Dialekt – Yell At this Mademoiselle

Pas de commentaires      617
Style: emo punkAnnee de sortie: 2007Label: Autoproduction

Déjà le 2ème « EP » 4 titres de Dialekt (après également 2 démos), ce Yell At This Mademoiselle commence par impressionner par la forme : la présentation du cd, les jaquettes, tout est vraiment bien fait et sent bon le professionnalisme. On aurait presque peine à croire qu’il s’agit d’une auto-production.
Evidemment ce joli emballage ne ferait pas illusion longtemps si le fond n’était pas lui aussi de qualité. Et il l’est bel et bien, qu’on se rassure de suite.

Dialekt est composé de 5 gaillards et nous vient des Landes. Le groupe revendique plusieurs influences, au premier rang desquelles on trouve Billy Talent, l’un de nos petits chouchoux chez Eklektik. Et force est de constater que la comparaison n’est pas usurpée tant l’influence est perceptible tout au long de ces 4 titres de qualité. Comme chez les canadiens, on notera la particularité de la voix d’Amaury qui ne fera certainement pas l’unanimité, en raison de sa tonalité aigue et légèrement nasillarde qui pourrait faire penser (à tort) que la justesse n’est pas toujours au rendez-vous. Pour ma part j’apprécie, ça colle bien à la musique du quintet. Comme chez BT aussi les guitariste (Adrien) et bassiste (Julien) viennent fréquemment prêter main forte à Amaury afin d’assurer des choeurs criés du meilleur effet.

Les 4 titres sont tous réussis, notamment « Postman » avec son riff incisif et irrésistible, mais aussi le speedé « A Strange Morning In April » qui voit le groupe s’éloigner un peu de BT pour se rapprocher pour le coup davantage d’un groupe comme Finch.
Outre la qualité de l’interprétation on n’omettra pas de saluer également celle de l’enregistrement effectué à Bidart, pas loin des terres du groupe donc.

Pas de doute, Dialekt livre là un 4 titres vraiment très professionnel et réussi qui augure du meilleur pour l’avenir du groupe qui sera quand même bien inspiré de s’efforcer de creuser et de développer sa propre personnalité. A suivre, et de près, particulièrement si vous êtes amateurs des influences citées.

PS : le cd est vendu 5€ par le groupe. Plus d’infos sur leur site Oueb.

  1. that’s life
  2. postman
  3. a strange morning in april
  4. yell at this mademoiselle
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 864 articles sur Eklektik.

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *