Children Of Bodom – Stockholm Knockout Live

1 Commentaire      1 030
Style: thrash bodomienAnnee de sortie: 2006Label: Spinefarm

Pour beaucoup, la sortie d’un album live ne représente pas spécialement un grand intérêt, et relève plus de la démarche commerciale qu’artistique, mais en ce qui me concerne, je suis assez friand de ce genre de sorties, surtout lorsqu’il s’agit de groupes que je connais juste de nom. C’est en effet avec ce live que j’ai plongé dans l’univers de Children of Bodom, qui offre un assez bon panorama de la carrière musicale du groupe, même si le tracklisting se concentre globalement sur les deux dernières productions («Are you dead yet ?» et «Hate crew deathroll») en date du combo nordique.
Pour ceux qui ne connaissent pas Children of Bodom (dont le nom a été inspiré par un triple meurtre – affaire toujours non élucidée à ce jour –, commis sur les berges du Lac Bodom en 1960), le groupe pratique une sorte de mélange entre death/trash mélodique et power métal dont l’efficacité a fait ses preuves et que l’on peut rapprocher à In Flames, ou encore à Arch Enemy.
Il est indéniable que l’un des points fort du groupe est le duo Alexi Laiho/Roope Latvala, car ces deux derniers sont de véritables virtuoses de la six cordes, et cela s’entend dès le premier morceau. Les autres membres du groupe ne sont pas en reste, car il ne faut pas longtemps avant de se rendre compte que nous avons là affaire à des musiciens accomplis et qui maîtrisent leur sujet.
Alors, autant vous dire que cette prestation du 5 février 2006 à l’Arenan de Stockholm se révèle haute en couleurs et est exécutée avec une précision et une niaque des plus impressionnantes.
Les morceaux se suivent à la vitesse grand V et font les yeux doux à une avalanche de solis tous aussi bons les uns que les autres. Les interventions de Janne Wirman aux claviers renforcent le côté mélodique – voire, quelques fois plus sombre – des compositions, et arrivent même à jouer au chat et à la souris avec les riffs du duo Laiho/Latvala lors de certains passages avec une certaine ingéniosité.
Mais là où le bas blesse, c’est qu’au fur et à mesure que les morceaux défilent, une désagréable sensation s’installe : celle de constamment entendre la même chose et les mêmes plans !
Les compositions ont beau être de très bonne qualité et très bien exécutées, il semblerait que nos cinq Finlandais aient un peu de mal à sortir des sentiers battus et à prendre quelques risques. C’est bien dommage, car le potentiel est bel et bien là, mais pas l’envie apparemment. Je dois avouer que c’est tout de même assez frustrant d’entendre des musiciens de cette trempe tourner en rond de la sorte et il devient assez difficile de s’envoyer les deux galettes d’affilée.
Je garde d’ailleurs une certaine préférence pour le deuxième CD de ce live qui, à mon humble avis, est nettement plus varié que le premier et passe plus « facilement ». Par contre, pour ce dernier point, c’est à vous de voir, enfin, d’entendre en fonction de vos goûts …
Pour terminer, je dirais que ce live (disponible aussi en DVD) vaut son pesant d’or et reste tout de même très bon en général. Les fans du groupe peuvent se jeter les yeux fermés sur cet album, alors que pour les néophytes, ce disque sera une excellente entrée en matière dans l’univers musical de nos cinq Finlandais.

  1. living dead beat (cd1)
  2. sixpounder (cd1)
  3. silent night, bodom night (cd1)
  4. hate me ! (cd1)
  5. we’re not gonna fall (cd1)
  6. angels don’t kill (cd1)
  7. deadbeat 1 (cd1)
  8. bodom after midnight / bodom beach terror (cd1)
  9. follow the reaper (cd1)
  10. needled 24/7 (cd2)
  11. clash of the booze brothers (cd2)
  12. in your face (cd2)
  13. hate crew deathroll (cd2)
  14. are you dead yet ? (cd2)
  15. latvala – guitar solo (cd2)
  16. lake bodom (cd2)
  17. everytime i die (cd2)
  18. downfall (cd2)
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. Uter says:

    totalement allergique aux claviers bontempi, une horreur :-(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *