Drawn And Quartered – Merciless Hammer of Lucifer

6 Commentaires      1 289
Style: brutal death metalAnnee de sortie: 2007Label: Moribund

Les vétérans de la scène brutal death US ne sont pas au mieux de leur forme, entre un Suffocation dépassé par la flopée d’ersatz qu’il a engendré, un Cannibal Corpse sortant toujours le même album, un Morbid Angel dont on attend plus rien et un Deicide qui a la fâcheuse habitude d’annuler ses prestations au dernier moment, le tableau n’est pas des plus réjouissants. Heureusement, certains, tels que Dying Fetus, Immolation ou Drawn And Quartered, le groupe qui nous intéresse, gardent la pêche comme dirait ce grand philosophe de Booba.

Existant depuis 1993 (bien qu’ayant sorti son premier album en 1999), cette formation originaire de Washington en est à son cinquième full-length. Succédant à Hail Infernal Darkness sorti il y a un an seulement, ce Merciless Hammer Of Lucifer est une totale réussite.
Sans se soucier de la tendance actuelle consistant à sortir des albums toujours plus techniques et brutaux sans se soucier de l’ambiance et de la musicalité, Drawn and Quartered produit un death metal sombre et véritablement evil qui pourrait être le fruit d’une copulation entre le Immolation de Close To a World Below, le Morbid Angel de Covenant/Domination et le Vital Remains des deux derniers albums. Mais ce qui démarque ce groupe d’un simple suiveur n’ayant pas digéré ses influences est sa touche personnelle, ce côté à la fois plus direct et sombre que ses modèles ainsi que cette ambiance sulfureuse qui se dégage de chacun de ses albums.

Autre tendance actuelle dans le death : la surproduction des disques les rendant tous trop propres et synthétiques, là aussi Drawn And Quartered se démarque grâce à une production convenant parfaitement a son style, à la fois assez propre pour que l’on entende chaque instrument et assez poisseuse pour que le malaise s’installe, cette prod est véritablement celle qu’il fallait à ce disque.

Et comme si les qualités intrinsèques de l’album suffisaient pas, cette merveilleuse formation pense aux fans, en effet, les 3000 premières copies contiennent un cd bonus contenant 4 chansons inédites et 5 (dont une reprise de Slayer) provenant du maxi Crusaders Of Blasphemy enregistré en 2002 dans un but uniquement promotionnel.

Bref, voila encore une véritable réussite pour ce groupe injustement méconnu et sous estimé, chaque fan de death metal se doit d’écouter Merciless Hammer Of Lucifer ainsi que les précédentes réalisations de Drawn And Quartered.

  1. sickness redeemer
  2. merciless hammer of lucifer
  3. a final solution
  4. funeral pyres of annihilation
  5. bloodbath of renewal
  6. sodomy and heresy
  7. cyanide sacrament
  8. faith in decay
  9. rise of the black sun
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

6 Commentaires

  1. wakos says:

    va falloir que je me penche sur ce groupe, histoire de découvrir … bienvenue à bord Mister Epoch !

  2. epoch of barbarity says:

    Mewci bien :-)
    ( Bon par contre j’ai oublié de mettre certains noms de groupes en gras et un « ne » dans l’avant dernier paragraphe et évidemment je ne m’en rends compte que maintenant)

  3. guim says:

    Très intéressant,merci d’avoir signé ça,j’espère qu’il y en aura plein d’autres derrière héhé.En attendant je vais me pencher sur cette histoire

  4. Euryale says:

    J’ai rien compris mais vive Epoch, roi de Sparte!! :-D

  5. darkantisthene says:

    mékéssifoulalui! ce groupe m’a toujos fait chier, prod’ de merde. Je vais quand même écouter çuici mais bon c’est conseillé par un belge quoi…

  6. epoch of barbarity says:

    Justement la prod contribue grandement à l’ambiance, tu ne dois pas être assez trve pour comprendre
    .
    .
    .
    .
    Vieux con

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *