frontcoverdarkantisthene | 19 juillet 2014
    Vredehammer – Vinteroffer
    merci pour la bafouille, content que ça te plaise !
  • loudblast.-.burial.ground.-.front.coverdarkantisthene | 18 juillet 2014
    Loudblast – Burial Ground
    il fait plus que tenir la route, c'est clairement une des sorties de l'année pour moi
  • Nightfell-The-Living-Ever-Mornbeunz | 17 juillet 2014
    Nightfell – The Living Ever Mourn
    J'ai enfin eu l'occasion de l'écouter en entier. Très surprenante cette version doom/death de Tragedy et finalement bien plaisante. Merci pour la découverte ! :)
  • loudblast.-.burial.ground.-.front.coverangrom | 17 juillet 2014
    Loudblast – Burial Ground
    Je le réécoute aujourd'hui et me dis que ce disque tient bien la route, en fait
  • wittr-celestitekrakoukass | 17 juillet 2014
    Wolves In The Throne Room – Celestite
    Option 1 pour moi. A vrai dire la nouvelle orientation ne fait qu'en rajouter une couche, mais ça fait un moment que WITTR ne m'intéresse plus du tout. Je ne retiens en fait que Two Hunters qui est excellent, le reste me saoule velu.