Pain – Psalms of Extinction

1 Commentaire      1 184
Style: metal electroAnnee de sortie: 2007Label: Roadrunner Records

Ce qui est bien avec Pain c’est que les chroniques ne sont pas bien difficiles. Ce qui est moins bien c’est que cela tient grandement au fait que les disques se suivent et se ressemblent.
Pas de grand changement donc du côté de ce groupe mené par Peter Tägtgren et qui tend de plus en plus à devenir son groupe principal, à en juger par l’activité plutôt légère d’Hypocrisy.

Ce Psalms Of Exinction s’inscrit donc dans la droite continuité de son prédécesseur, le déjà sympathique Dancing With The Dead, chroniqué dans ces pages.
La formule est bien rôdée, pourquoi s’en écarter ? Les habitués seront donc en terrain connu, les compos sont toujours accrocheuses en diable, dansantes presque, avec juste un poil d’agressivité pour la route.
C’est vrai qu’une fois de plus l’efficacité de l’album est incontestable. Il faut dire qu’il contient comme à l’accoutumée, son lot de petites pépites d’électro pop métal : « Nailed To The Ground », « Zombie Slam », « Clouds Of Ecstasy », le très électro « Walking On Glass », le superbe « Does It Really Matter » et sa magnifique ligne de piano, et j’en oublie…

Ce diable de Peter n’a décidément pas son pareil pour pondre des mélodies imparables parfaitement ciselées et mises en forme dans une ambiance toujours un peu sombre et gothique même. C’est pourquoi la filiation avec le Paradise Lost de Symbol Of Life que j’évoquais déjà dans ma chronique du précédent opus, est toujours d’actualité sur ce nouvel album. Pas étonnant donc de voir les 2 groupes tourner ensemble dans les semaines à venir.

3 malheureux petits paragraphes et je me rends compte que je suis déjà sec. Tout a déjà été dit sur ce groupe et sur ses opus de qualité constante. Malheureusement s’il fallait espérer un coup de génie, ce n’est toujours pas pour cette fois. C’est bien fait, propre, mais un peu lassant sur la durée.
Certes la reprise du superbe « Play Dead » de Björk et la jolie ballade « Just Think Again » rompent un peu la monotonie, en ralentissant le tempo de façon assez réussie, mais n’empêche que tout ça sent clairement la redite.

Pour autant impossible de saquer un album au demeurant efficace et réussi. A vous de voir mais à mon humble avis il ne s’agit en tout cas pas d’une sortie essentielle de l’année.

  1. save your prayers
  2. nailed to the ground
  3. zombie slam
  4. psalms of extinction
  5. clouds of ecstasy
  6. play dead (björk cover)
  7. does it really matter
  8. computer god
  9. just think again
  10. walking on glass
  11. bottle’s nest
  12. bitch
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 914 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. Dun23 says:

    Assez d’accord avec la chronique! Pain est un groupe que je suis depuis quelques années et effectivement, il n’y a guère d’évolution au fil des albums. Reste que je suis aussi d’accord sur le fait que celui ci est vraiment bon, malgré tout. Et j’aime bien la reprise de Bjork qui compte parmi mes chansons préférées de l’islandaise. Il a bon goût, le bonhomme!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *