Tourettes Syndrome – Sicksense

3 Commentaires      1 159
Style: brutal néo death rockisantAnnee de sortie: 2006Label: Armageddon Music

Voilà bien un album surprenant à plus d’un titre… Pour commencer, admettre qu’il s’agit bien d’une dame qui joue de son organe (vocal) sur ce disque représente une première épreuve réellement difficile, tant la miss semble faire tout ce qu’elle peut pour convaincre de son appartenance à la gente masculine, à grand renfort de grosse voix bien death (et accessoirement en se laissant pousser les poils sous les bras, et franchement on n’en demandait pas tant… Eurk).

Sacrée Michele Madden… Difficile alors, sachant cela, de ne pas redouter un nouveau syndrome Otep (à défaut d’un syndrome tourette), à savoir un gros pétard mouillé avec une donzelle qui s’amuse à effrayer les mâles en oubliant que des bonnes compos ça aide à faire un bon disque accessoirement (pour plus de détails voir la chronique du 2ème album d’Otep dans ces pages, le premier ayant assez bien réussi à faire illusion dans le monde du néo, reconnaissons-le).

Seulement voilà le 2ème effet kiss cool est loin d’être aussi désagréable qu’on pourrait le présupposer.
Le mélange ici proposé par ces australiens est assez difficile à décrire : en gros une louche de néo, une louche de hard rock, une bonne louche de death, et enfin un brin de folie et de sombre attitude.
On pense donc tantôt à du KoRn première période (pour l’ambiance glauque), du Sepultura (l’inédit « Stand » qui ne figure qu’en clip sur l’album et non pas en titre audio, ainsi que pas mal de riffs sur l’album), du Entombed pour le côté crasseux et death n’roll qui ressort souvent, et aussi il faut bien le dire (non ne partez pas) à du Marilyn Manson, dans la schizophrénie vocale dont fait preuve la miss. Oui je sais tout cela paraît étrange. On pense même à du Alice In Chains sur « Novena », le 11ème et ultime titre de la galette (excellente imitation de Layne Staley)…C’est vous dire le mélange…
L’album commence avec le mal nommé « Good Morning » qui pose une ambiance déglinguée et sinistre, le tout sur un tempo plutôt médium et avec un chant bien tordu qui fait vraiment craindre de se prendre un Otep bis dans les esgourdes. Heureusement le death n’ roll de « Nola » rassure et fait entrevoir de nouvelles perspectives en se mélangeant avec un hard rock sympa notamment sur le refrain assez entêtant. « Fracture » pose à nouveau un plan bien sombre, avant de révéler une performance vocale très surprenante. On se croirait en effet face à Ozzy. Est-ce encore Michele qui chante ? Je n’ai pas la réponse mais voilà encore un timbre surprenant, et très masculin en tout cas. « Gear » est ensuite une très réussie balade macabre sur laquelle Michele nous entraîne dans ses meilleurs cauchemars.
« RFS » est un morceau hyper accrocheur assez typé néo métal qui atteint bien son but… Quelques morceaux plus tard c’est le très death metal « Circus » qui prend le relais : 2min25 dans la gueule, ça blaste, avec même quelques renforts électroniques…

Au premier abord suspicieux face à tant de diversité j’avoue m’être laissé prendre au jeu.
Car ma foi, malgré une recette indéniablement surprenante, force est de constater au final que la soupe est plutôt intéressante voire même par moments, très réussie (ce « Longline » très accrocheur par exemple, mélange de hard rock poisseux et de néo).

Un bon conseil, jetez-une oreille à ce disque en oubliant vos a priori, vous pourriez bien être surpris (le myspace du groupe permet d’écouter 4 titres dont le fameux et excellent « Circus »). Certainement pas l’album de l’année, mais on sent qu’il y a du potentiel par là.
Par contre Michele par pitié, rase toi sous les bras merde!

  1. good morning
  2. nola
  3. fracture
  4. gear
  5. glad
  6. r.f.s.
  7. rail
  8. circus
  9. small enemy
  10. longline
  11. novena
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 890 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

3 Commentaires

  1. Lebo says:

    Un grand foutoir ce groupe. Perso j’accroche pas sur CD ni en live malgré toute l’énergie de la chanteuse…

  2. Monster says:

    Ben moi je kiffe les quelques morceaux que j’ai put entendre, elle a des couilles cette fille !

  3. Nowherienne says:

    Excellent album, je regrette pas mon achat ! les 11 titres sont novateurs et variés entre eux, le tout supporté par la voix si spéciale de Michele. Puissant ! Pour moi il constitue l’un des albums de l’année =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *